Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Portail de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

Xen : installation d'un domaine complètement virtualisé avec virt-manager

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par :

1 Introduction

Tout d'abord, si vous n'êtes pas familier avec Xen, je vous invite à consulter cet article auparavant : Xen.

Nous allons donc installer un DomU complètement virtualisé à l'aide de la commande virt-manager.

Nous verrons l'installation du DomU proprement dîte : Xen_:_installation_d'un_domaine_complètement_virtualisé_avec_virt-manager#Un_DomU_en_virtualisation_compl.C3.A8te.2C_en_3_clics_ou_presque.

Et nous terminerons, par quelques trucs et astuces : Xen_:_installation_d'un_domaine_complètement_virtualisé_avec_virt-manager#Quelques_trucs_et_astuces.

2 Un DomU en virtualisation complète, en 3 clics ou presque

Bon. Vous êtes toujours là ? Vous êtes impatients de faire les 3 clics ? ;-)

Pour l'exercice qui suit, nous allons nous attaquer à un système propriétaire en l'occurence Windows XP.


2.1 Connexion au gestionnaire de machine virtuelle

On démarre le gestionnaire de machine virtuelle virt-manager soit par le menu « Applications > Outils système > Gestionnaire de machine virtuelle », soit en ligne de commande :

$ virt-manager

Xen facile-VMM-01.png
Nous sommes déconnectés du "localhost".

Nous allons faire un [clic droit] sur la ligne "localhost", puis cliquer sur « Connecter ».
Xen facile-VMM-02.png
Nous sommes connectés au localhost, notre Dom0 est apparu et les boutons « Nouveau » et « Détails » sont accessibles.

2.2 Création / configuration d'un DomU paravirtualisé

Nous allons créer notre DomU paravirtualisé, veuillez cliquer sur « Nouveau ».
Xen facile-VMM-03.png

Puis cliquez sur « Suivant ».
Xen facile-DomU HVM-01.png

Ensuite, il faut attribuer un nom à notre DomU, par exemple "WinXP". Ensuite, cliquez sur « Suivant ».

Après, cochez « Complètement virtualisé » :
Xen facile-DomU HVM-02.png

Pour finir, cliquez sur « Suivant ».

2.2.1 Localiser le média d'installation

Vous pouvez faire l'installation à partir d'une image iso. Il est possible d'installer un système virtualisé à partir d'une image iso. L'intérêt est d'économiser la gravure d'un CD/DVD et/ou de recourir à un lecteur externe si la machine ne dispose pas de lecteurs optiques.

Pour créer une image iso à partir d'un CD ou DVD, vous pouvez au choix, utiliser le menu contextuel de votre bureau (clic droit), ou bien utiliser la commande suivante :

$ dd if=/dev/cdrom of=/emplacement/image.iso

Donc, vous pouvez cliquer sur « Emplacement de l'image ISO » :
Xen facile-DomU HVM-03-01.png.png
Et indiquer le chemin de l'image iso.

Vous pouvez cliquer sur « CD-ROM ou DVD » :
Xen facile-DomU HVM-03-02.png
Il vous faut que le CD ou le DVD soit accessible, donc dans le lecteur (pas forcément monté). Et il vous faudra le sélectionner dans « Chemin du medium d'installation ».

Vous pouvez cliquer sur « Network PXE boot » :
Xen facile-DomU HVM-03-03.png

Pour l'exemple qui nous sert de fil rouge dans cet article, la solution CD-ROM a été choisie.

Quelque soit votre choix, n'oubliez pas de sélectionner le « Type de SE » et la « Variante de SE », avant de cliquer sur « Suivant ».

2.2.2 Affectation de l'espace de stockage

Si vous cliquer sur « Simple fichier », l'emplacement par défaut /var/lib/xen/images/WinXP.img est proposée.
Xen facile-DomU HVM-04-01.png
Vous pouvez adapter la taille. Allouer tout de suite la taille demandé ou l'allouer (automatiquement) au fur et à mesure que cela sera nécessaire (c'est transparent, le système s'en occupe, mais lisez quand même la remarque sur l'écran ci-dessus et pour info http://fr.wikipedia.org/wiki/Copy-On-Write).

Vous pouvez aussi choisir un autre emplacement de fichier classique, pour peu que vous ayez suivi le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#Fichier_classique.
Xen facile-DomU HVM-04-02.png

Ou encore, choisir un emplacement de fichier classique dans un volume logique monté, tel que dans le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#LVM_pour_ranger_les_DomU_dans_des_fichiers_images.
Xen facile-DomU HVM-04-03.png

Si vous cliquez sur « Partition de disque normale », vous allez pouvoir indiquer une partition, tel que créé dans le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#Partition
. Xen facile-DomU HVM-04-04.png

La dernière possibilité explorée ici Xen_:_installation_du_Dom0#LVM_pour_ranger_les_DomU_dans_des_Logical_volume :
Xen facile-DomU HVM-04-05.png
Bref, c'est comme vous voulez. Mais il faut choisir, puis faire « Suivant »

2.2.3 Connecter au réseau hôte

Xen facile-DomU HVM-05.png
Pour le moment, on ne s'occupe pas de la configuration réseau, en attendant, nous allons cliquer sur « Suivant ». La configuration réseau fera l'objet d'un autre article Xen_et_le_réseau.

2.2.4 Et pour finir

Selon votre configuration matérielle et l'utilisation de vos DomU, vous choisirez les valeurs les plus pertinentes. « Suivant ».
Xen facile-VMM-09.png


Et c'est fini !
Xen facile-DomU HVM-07.png
Heu, mais ça fait plus de 3 clics !
Bah oui, il fallait bien appâter le chaland. Et là il va y en avoir d'autres de clics pour installer le DomU maintenant que l'on en est là ;-)
.

Mais à bien y regarder, en tenant compte des précautions (chapitre Xen#Quelques_points_fondammentaux_sur_les_possibilit.C3.A9s_de_Xen) et une fois toutes la préparation faites (chapitres Xen_:_installation_du_Dom0#Installation_du_Dom0 et Xen_:_installation_du_Dom0#Stockage_des_DomU), installer des DomU avec virt-manager ce n'est pas tant de manipulations que ça.
En fait, 10 clics et moins de 90 secondes -si vous savez ce que vous faites- suffisent du lancement de virt-manager au démarrage de l'installation à proprement dit.

Cliquez sur « Terminer ».

2.3 Installation d'un DomU complètement virtualisé

Bon, quelques écrans accompagnés d'indications.

C'est en cours :
Xen facile-DomU HVM-08.png

Apparition de Windows :
Xen facile-DomU HVM-09.png

Cliquez sur « entrée »
Xen facile-DomU HVM-10.png

La machine virtuelle va redémarrer.
Xen facile-DomU HVM-12.png

Là, il faut cliquer sur « Démarrer » :
Xen facile-DomU HVM-13.png

Le CD-ROM est réclamé :
Xen facile-DomU HVM-14.png
Ce qui implique qu'il n'est plus accessible, alors que je l'ai laissé dans le lecteur !
Mais comme le DomU a redémarré, cela peut s'expliquer ...

Retournons sur la fenêtre du gestionnaire de machines virtuelles :
Xen facile-DomU HVM-15.png
Sélectionnons, le DomU en cliquant dessus.
Puis, cliquez sur « Détails ».

Ici, cliquez sur « Matériel » :
Xen facile-DomU HVM-16.png

Sélectionnez « Disk hdc » :
Xen facile-DomU HVM-17.png
Et cliquer sur « Connecter »

Dans la nouvelle fenêtre, resélectionnez le média d'installation :
Xen facile-DomU HVM-18.png
C'est à priori, la même chose que ce que vous aviez sélectionné ici Xen_:_installation_d'un_domaine_complètement_virtualisé_avec_virt-manager#Localiser_le_m.C3.A9dium_d.27installation.

Il va vous falloir saisir la clé du produit :
Xen facile-DomU HVM-19.png
Problème : si vous n'avez pas suivi le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#Configuration_du_mappage_par_d.C3.A9faut_du_clavier_des_DomU, le clavier est en qwerty. Donc, vérifiez bien à l'affichage la saisie qui est effectivement prise en compte.

Pour le mot de passe administrateur, c'est le même problème.
Si vous n'avez pas suivi le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#Configuration_du_mappage_par_d.C3.A9faut_du_clavier_des_DomU, le clavier est toujours en qwerty. Faites simple pour le choix du mot de passe, nous verrons après comment régler ce problème.
Xen facile-DomU HVM-20.png
Quoi, &01za,e==}, c'est le mot de passe ! Bonne chance. C'est sans moi. Je vous ai prévenu.

Pour le moment, laisser les paramètres par défaut de la configuration réseau de façon à conserver l'adressage par DHCP.
Xen facile-DomU HVM-21.png
Pour les plus aventureux d'entre-vous, vous pourrez consulter l'article Xen_et_le_réseau.

Si vous avez personnaliser les paramètres réseau (par exemple, pour supprimer les protocoles Windows), pour avoir une adressage DHCP il faut laisser coché « Obtenir une adresse IP automatiquement ».
Xen facile-DomU HVM-22.png

A la fin de l'installation, vous allez vous trouver sur cet écran :
Xen facile-DomU HVM-23.png
Vous pouvez le fermer.

Dans le gestionnaire de machine virtuelle, sélectionnez le DomU :
Xen facile-DomU HVM-24.png
Puis cliquez sur « Ouvrir », et vous pourrez finaliser l'installation.

N'ayez pas peur des écrans noirs :
Xen facile-DomU HVM-25.png
Là, il va vous être demandé de cliquer sur « OK » et l'écran noir disparaîtra.

2.4 Déconnecter le CD-ROM ou du DVD d'installation

Vous vous rappelez, cet écran ?
Xen facile-DomU HVM-14.png
Nous avions dû "Connecter" le lecteur de CD-ROM / DVD.

Et bien là, nous allons le "Déconnecter".

Si vous ne le faites pas, vous aurez le problème suivant au prochain démarrage :
Xen facile-DomU HVM-26.png

Avec le détail suivant :
Xen facile-DomU HVM-27.png
Si vous voyez le rapport avec le fait de ne pas avoir déconnecté le CD-ROM / DVD, vous pouvez me l'indiquer. Moi j'ai "galéré" pour arriver à imaginer qu'il puisse y avoir un lien entre les deux ...

Bon, nous allons donc déconnecter ce CD-ROM / DVD.

Retournons sur la fenêtre du gestionnaire de machine virtuelle :
Xen facile-DomU HVM-15.png
Sélectionnons, le DomU en cliquant dessus.
Puis, cliquez sur « Détails ».

Ici, cliquez sur « Matériel » :
Xen facile-DomU HVM-16.png

Et pour finir, cliquez sur "Déconnecter" :
Xen facile-DomU HVM-28.png

Vous pouvez enlever le CD-ROM / DVD d'installation.

2.5 Sauvegarde de la configuration du DomU complètement virtualisé

Avant toute chose, je vous conseille fortement de sauvegarder la configuration du DomU.

Pour cela, en root, faites la commande "virsh dumpxml WinXP >WinXP.xml".

On verra plus loin l'utilité de cette commande.

2.6 Arrêt du DomU complètement virtualisé

J'ai constaté un bug sur l'arrêt des DomU complètement virtualisé, une fois l'installation terminée.

Le DomU se retrouve dans un état incohérent. C'est à dire qu'il est effectivement arrêté (les messages d'arrêts se sont bien affichés dans la console), mais il apparait comme lancé au niveau de virt-manager et il est impossible de le relancer.

Le problème n'est pas systématique.

Que ce soit un arrêt à partir du DomU, via le choix « Démarrer → arrêter », pour des systèmes de type Windows.
Ou que ce soit, un arrêt via virt-manager.
Ou encore, via une commande virsh shutdown.

L'arrêt peut aussi bien fonctionner.

Si vous avez le problème, il y a deux façons de s'en sortir :

Tout d'abord, pour supprimer la configuration, exécutez la commande su - -c "virsh undefine Mon_premier_DomU.
Puis, pour recréer la configuration, en tant que "root", exécutez la commande virsh define Mon_premier_DomU.xml.

2.7 Remarques

La souris est mieux gérée en mode virtualisation complète (full virtualisation).


2.8 Et ensuite ?

Commencez par :

  1. Si vous n'avez pas suivi le chapitre Xen_:_installation_du_Dom0#Configuration_du_mappage_par_d.C3.A9faut_du_clavier_des_DomU, vous pouvez aller là : Xen_:_installation_d'un_domaine_complètement_virtualisé_avec_virt-manager#Clavier_fran.C3.A7ais_pour_un_DomU_compl.C3.A8tement_virtualis.C3.A9.
  2. Vous pouvez vous intéresser à Xen_:_installation_d'un_domaine_complètement_virtualisé_avec_virt-manager#Comment_lancer_un_DomU_au_lancement_du_syst.C3.A8me_.3F.

3 Quelques trucs et astuces

3.1 Déterminer l'ID d'un DomU

En ligne de commande : <bash>[xen@dom0 ~]$ su - -c "virsh list" Mot de passe :

ID Nom                  État

 0 Domain-0             en cours d'exécution
 1 WinXP                en cours d'exécution

[xen@dom0 ~]$ </bash>

Ligne 1 : la commande virsh list nous permet de lister les domaines actifs.
Ligne 6 : dans ce cas, l'ID du DomU Mon_premier_DomU est 1.

Il est aussi possible de consulter l'ID d'un DomU dans virt-manager, mais pas toujours. Cela dépend de l'état du DomU.

3.2 Clavier français pour un DomU complètement virtualisé

Bon, je vous ai fais une promesse, mais la solution utilisée pour un DomU paravirtualisé ne fonctionne pas (cf. Xen_:_installation_d'un_domaine_paravirtualisé_avec_virt-manager#Clavier_fran.C3.A7ais_pour_un_DomU_paravirtualis.C3.A9).

Pour l'instant, il faut donc configurer le clavier globalement à l'ensemble des DomU pour les DomU complètement virtualisé, ici Xen_:_installation_du_Dom0#Configuration_du_mappage_par_d.C3.A9faut_du_clavier_des_DomU.

Promis, dès que je trouve, je mets à jour l'article.

3.3 Comment lancer un DomU au lancement du système ?

Le service xendomains est utilisé.

Si vous avez installés Xen lors de l'installation initiale du Dom0 (Xen_:_installation_du_Dom0#Un_Dom0_.C3.A0_partir_de_z.C3.A9ro ou Xen_:_installation_du_Dom0#Un_Dom0_.C3.A0_partir_de_z.C3.A9ro.2C_minimaliste), le service est actif et lancé au démarrage du Dom0.

Si vous avez installés Xen après l'installation du Dom0 (Xen_:_installation_du_Dom0#Un_Dom0_.C3.A0_partir_d.27une_installation_existante), le service est inactif et n'est pas lancé au démarrage du Dom0.

Pour y remédier, veuillez exécuter les commandes ci-dessous : <bash>[xen@dom0 ~]$ su - Mot de passe : [root@dom0 ~]# chkconfig --level 345 xendomains on [root@dom0 ~]# service xendomains start [root@dom0 ~]# exit logout</bash>

Lignes 1 et 2 : passons root.
Ligne 3 : configuration du lancement du service xendomains au niveau 3, 4 et 5 de l'inittab.
Ligne 4 : lancement immédiat du service xendomains.
Lignes 5 et 6 : root, c'est fini.

Maintenant, tout les DomU dont le fichier de configuration est accessible via le répertoire /etc/xen/auto/ seront lancés automatiquement au démarrage du Dom0.

Le mot clé c'est accessible. Soit vous placez directement le fichier configuration du DomU dans /etc/xen/auto/. Soit vous faites un lien symbolique vers le fichier de configuration de votre DomU dans /etc/xen/auto/.

Classiquement, les fichiers de configuration sont créés dans /etc/xen/. Vous pouvez les mettres ailleurs. Il faudra alors positionner le contexte SELinux adéquat sur tout le chemin de l'arborescence (chcon -R -t system_u:object_r:etc_t:s0 /emplacements et semanage fcontext -a -t system_u:object_r:etc_t:s0 /emplacements).

Pour un fichier de configuration /etc/xen/Mon_premier_DomU_fr.cfg, cela donne la commande : su - -c "ln -s /etc/xen/Mon_premier_DomU_fr.cfg /etc/xen/auto/Mon_premier_DomU_fr.cfg".

Le problème, c'est que nous disposons bien d'un fichier de configuration, mais il n'est pas dans le bon format. Il est au format libvirt qui est la surcouche RedHat pour la virtualisation.

Nous allons donc le convertir au format Xen, ce qui nous permettra d'utiliser le démarrage automatique.

3.3.1 Conversion pour un DomU complètement virtualisé

Le propos, n'est pas de vous expliquer comment faire toutes les conversions possibles.

Nous avons récupérés la config en cours après le démontage du CD-ROM / DVD d'installation du DomU et après son arrêt (commande virsh).

La configuration obtenue à ce moment là était la suivante :

<bash><domain type='xen' id='-1'>

 <name>WinXP</name>
 <uuid>15f191bb-314e-95ab-5f0b-4333dce58d26</uuid>
 <os>
   <type>hvm</type>
   <loader>/usr/lib/xen/boot/hvmloader</loader>
   <boot dev='hd'/>
 </os>
 <memory>524288</memory>
 <vcpu>1</vcpu>
 <on_poweroff>destroy</on_poweroff>
 <on_reboot>restart</on_reboot>
 <on_crash>restart</on_crash>
 <features>
   <pae/>  
 </features>
 <clock offset='localtime'/>
 <devices>
   <emulator>/usr/lib64/xen/bin/qemu-dm</emulator>
   <interface type='bridge'>

Langage invalide

Vous devez spécifier un langage comme ceci : <source lang="html4strict">...</source>

Langages supportés pour la coloration syntaxique :

4cs, 6502acme, 6502kickass, 6502tasm, 68000devpac, abap, actionscript, actionscript3, ada, algol68, apache, applescript, apt_sources, arm, asm, asp, asymptote, autoconf, autohotkey, autoit, avisynth, awk, bascomavr, bash, basic4gl, bf, bibtex, blitzbasic, bnf, boo, c, c_loadrunner, c_mac, caddcl, cadlisp, cfdg, cfm, chaiscript, cil, clojure, cmake, cobol, coffeescript, cpp, cpp-qt, csharp, css, cuesheet, d, dcl, dcpu16, dcs, delphi, diff, div, dos, dot, e, ecmascript, eiffel, email, epc, erlang, euphoria, f1, falcon, fo, fortran, freebasic, freeswitch, fsharp, gambas, gdb, genero, genie, gettext, glsl, gml, gnuplot, go, groovy, gwbasic, haskell, haxe, hicest, hq9plus, html4strict, html5, icon, idl, ini, inno, intercal, io, j, java, java5, javascript, jquery, kixtart, klonec, klonecpp, latex, lb, ldif, lisp, llvm, locobasic, logtalk, lolcode, lotusformulas, lotusscript, lscript, lsl2, lua, m68k, magiksf, make, mapbasic, matlab, mirc, mmix, modula2, modula3, mpasm, mxml, mysql, nagios, netrexx, newlisp, nsis, oberon2, objc, objeck, ocaml, ocaml-brief, octave, oobas, oorexx, oracle11, oracle8, oxygene, oz, parasail, parigp, pascal, pcre, per, perl, perl6, pf, php, php-brief, pic16, pike, pixelbender, pli, plsql, postgresql, povray, powerbuilder, powershell, proftpd, progress, prolog, properties, providex, purebasic, pycon, pys60, python, q, qbasic, rails, rebol, reg, rexx, robots, rpmspec, rsplus, ruby, sas, scala, scheme, scilab, sdlbasic, smalltalk, smarty, spark, sparql, sql, stonescript, systemverilog, tcl, teraterm, text, thinbasic, tsql, typoscript, unicon, upc, urbi, uscript, vala, vb, vbnet, vedit, verilog, vhdl, vim, visualfoxpro, visualprolog, whitespace, whois, winbatch, xbasic, xml, xorg_conf, xpp, yaml, z80, zxbasic



     <target dev='vif-1.0'/>
     <mac address='00:16:3e:56:44:ca'/>
     <script path='vif-bridge'/>
   </interface>
   <disk type='block' device='disk'>
     <driver name='phy'/>

Langage invalide

Vous devez spécifier un langage comme ceci : <source lang="html4strict">...</source>

Langages supportés pour la coloration syntaxique :

4cs, 6502acme, 6502kickass, 6502tasm, 68000devpac, abap, actionscript, actionscript3, ada, algol68, apache, applescript, apt_sources, arm, asm, asp, asymptote, autoconf, autohotkey, autoit, avisynth, awk, bascomavr, bash, basic4gl, bf, bibtex, blitzbasic, bnf, boo, c, c_loadrunner, c_mac, caddcl, cadlisp, cfdg, cfm, chaiscript, cil, clojure, cmake, cobol, coffeescript, cpp, cpp-qt, csharp, css, cuesheet, d, dcl, dcpu16, dcs, delphi, diff, div, dos, dot, e, ecmascript, eiffel, email, epc, erlang, euphoria, f1, falcon, fo, fortran, freebasic, freeswitch, fsharp, gambas, gdb, genero, genie, gettext, glsl, gml, gnuplot, go, groovy, gwbasic, haskell, haxe, hicest, hq9plus, html4strict, html5, icon, idl, ini, inno, intercal, io, j, java, java5, javascript, jquery, kixtart, klonec, klonecpp, latex, lb, ldif, lisp, llvm, locobasic, logtalk, lolcode, lotusformulas, lotusscript, lscript, lsl2, lua, m68k, magiksf, make, mapbasic, matlab, mirc, mmix, modula2, modula3, mpasm, mxml, mysql, nagios, netrexx, newlisp, nsis, oberon2, objc, objeck, ocaml, ocaml-brief, octave, oobas, oorexx, oracle11, oracle8, oxygene, oz, parasail, parigp, pascal, pcre, per, perl, perl6, pf, php, php-brief, pic16, pike, pixelbender, pli, plsql, postgresql, povray, powerbuilder, powershell, proftpd, progress, prolog, properties, providex, purebasic, pycon, pys60, python, q, qbasic, rails, rebol, reg, rexx, robots, rpmspec, rsplus, ruby, sas, scala, scheme, scilab, sdlbasic, smalltalk, smarty, spark, sparql, sql, stonescript, systemverilog, tcl, teraterm, text, thinbasic, tsql, typoscript, unicon, upc, urbi, uscript, vala, vb, vbnet, vedit, verilog, vhdl, vim, visualfoxpro, visualprolog, whitespace, whois, winbatch, xbasic, xml, xorg_conf, xpp, yaml, z80, zxbasic



     <target dev='hda'/>
   </disk>
   <disk device='cdrom'>
     <target dev='hdc'/>
     <readonly/>
   </disk>
   <input type='mouse' bus='ps2'/>
   <graphics type='vnc' port='-1'/>
   <input type='tablet' bus='usb'/>
 </devices>

</domain></bash>

Nous pouvons voire, ligne 19, qu'il s'agit d'une configuration x86_64.

Une conversion au format xen peut-être la suivante :

<bash>import os, re arch = os.uname()[4] if re.search('64', arch):

   arch_libdir = 'lib64'

else:

   arch_libdir = 'lib'

name = "WinXP" builder='hvm' kernel = "/usr/lib/xen/boot/hvmloader" boot="c" memory = 512 vcpus=1 on_poweroff = 'destroy' on_reboot = 'restart' on_crash = 'restart' pae=1 acpi=0 apic=0 localtime=1 device_model = '/usr/' + arch_libdir + '/xen/bin/qemu-dm' vif = [ 'type=ioemu, bridge=virbr0' ] disk = [ 'phy:/dev/sda10,hda,w', ',hdc:cdrom,r' ] usb=1 usbdevice='mouse' vnc=1 vncpasswd= usbdevice='tablet' serial='pty'</bash>

Les lignes 1 à 6 et 20, permettent de traiter les architectures i386 et x86_64.

Vous pouvez ajouter la ligne keymap='fr' et le clavier français sera pris en compte au niveau du DomU. Ceci, bien que cela ne fonctionne pas au format libvirt / xml !

Là, pour l'explication, je donne ma langue au chat ;-)

3.3.2 Suppression de l'ancienne configuration

Maintenant que vous avez effectués la conversion du format xml libvirt au format texte Xen, il vous faut supprimer la configuration xml de la base libvirt.

Pour cela, il faut que le DomU soit arrêté, puis que vous lanciez la commande suivante

$ su -lc "virsh undefine Mon_premier_DomU"

Vous pouvez ensuite relancer le DomU avec la commande :

$ su -lc "xm create -c /etc/xen/Mon_premier_DomU.cfg"

Ou alors, vous pouvez relancer le Dom0 ...

3.3.3 Commande virsh autostart

Il existe la commande virsh autostart mais voici le résultat que j'obtiens en l'utilisant : <bash>[xen@dom0 ~]$ su - -c "virsh autostart WinXP" Mot de passe : libvir: erreur : cette fonction n'est pas prise en charge par l'hyperviseur : virDomainSetAutostart erreur : Impossible de marquer le domaine WinXP en démarrage automatique</bash>

Cela fonctionnera sans doute dans une version ultérieure.

4 Et après ?

Tout d'abord, si vous êtes arrivés jusque là : félicitation.

Si vous êtes prêts pour la suite des aventures avec Xen, faites donc un tour par ici : Xen#Xen_avanc.C3.A9