Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Portail de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

Wifi

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

1 Installation générale

Par :

1.1 Introduction

L'installation d'une carte wifi sous Linux consiste à connaître quel chipset est à la base de votre matériel; puis de trouver quel pilote permet de contrôler ce chipset. Dans certains cas, il faudra télécharger des fichiers depuis internet pour finaliser l'installation. Si vous n'avez pas d'accès internet, il vous faudra alors télécharger tout ce dont vous aurez besoin depuis un autre poste, puis transférer les fichiers sur le poste linux.

Pour cela, il faut partir de ce que vous connaissez déjà : la marque, le modèle ET la révision de votre matériel (parfois nécessaire). De la même manière, si il s'agit d'un ordinateur portable ou intégré, les références des configurations permettent souvent de retrouver les spécifications matérielles précises.

Toutes les étapes, de l'installation du matériel aux subtilités de l'utilisation du wifi, devraient être traitées dans ce tutoriel. Les problèmes connus et généraux sont évoqués dans la FAQ. Les problèmes spécifiques à chaque module sont traités à la fin du tutoriel du module. Merci de regarder ces sections si vous semblez bloqué à une étape. Voici les différentes étapes:

Marque -> Chipset -> Module/Driver -> Installation -> Activation -> Configuration. -> Accès au réseau.

1.2 Relation entre la marque et le chipset

Il est délicat de connaître avec certitude sur quel chipset est construit votre carte avant de l'avoir entre les mains et en ayant Linux à disposition. Une première approximation consiste à faire une recherche sur un forum ou sur Google en ajoutant Linux au nom et au modèle de votre matériel wifi. Vous aurez alors des résultats montrant une probable correspondance entre votre matériel et un nom de chipset.


1.2.1 Une méthode plus efficace consiste à utiliser sous Linux ces commandes

1.2.1.1 Si vous avez une carte PCI/Pcmcia/Cardbus

Ouvrez un terminal et faites: (exemple de la présence d'un chipset Ralink rt61).

[root@localhost ~]# /sbin/lspci
00:0a.0 Network controller: RaLink RT2561/RT61 802.11g PCI

1.2.1.2 Si vous avez une clef wifi en USB

Ouvrez un terminal et tapez: (exemple de la présence d'une clef ZyDAS zd1211rw).

[root@localhost ~]# /sbin/lsusb
Bus 001 Device 002:ID Oace : 1211 ZyDAS 802.11b/g USB2 WiFi
Note tip.png Remarque
Vous devez avoir installé le paquet usbutils pour utiliser cette commande. Si la commande échoue, vous pourrez l'installer par yum ou depuis le cd/dvd d'installation de Fedora.

Si aucune information pertinente ne vous est retournée ; et après avoir lancé une recherche sur Google ou sur le forum, vous pouvez toujours essayer de voir si un module gérant le wifi à été reconnue et chargé dans le noyau :

[root@localhost ~]# dmesg
[root@localhost ~]# /sbin/lsmod


1.2.2 Edition du fichier .inf ou propriété de la dll du driver windows

L'édition du fichier .inf du pilote windows peut aussi fournir des informations sur le chipset utilisé. Vous pouvez éditer ce fichier et voir si vous reconnaissez le nom d'une marque de chipset. (voir le tableau de la section suivante). Il est possible d'avoir certaines informations en visualisant les propriétés de la dll du driver windows... Si vous n'arrivez toujours pas à trouver le chipset wifi utilisé ou si le chipset n'a pas de pilote Linux natif, la méthode NDISwrapper peut être utilisée avec le driver Windows et donner de bons résultats.


1.2.3 Recherche dans une base de données

Si vous n'avez pas trouvé votre information, vous pouvez faire une recherche dans cette base de donnée selon trois entrées différentes : à partir de la marque, du type de connexion (pci, cardbus, usb, etc) ou du chipset.

linux-wless passys (lien donné par eddy33)


1.2.4 Listes des modèles pour lesquelles l'utilisation de ndiswrapper est conseillée

  • Certaines clef usb pour Livebox. (modèles ?) ;
  • Les chipsets wifi de marque Marvell ;
  • Les chipsets wifi de marque SIS ;
  • Certains chipsets récents peuvent ne pas encore être pris en charge (voir tutoriels atheros et bcm43xx) ;
  • Tout Les chipsets Broadcom et Atheros en usb (pas encore pris en charge par les drivers linux natifs !).


1.2.5 Certains modèles fonctionnent avec un kernel recompilé 16stk et NDISwrapper

  • modèle inventel ur054g (info à vérifier - PrismGT ?).

Voir le tutoriel NDISwrapper.

1.2.6 Listes de modèles connus pour être incompatible avec Linux et NDISwrapper

liste vide pour l'instant (information en cours de remonté)

1.3 Relation entre chipset et module/driver

Marque Pilote Linux Intégré Master USB WPA Tutoriel Commentaires
Atheros ath5k Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img ko.png Img ok.png madwifi Ndiswrapper pour l'usb.
ath9k Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img ko.png Img ok.png madwifi
madwifi Img rpm.png Img ok.png Img ko.png Img ok.png madwifi
Atmel Atmel-76c503a Img tux.png Img rpm.png Img nt.png Img ko.png Img nt.png TODO atmel-firmware à télécharger
Atmel-76_usb Img rpm.png Img nt.png Img ok.png Img nt.png TODO atmel-firmware à télécharger
Broadcom b43legacy Img tux.png Img rpm.png Img ko.png Img abs.png Img ok.png Broadcom
b43 Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png Broadcom mac80211 - kernel 2.6.21
broadcom-wl Img rpm.png Img ok.png Img nt.png Img ok.png Broadcom Pilote propriétaire Broadcom - Support USB ?
Cisco/Aironet airo-linux Img rpm.png Img nt.png Img nt.png Img nt.png forum
Hermes Orinoco Img tux.png Img ok.png Img ko.png Img ko.png Img nt.png TODO
Intel ipw2100 Img tux.png Img rpm.png Img ko.png Img abs.png Img ok.png ipw2200 Remplacer ipw2200 par ipw2100
ipw2200/2915 Img tux.png Img rpm.png Img ko.png Img abs.png Img ok.png ipw2200 Centrino 2 (sonoma)
ipw2200-ap Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img nt.png TODO Mode Master pour Centrino 2
ipw3945 Img rpm.png Img ko.png Img abs.png Img ok.png ipw3945 Daemon binaire - non libre - déprécié
iwl3945 Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png iwlwifi Centrino 3 (napa)
iwl4965 Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png iwlwifi Centrino 4 (Santa Rosa)
iwl5000 Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png iwlwifi
Prism (intersil) hostap Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img ko.png Img ok.png TODO
wlan-ng Img rpm.png Img ko.png Img ok.png Img nt.png TODO
PrismGT p54 Img rpm.png Img nt.png Img ko.png Img nt.png prism54
p54usb Img rpm.png Img nt.png Img ok.png Img nt.png prism54 A tester: clef LiveBox UR054G
Ralink rt2400pci Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png Ralink
rt2500pci Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png Ralink
rt2500usb Img tux.png Img ok.png Img ok.png Img ok.png Img ok.png Ralink Tester aussi rt73usb
rt61pci Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img abs.png Img ok.png Ralink rt61pci-fimware à télécharger
rt73usb Img tux.png Img rpm.png Img ok.png Img ok.png Img ok.png Ralink rt73usb-firmware à télécharger
rt2860 Img rpm.png Img ok.png Img ok.png Img ok.png Ralink Pilote Propriétaire
rt2870 Img rpm.png Img ok.png Img ok.png Img ok.png Ralink Pilote Propriétaire
rt3090 Img tux.png Img nt.png Img abs.png Img ok.png Ralink Pilote Propriétaire
Realtek rtl8187 Img tux.png Img nt.png Img ok.png Img ok.png rtl818x Support sous Fedora sur les noyaux ≥ 2.6.21
rtl8187B Img tux.png Img nt.png Img ok.png Img ok.png rtl818x Support sous Fedora sur les noyaux ≥ 2.6.29
rtl8187se Img rpm.png Img nt.png Img abs.png Img ok.png rtl818x Support sous Fedora sur les noyaux ≥ 2.6.29. Appelé également 8199.
rtl8180/rtl8185 Img tux.png Img nt.png Img ok.png Img ok.png rtl818x Support sous Fedora 8 sur les noyaux ≥ 2.6.23.8-63.fc8
Texas Instruments. acx100/acx111 Img rpm.png Img nt.png Img abs.png Img ko.png acx
acx100usb Img rpm.png Img nt.png Img ok.png Img ko.png acx
Zydas (Atheros) zd1211rw Img tux.png Img rpm.png Img ko.png Img ok.png Img ok.png zd1211
Divers NDISwrapper Img rpm.png Img ko.png Img ok.png Img ok.png NDISwrapper Utilisation du driver windows XP
Wireless-tools Img tux.png Img ok.png Img abs.png Img abs.png Img abs.png TODO Communication pilote/interface/noyau

2 Activation sur les portables

Par :

2.1 Introduction.

Les ordinateurs portables équipés de chipset wifi intégré contiennent un interrupteur (radio kill switch) qui permet d'activer ou non le wifi lorsque l'utilisateur en a besoin. Cela permet évidemment d'économiser de l'énergie et donc l'étendre l'autonomie. Il existe deux types d'interrupteurs:

- Ceux géré matériellement par un interrupteur physique.

- Ceux géré logiciellement par un registre en mémoire.

Référence : rfswitch

2.2 Interrupteur Wifi Matériel

C'est la solution la plus simple. Certains interrupteurs déconnectent matériellement le wifi sans l'aide de programmes tiers. Le fait d'avoir un bouton ayant une icône Wi-Fi ne suffit pas pour considérer que le wifi est géré matériellement. A ma connaissance les chipsets Intel Pro Wireless 3945 (ipw3945) fonctionnent de cette manière.

2.3 Interrupteur Wifi logiciel

C'est le cas le plus courant, même si la tendance consiste de plus en plus à avoir un interrupteur matériel. Cette fonctionnalité est gérée de manière différente selon la marque du portable (voire le modèle précis). Vous pouvez vérifier sur le site rfswitch comment activer le wifi pour votre marque/modèle particulier. La suite de la documentation consiste en une adaptation pour Fedora de l'installation des modules nécessaires et des situations générales rencontrées pour chaque marque.

2.3.1 Acer

  • Cas acer-wmi. Ce module est disponible dans le noyau à partir du kernel 2.6.25. Avant, il fallait utiliser le module externe acer_acpi.

Matériel Supporté (attention, cette page n'est pas mis à jour régulièrement)

- Si votre modèle est marqué dans la section supporté, vous pouvez ajouter une ligne dans le fichier /etc/modprobe.conf pour activer l'interrupteur wifi logiciel.

options acer-wmi wireless=1

Pour les options complètes du module, utilisez 'modinfo acer-wmi'. D'autres options sont disponibles pour activer la 3G ou le bluetooth. Le support du module acer-wmi entrera en fonction au prochain démarrage. (ou au prochain chargement du module).

- Si votre modèle est dans la section inconnu (Unknown) ou n'est pas listé. Vous devriez rapporter des informations au mainteneur du module pour qu'il voit si le support de votre matériel peut être ajouté. Cela consiste à envoyer un fichier compressé à l'adresse mèl indiquée.

 # tar cjvf ACER_serie_modele.tar.bz2 /sys/firmware/acpi/tables/DSDT

Vous pouvez vérifier si cela a déjà était fait sur ce lien - Si votre modèle est marqué comme non supporté, essayer acerhk, sinon, vous pouvez toujours signaler sur le forum que votre modèle n'est pas (encore) compatible linux.

Ce module fonctionne seulement en 32bit et dans certains cas ou acer-wmi ne fonctionne pas. Il n'est pas prévu que ce module soit intégré au noyau, ni qu'il soit fonctionnel pour les kernel récents.

2.3.2 Asus

Référence: acpi4asus

Le module asus_laptop est intégré directement dans le noyau linux, il n'est pas nécéssaire de le mettre à jours a priori. Il peut être nécéssaire de le mettre à jours si vous avez un modèle récent, mais le wifi devrait fonctionner tout de même.

N'oubliez pas d'envoyer le fichier DSDT (situé /proc/acpi/dsdt) si votre modèle n'est pas supporté. Cela devrait être indiqué par un dmesg | grep asus :

 asus-laptop: Asus Laptop Support version 0.42
 asus-laptop:   M9V model detected
 Registered led device: asus:mail

Les modèles suivant pourrait rencontrer des difficultés car la prise en charge du wifi diffère du cas général ASUS. Ils ne semblent pas pouvoir être pris en charge par asus_laptop. (A confirmer si vous avez un tel modèle).

ASUS A1300 (A1B), A1370D
ASUS L7300G
ASUS L8400

2.3.3 Fujitsu-Siemens

  • acer-wmi

Le module acer-wmi peut fonctionner sur les fujitsu, c'est le cas sur certains amilo. Voir: Acer

Selon le site rfswitch, trois modules permettent l'activation du wifi sur les portables de cette marque, vous devez prendre celui qui correspond à votre modèle... (ou compatible)

  • fsam7400 (déprécié)

Référence fsam7400

yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsam7400
  • rfsam (déprécié)

Il existe maintenant une version userland sous le nom de rfsam (ne nécessitant pas d'être compilée pour chaque noyau...). Celui-ci ne fonctionne que pour les modèles supportés par le kmod-fsam7400 uniquement. Il fonctionne en remplacement de ce module. Référence rfsam

 yum --enablerepo=kwizart install rfsam
 rfsam on
 rfsam off
  • wistron_btns.ko (intégré au kernel F8)

Référence: http://www.zwobbl.de/2007/11/05/fsam7400-rfsam-are-obsolete/

Ce module rend obsolète rfsam et fsam7400 (et d'autres ?)... Il est intégré au noyau de Fedora 8. Vous pouvez vérifier qu'il est chargé en utilisant

 su -
 lsmod |grep wistron_btns

Sinon faites:

 modprobe wistron_btns

Et ajoutez cette dernière ligne au fichier /etc/rc.local si le module est fonctionnel. Modifiez aussi dans </path>/etc/X11/xorg.conf</path>

 Option "XkbLayout" "fr+acer_laptop"

(il est possible qu'il faille installer le kmod-acer_acpi au préalable.)

  • fsam7440

Référence: fsam7440

yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsam7440
  • fsaa1655g

Référence: fsaa1655g

 yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsaa1655g
 echo 1 > /proc/fsaa1655g/radio
 echo 0 > /proc/fsaa1655g/radio
#Acer]

Selon le site rfswitch, trois modules permettent l'activation du wifi sur les portables de cette marque, vous devez prendre celui qui correspond à votre modèle... (ou compatible)

  • fsam7400 (déprécié)

Référence fsam7400

yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsam7400
  • rfsam (déprécié)

Il existe maintenant une version userland sous le nom de rfsam (ne nécessitant pas d'être compilée pour chaque noyau...). Celui-ci ne fonctionne que pour les modèles supportés par le kmod-fsam7400 uniquement. Il fonctionne en remplacement de ce module. Référence rfsam

 yum --enablerepo=kwizart install rfsam
 rfsam on
 rfsam off
  • wistron_btns.ko (intégré au kernel F8)

Référence: http://www.zwobbl.de/2007/11/05/fsam7400-rfsam-are-obsolete/

Ce module rend obsolète rfsam et fsam7400 (et d'autres ?)... Il est intégré au noyau de Fedora 8. Vous pouvez vérifier qu'il est chargé en utilisant

 su -
 lsmod |grep wistron_btns

Sinon faites:

 modprobe wistron_btns

Et ajoutez cette dernière ligne au fichier /etc/rc.local si le module est fonctionnel. Modifiez aussi dans </path>/etc/X11/xorg.conf</path>

 Option "XkbLayout" "fr+acer_laptop"

(il est possible qu'il faille installer le kmod-acer_acpi au préalable.)

  • fsam7440

Référence: fsam7440

yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsam7440
  • fsaa1655g

Référence: fsaa1655g

 yum --enablerepo=kwizart install kmod-fsaa1655g
 echo 1 > /proc/fsaa1655g/radio
 echo 0 > /proc/fsaa1655g/radio

2.3.4 Packard Bell

Référence: rfswitch

 yum --enablerepo=kwizart install kmod-rfswitch

2.3.5 Toshiba

omnibook

Pas de module pré-compilé pour l'instant (nécessite une compilation manuelle)

2.4 Touches d'activation

3 Configuration générale

Par :

3.1 Introduction

3.2 Interface : gestion des alias

Les alias sont définis dans le fichier /etc/modprobe.conf, mais si vous avez installé un module externe, il peut être aussi défini dans un fichier portant le nom de votre module et situé dans le répertoire /etc/modprobe.d .Dans le principe vous devez remplacer le nom du module, il existe parfois des noms d'interfaces privilégiés selon le module (ath0, wmaster0, wifi0, etc). Pour le cas général:

alias wlan0 Votre_Module   (par exemple bcm43xx, remplacer par le nom de votre module).

3.3 Options du module

Vous pouver ajouter dans le même fichier des options qui seront prises en compte lors du chargement du module en mémoire. Pour connaître les options disponibles pour votre module:

/sbin/modinfo Votre_Module

Vous pourrez rentrer les options qui vous intéressent dans le fichier /etc/modprobe.conf de cette manière :

options Votre_Module Vos_options

Attention, une erreur suffit à compromettre le chargement du module. Pour savoir quelle est l'erreur :

dmesg |grep tail

Attention aussi à ne pas laisser de fichiers de sauvagarde (dont le nom se termine par un « ~ », générés par gedit par exemple) dans le répertoire /etc/modprobe.d. Ces fichiers, avec leurs anciennes options, seront aussi pris en compte...

3.4 Chargement au démarrage

3.5 Scripts réseaux

Attention ! Pour pouvoir modifier les paramètres de votre interface wifi cliente avec system-config-network, vous devez créer un script minimal de définition des paramètres pour celle-ci :

$ su -
# echo -e "DEVICE=wlan0\nTYPE=Wireless" > /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-Votre_interface_wifi_cliente

Par exemple, dans le cas général:

$ su -
# echo -e "DEVICE=wlan0\nTYPE=Wireless" > /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-wlan0

3.6 Utilisation du chiffrement WPA

Voir ici

3.6.1 Redémarrage du service réseau

Relancer uniquement le service réseau permet d'éviter un redémarrage complet de votre station de travail Linux. Si vous avez voulu changer le module gérant votre chipset wifi, il est nécessaire de décharger au préalable l'ancien module (par rmmod) :

su -
service network restart

3.7 Utiliser system-config-network

su -
system-config-network

4 Configuration en mode Managed

Par :

4.1 Outils Wifi (Wireless-tools)

  • iwconfig : permet de gérer les paramètres de l'interface wifi cliente.
  • ifconfig : gestion de l'interface au niveau ip, montage/démontage.
  • iwlist scan : permet de scanner les réseaux wifi disponibles.

4.2 Protocole de configuration. (manuel)

La configuration manuelle est surtout préconisée pour la version unifiée.(rt2x00) Les scripts peuvent être passés de manière trop rapide et il est parfois nécéssaire de temporiser leur exécution. C'est la raison pour laquelle il peut être délicat de l'utiliser même si le module est tout à fait fonctionnel dans une majorité des cas...

Il faut remplacer les valeurs en italique par vos paramètres. La valeur votre_reseau_essid est l'adresse MAC de votre point d'accès (routeur,borne wifi ou Box).

$ su -
# iwconfig wlan0 mode managed 
# iwconfig wlan0 essid Votre_reseau_essid 
# iwconfig wlan0 channel Votre_canal
# iwconfig wlan0 key Votre_clef_wep/wpa 
# ifconfig wlan0 up 
# iwlist wlan0 scan 
# iwconfig wlan0 ap Adresse_MAC_de_l'AP

4.3 Lancer NetworkManager (automatique)

Pour lancer NetworkManager, faire :

su -
service NetworkManager start
service NetworkManagerDispatcher start

Si vous avez de bons résultats avec NetworkManager, vous pouvez décider de le lancer au démarrage:

su -
chkconfig --level 345 NetworkManager on
chkconfig --level 345 NetworkManagerDispatcher on

4.4 Autres Outils

System-config-network permet de gérer plusieurs profils de connection suivant votre situation de mobilité. Vous pouvez aussi trouver d'autres outils conviviaux...

5 Configuration en mode Master

InProgress tip.png Article obsolète.

Cette fonctionnalité est maintenant dans NetworkManager.

5.1 Introduction

Certains modules permettent d'utiliser le mode master qui permet à une carte wifi de se comporter comme un points d'accès sur lequel vont se connecter plusieurs postes de travail. Les modules connus pour permettre l'utilisation de la carte en mode point d'accès sont ceux qui utilisent la couche mac80211.

5.2 Installation

Il est nécessaire d'installer le daemon hostapd qui va s'occuper de gérer la connexion en mode master (association et authentifications).

yum install hostapd

5.3 Configuration

vi /etc/hostapd.conf

5.4 Lancement du daemon

Lancement du daemon hosatpd

# service hostapd start

6 FAQ

Par :

6.1 Pourquoi les cartes wifi ne sont pas reconnues directement après l'installation de Fedora ?

Si certains périphériques sont reconnus automatiquement lors de l'installation de distributions Linux, ce n'est pas toujours le cas du matériel wifi! Il est parfois délicat de pouvoir utiliser directement sa distribution Linux après installation (out of the box). Il y a trois raisons principales pour lesquelles le pilote n'est pas inclus directement dans le noyau Linux:

  • La licence est incompatible.
  • Le pilote est en développement.
  • Il n'existe pas de pilote Linux natif: solution NDISwrapper.

Certaines distributions s'autorisent à intégrer directement des drivers sous licence incompatible. Ils agissent en réalité sans se préoccuper des raisons qui président aux restrictions imposées par la licence GPL du noyau Linux. (Il s'agit d'inciter les fabriquants de matériel à ouvrir le code source de leurs pilotes). La politique de Fedora consiste justement à inciter les développeurs à intégrer leur pilote au noyau Linux. C'est pour cela que certains pilotes ne sont pas intégré directement dans la distribution. Même si ce n'est pas une solution de facilité pour l'utilisateur (user friendly), c'est la seule méthode responsable et cohérente vis à vis du logiciel libre (open source). Pour synthétiser, il faut mettre en avant la responsabilité du fabriquant du matériel plus que la politique de telle ou telle distribution. La tendance reste de ne pas distribuer de pilotes propriétaires avec la distribution.

6.2 Je trouve plusieurs noms de chipsets à base d'un même modèle, pourquoi ?

Les fabriquants de chipsets et les fabriquants de carte ne se recoupent pas... Ainsi un même modèle d'une même marque peut avoir une révision différente. Il sera éventuellement supporté par un autre chipset ayant des fonctionnalités similaires, mais dans une autre marque (de chipset). Le pilote utilisée sera donc lui aussi différent! Attention, si les fonctionnalités peuvent être similaires au niveau du chipset, les pilotes correspondant peuvent implémenter des fonctionnalités différentes, le support sous linux pourrait en être alors modifié.

6.3 Je connais le chipset mais plusieurs pilotes sont disponibles! Lequel choisir ?

Certains drivers originalement développés par des fabriquants de chipset wifi ont vu leurs sources libérés (rendus GPL ou compatibles). Dès lors, une (ou plusieurs) communauté de développeurs se sont constitués pour faire évoluer voire réécrire totalement le code du pilote et permettre son intégration directement dans le noyau Linux. C'est le cas du pilote rt2x00 par rapport aux versions « legacy » (rt2400 – rt2500 – rt2570 - rt61 - rt73 ). Pour choisir lequel prendre, il faut regarder le support et les fonctionnalités implémentés dans chaque version, vous pouvez tester l'une ou l'autre suivant ce que vous recherchez ou ce qu'il est possible d'avoir comme résultats.

6.4 J'aimerais utiliser une carte pcmcia avec ma freebox! Quelle carte est compatible ?

Certains sites répertorient chaque modèles pour rapporter leur compatibilité ou non avec telle ou telle version de la freebox. D'une manière générale, les seuls chipsets Ralink sont compatibles mais vérifiez au préalable sur l'un de ces sites! (A vous de trouvez la marque/modèle correspondants.) Le modèle fournit par Free sur la page de gestion de compte est très économique. Vous pouvez peut être trouver mieux mais en occasion...Si vous l'utilisez accasionnellement avec votre portable. Le driver linux est de très bonne qualité pour ce matériel.

6.5 Je compte acheter une carte wifi ! Quel modèle privilégier ?

Je n'ai pas encore reçu d'acompte pour la publicité d'un modèle particulier. Je ne donnerai donc pas de marque ni de modèle précis. Sachez que dans le principe, si les modules sont intégrés dans le noyau c'est qu'ils sont d'une bonne qualité. Mais ce n'est pas suffisant, il faut aussi qu'ils implémentent certaines fonctionnalités dont vous pouvez avoir besoin. Par exemple, la gestion du mode de cryptage WPA (pour sécuriser votre réseau), l'utilisation du mode master (pour créer un point d'accès depuis votre poste), voire le support des derniers modèles compatibles Mimo (multiple Input Multiple Output). Pour faire simple, les chipsets Atheros (madwifi), Prism (hostap, orinoco) Ralink (rt2x00) et broadcom (bcm43xx) sont de bonne qualité. Seuls Atheros et Broadcom sont à proscrire en usb. (madwifi et bcm43xx ne prennent pas en charge l'USB, il faut utiliser NDISwrapper dans ce cas). Si vous ne pouvez prendre que de l'USB, privilégiez alors les chipsets Ralink rt73 ou rt2570. Les chipsets zd1211 sont aussi à conseiller.

Note tip.png A noter:
La Free Software Foundation (fsf) recommande les cartes à bases de chipset Ralink (rt2400 et rt2500). Le driver GPL étant de très bon niveau et il n'est pas nécessaire d'installer de firmware non GPL sur ces modèles...FSF

6.6 Le Wifi pour ordinateurs portables.

Certains modèles implémentent leur propre interrupteur logiciel. Cet interrupteur permet d'allumer ou d'éteindre le wifi sur les portables, économisant ainsi de l'énergie (plus d'autonomie , moins de chauffe). Il est prévu que cet interrupteur logiciel soit normalisé directement dans le noyau linux (en projet...) En attendant, certains constructeurs implémentent leur propre module externe pour activer le chipset wifi. Si vous hésitez entre plusieurs marques, cela peut être un élément de décision. Mais il est possible aussi de faire fonctionner le wifi avec ces constructeurs en utilisant un tel module externe. Il faudra alors installer un module pré-compilé pour chaque nouvelle version du noyau Fedora avec ces constructeurs:

Acer / Amilio (certains modèles) / Fujitsu-Siemens / Packard-Bell


Vous pouvez vérifier sur cette liste si un modèle nécéssite un module externe (cette liste n'est pas forcemment à jours). Les modèles utilisant par exemple: echo 1 > /proc/acpi/asus/wled (cas Asus), ne nécéssitent pas de modules externes...

Table rfswitch


Pour le chipset Wifi, le plus courant sur les portables récents reste ipw3945. Celui-ci est géré par un nouveau module nommé iwlwifi. Il est intégré sur Fedora 7 ( éventuellement sur Fedora 6) mais reste unstable. A ma connaissance iwlwifi n'est pas encore intégré dans le noyau linux vanilla. Le bcm43xx (pour les révisions matérielles récentes du chipset) donnent actuellemet de meilleurs résulats avec mac80211. Evidemment la connaissance des caratéristiques précises du chipset est parfois délicate, n'hésitez pas à vérifier sur le site internet du constructeur...

Actions
Espaces de noms
Variantes