Carte graphique NVIDIA : installation des pilotes propriétaires : Différence entre versions

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
(VDPAU : Ajout complément d'information)
(Annulation des modifications 23949 de NicolasBerrehouc (discussion)Confusion avec possible redondance de 3.4)
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
==== VDPAU ====
 
==== VDPAU ====
  
[http://freedesktop.org/wiki/Software/VDPAU VDPAU] est l'API proposée par '''NVIDIA''' pour permettre l'accélération par le GPU (Graphics Processing Unit) du décodage de certains formats vidéo (MPEG-1, MPEG-2, H-264 et VC-1). Elle nécessite un matériel de série GeForce 8 ou supérieur, d'un pilote compatible (à partir de 180.xx), d'une version de <app>ffmpeg</app> et d'un lecteur multimedia (<app>Mplayer</app>, <app>Xine</app>, <app>Kodi</app>, etc), ces derniers recompilés avec le support de '''vdpau'''. '''Nouveau''' implémente un support partiel de l'API VDPAU via <app>Mesa</app>. Prochainement <app>Mesa</app> devrait implémenter l'API VDPAU dans les pilotes libres '''nouveau''' et '''radeon'''. Il est prévu de prendre en charge l'accélération du codec VP8.  
+
[http://freedesktop.org/wiki/Software/VDPAU VDPAU] est l'API proposée par '''NVIDIA''' pour permettre l'accélération par le GPU (Graphics Processing Unit) du décodage de certains formats vidéo (MPEG-1, MPEG-2, H-264 et VC-1). Elle nécessite un matériel de série GeForce 8 ou supérieur, d'un pilote compatible (à partir de 180.xx), d'une version de <app>ffmpeg</app> et d'un lecteur multimedia (<app>Mplayer</app>, <app>Xine</app>, <app>Kodi</app>, etc), ces derniers recompilés avec le support de '''vdpau'''. '''Nouveau''' implémente un support partiel de l'API VDPAU via mesa.
  
 
Voici une sortie classique de l'outil <cmd>vdpauinfo</CMD>, disponible en installant le paquet du même nom :
 
Voici une sortie classique de l'outil <cmd>vdpauinfo</CMD>, disponible en installant le paquet du même nom :

Version du 16 décembre 2018 à 13:34

Par : NicolasChauvet
Par : EdouardDuliege
Note tip.png Aide
Pour lire ce wiki convenablement, merci de lire la page suivante concernant les conventions de nommage.
Note tip.png Privilégiez Nouveau !
Le pilote libre nouveau prend en charge la 3D. Si les performances sont suffisamment satisfaisantes pour votre usage, évitez d'installer automatiquement le pilote propriétaire !

1 Prérequis

Si vous disposez d'un ordinateur portable embarquant la technologie Optimus, référez-vous à cette page pour l'installation et l'utilisation des pilotes. Les parties de cette documentation concernant l'accélération matérielle restent valides.

2 Pilote libre nouveau

Le projet nouveau vise à construire des pilotes libres de haute qualité pour les cartes graphiques NVIDIA. Nouveau est composé d'un pilote linux KMS (nouveau), du pilote Gallium3D (mesa, seule implémentation open-source d'OpenGL) et de Xorg DDX (xf86-video-nouveau).

Nouveau prend en charge la majeure partie des cartes NVIDIA, mais certaines sont malheureusement encore mal supportées. Les détails sont disponibles sur cette page et celle-ci.

2.1 Installation et utilisation

Nouveau est utilisé automatiquement et rien n'est à faire pour l'installer ou l'utiliser.

Les fonctionnalités offertes par nouveau diffèrent suivant le type de carte. Référez-vous à cette page pour connaître le nom de code de votre carte, puis à cette page pour les fonctionnalités disponibles.

Au besoin, vous pourrez installer le paquet libtxc_dxtn depuis le Dépôt RPM Fusion free. Ce dernier permet d'obtenir quelques fonctions openGL supplémentaires avec tous les pilotes libres, notamment dans certains jeux utilisant des textures.

2.2 Accélération matérielle

2.2.1 VDPAU

VDPAU est l'API proposée par NVIDIA pour permettre l'accélération par le GPU (Graphics Processing Unit) du décodage de certains formats vidéo (MPEG-1, MPEG-2, H-264 et VC-1). Elle nécessite un matériel de série GeForce 8 ou supérieur, d'un pilote compatible (à partir de 180.xx), d'une version de ffmpeg et d'un lecteur multimedia (Mplayer, Xine, Kodi, etc), ces derniers recompilés avec le support de vdpau. Nouveau implémente un support partiel de l'API VDPAU via mesa.

Voici une sortie classique de l'outil vdpauinfo, disponible en installant le paquet du même nom :

# vdpauinfo 
display: :0   screen: 0
API version: 1
Information string: NVIDIA VDPAU Driver Shared Library  295.49  Tue May  1 00:13:48 PDT 2012
...


Pour tester ceci, vous pouvez lancer :

$ mplayer -vo vdpau -vc ffmpeg12vdpau,ffwmv3vdpau,ffvc1vdpau,ffh264vdpau,ffodivxvdpau, <file>

Afin de rendre les choses permanentes, modifiez le fichier /etc/mplayer/mplayer.conf en ajoutant :

[vo.vdpau]
vc=ffmpeg12vdpau,ffwmv3vdpau,ffvc1vdpau,ffh264vdpau,ffodivxvdpau,

La commande mplayer -vo vdpau utilisera alors toujours ces codecs.

2.2.2 VA-API

Il existe un pont entre l'API VDPAU et VA-API, API alternative implémentée notamment par les pilotes Intel. Pour cela il faut installer le paquet libva-vdpau-driver :

# dnf install libva-vdpau-driver libva-utils

Une sortie typique de l'outil vainfo :

# vainfo 
libva: VA-API version 0.32.0
Xlib:  extension "XFree86-DRI" missing on display ":0".
libva: va_getDriverName() returns 0
libva: Trying to open /usr/lib64/dri/nvidia_drv_video.so
libva: va_openDriver() returns 0
vainfo: VA-API version: 0.32 (libva 1.0.15)
vainfo: Driver version: Splitted-Desktop Systems VDPAU backend for VA-API - 0.7.3
vainfo: Supported profile and entrypoints
    VAProfileMPEG2Simple            :	VAEntrypointVLD
    VAProfileMPEG2Main              :	VAEntrypointVLD
    VAProfileH264Main               :	VAEntrypointVLD
    VAProfileH264High               :	VAEntrypointVLD
    VAProfileVC1Simple              :	VAEntrypointVLD
    VAProfileVC1Main                :	VAEntrypointVLD
    VAProfileVC1Advanced            :	VAEntrypointVLD


Le paquet libvdpau-va-gl fournit une implémentation de VDPAU avec un backend OpenGL/VAAPI.

2.2.3 Utilisation du firmware propriétaire

Certains moteurs nécessitent l'utilisation du firmware propriétaire, comme expliqué ici. Cet usage est réservé à certaines cartes. Pour télécharger et utiliser ledit firmware, procédez comme suit :

$ mkdir /tmp/nouveau
$ cd /tmp/nouveau
$ wget https://raw.github.com/imirkin/re-vp2/master/extract_firmware.py
$ wget http://us.download.nvidia.com/XFree86/Linux-x86/325.15/NVIDIA-Linux-x86-325.15.run
$ sh NVIDIA-Linux-x86-325.15.run --extract-only
$ python2 extract_firmware.py  # this script is for python 2 only
$ su -
# mkdir /lib/firmware/nouveau
# cd /tmp/nouveau
# cp -d nv* vuc-* /lib/firmware/nouveau/

2.3 Fonctionnalités

2.3.1 Gestion de plusieurs écrans

Nouveau utilise RandR, et il est possible de gérer plusieurs écrans avec une seule carte graphique.

2.3.2 Modification des paramètres du module du noyau

Les utilisateurs confirmés peuvent se reporter à cette page.

3 Pilote propriétaire fourni par RPMFusion

Le pilote propriétaire NVIDIA permet d'avoir accès à des fonctions d'accélération 3D matérielles plus avancées que nouveau.

3.1 Généralités

La première étape à suivre est d'ajouter le dépôt RPM Fusion non-free.

RPMFusion fournit deux types de paquets pour les pilotes nvidia :

  • akmod-nvidia (et variantes) qui à chaque démarrage, vérifie la présence du pilote, et si celui-ci est absent, le compile automatiquement. Cela est très pratique pour les mises à jour du noyau, et est du reste fortement recommandé ;
  • kmod-nvidia (et variantes) lui contient directement le pilote déjà compilé, ce paquet doit être construit pour la version du noyau que vous utilisez. Il peut de ce fait y avoir un certain laps de temps entre la sortie d'un nouveau noyau Fedora, et la disponibilité du kmod-nvidia associé.


Le Dépôt RPM Fusion fournit plusieurs versions du pilote :

  • akmod-nvidia ou kmod-nvidia : À utiliser si vous avez une carte série GeForce des plus récentes ; au mois de décembre 2018, de la série 600 à 2000. Si vous utilisez une carte de série 2000, seulement cette version est compatible ;
  • akmod-nvidia-390xx ou kmod-nvidia-390xx (version 390.87 au 11/12/2018) : À utiliser si vous avez une carte série Geforce série 400 à 1000 ;
  • akmod-nvidia-340xx ou kmod-nvidia-340xx (version 340.107 au 11/12/2018) : À utiliser si vous avez une carte série Geforce 8/9/200/300.


Nvidia ne prend plus en charge les drivers pour les cartes avant les GeForce 8 (8xx0). Vous devrez donc utiliser le pilote libre nouveau.


La version du pilote inclus dans ces paquets est accessible via un dnf info, par exemple :

$ dnf info akmod-nvidia

Pour savoir quel paquet vous devez installer, il est nécessaire de connaître le type de carte que vous possédez. Ceci peut être fait par la commande lspci | grep -E "VGA|3D". La liste complète des cartes supportées par les pilotes est disponible ici (sélectionnez la dernière version du pilote, puis ouvrez le fichier README et allez au II A Supported NVIDIA GPU Products).

3.2 Installation

Pour installer, rien de plus simple :

  • akmod-nvidia
# dnf install akmod-nvidia
  • akmod-390-XX
# dnf install akmod-nvidia-390*
  • akmod-340-XX
# dnf install akmod-nvidia-340*


A noter :

  • Le kernel-devel qui est nécessaire pour la compilation du pilote s'installe automatiquement avec chacune des commandes précédentes ;
  • Quelque soit la version exacte de akmod-nvidia-390 et akmod-nvidia-340, l’astérisque sert de joker et dnf va directement rechercher la version en cours ;
  • Si vous décidez d'installer kmod-nvidia à la place, la procédure est identique. Cependant, il ne faut pas oublier que lors d'une mise à jour du noyau, vous serrez bloqué si le pilote n'as pas été compilé pour le nouveau noyau et donc disponible dans les dépôts lui aussi.

3.3 Un doute ?

En cas de doute, allez sur http://www.nvidia.fr/Download/index.aspx?lang=fr et vérifiez la version du pilote conseillée pour votre carte, puis comparez avec celles fournies par les paquets akmod-nvidia*.

3.4 Fonctionnalités du pilote

3.4.1 VDPAU

VDPAU est la nouvelle API proposée par nvidia pour permettre l'accélération par le GPU du décodage de certains formats vidéo. (MPEG-1, MPEG-2, H-264 et VC-1). Elle nécéssite un matériel de serie GeForce 8 ou supérieur, d'un pilote compatible (à partir de 180.xx), d'une version de ffmpeg et d'un lecteur multimedia (mplayer, xine, XBMC, etc), ces derniers recompilées avec le support de vdpau. Prochainement mesa devrait implémenter l'API VDPAU dans les pilotes libres nouveau et radeon. Il est prévu de prendre en charge l'accélération du codec VP8.

Voici une sortie classique de l'outil vdpauinfo

# vdpauinfo 
display: :0   screen: 0
API version: 1
Information string: NVIDIA VDPAU Driver Shared Library  295.49  Tue May  1 00:13:48 PDT 2012
...

3.4.2 NVIDIA et VA-API

Il existe un pont entre l'API VDPAU et VA-API, API alternatives implémenté notamment par les pilotes intel. Pour cela il faut installer le paquet libva-vdpau-driver

# yum install libva-vdpau-driver libva-utils

Une sortie typique de l'outil vainfo:

# vainfo 
libva: VA-API version 0.32.0
Xlib:  extension "XFree86-DRI" missing on display ":0".
libva: va_getDriverName() returns 0
libva: Trying to open /usr/lib64/dri/nvidia_drv_video.so
libva: va_openDriver() returns 0
vainfo: VA-API version: 0.32 (libva 1.0.15)
vainfo: Driver version: Splitted-Desktop Systems VDPAU backend for VA-API - 0.7.3
vainfo: Supported profile and entrypoints
     VAProfileMPEG2Simple            :	VAEntrypointVLD
     VAProfileMPEG2Main              :	VAEntrypointVLD
     VAProfileH264Main               :	VAEntrypointVLD
     VAProfileH264High               :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Simple              :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Main                :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Advanced            :	VAEntrypointVLD


3.5 Notes

3.5.1 CUDA

Le pilote NVIDIA supporte l'utilisation de CUDA grâce au paquet xorg-x11-drv-nvidia-cuda. NVIDIA met à disposition une documentation.

3.5.2 Vulkan

Le pilote NVIDIA supporte l'utilisation de Vulkan. Le paquet du même nom est disponible dans les dépôts.

# dnf install vulkan

3.5.3 Pilote beta

Le dernier driver pour Fedora Rawhide peut être installé comme suit :

# dnf install "kernel-devel == $(uname -r)"
# dnf upgrade
# dnf --enablerepo=rpmfusion-nonfree-rawhide install akmod-nvidia

3.5.4 32 et 64 bits

Les utilisateurs de systèmes 64 bits qui ont besoin d'accélération 3D avec des paquets 32 bits (Wine par exemple) devront installer la version adéquate du paquet xorg-x11-drv-nvidia-libs.

3.5.5 Noyau PAE

Les utilisateurs de noyau PAE devront installer le paquet kernel-PAE-devel.

3.5.6 SeLinux

Le pilote Nvidia est compatible avec Selinux lorsque le dépôt RPM Fusion est utilisé.

La seule chose à vérifier dans ce cas, c'est que le booléen allow_execstack est à on, ce qui est le cas par défaut dans les derniers paquets de RPM Fusion. Vous pouvez vérifier en tapant :

$ getsebool allow_execstack
allow_execstack --> on

Si le résultat de la précédente commande vous donne off, exécutez simplement :

$ su -lc 'setsebool -P allow_execstack on'


3.5.7 SecureBoot

Il arrive que le SecureBoot empêche le noyau de charger le pilote nvidia. Il peut être désactivé dans le BIOS.



3.6 Problèmes Connus

3.6.1 Informations Générales

Lorsque un problème persiste et n'est pas répertorié, vous pouvez faire quelques vérifications:

  • Le pilote est bien compilé (lancer un akmods en root)
  • Le kmod-nvidia correspond à votre noyau (rpm -q kmod-nvidia et uname -r )
  • Est ce que la version du kmod-nvidia correspond à la version de xorg-x11-drv-nvidia
  • Si vous avez installé Fedora x86_64, les programmes i686 nécessitent l'installation de xorg-x11-drv-nvidia-libs.i686.
  • Est ce qu'il y a des messages d'erreurs lors du chargement du serveur Xorg : cat /var/log/Xorg.0.log |grep EE && cat /var/log/Xorg.0.log |grep WW
  • Est ce que vous avez désactivé le plug & play dans le bios de la carte mère (à jour) et activé l'irq pour le vga (parfois nécessaire).

3.6.2 Conflit avec le framebuffer

nVidia ne supporte explicitement pas l'utilisation des modes vga au démarrage. Il se peut que vous ne rencontriez aucun problème apparent en utilisant cette option pour permettre un boot graphique. Cepandant l'initialisation par défault de la carte graphique en utilisant vesafb peut entrainer des problèmes par la suite.

3.6.3 Fedora et nouveau

Depuis Fedora 11, le pilote libre nouveau est utilisé par défaut à la place de nv. Celui-ci implémente certaines évolutions planifiées par des développeurs du serveur Xorg (le server graphique), tel que la configuration de l'écran en mode noyau ("kernel mode setting" ou KMS). Cela implique que le module soit chargé relativement tôt dans le processus de démarrage du système. Pour cette raison, il est possible de trouver le module nouveau.ko directement dans l'image du noyau (initrd), chargée au démarrage.

Pour vérifier si nouveau est chargé en même temp que nvidia:

$ lsmod |grep nouveau
nouveau               470896  0
drm                   205980  1 nouveau
i2c_algo_bit            5972  1 nouveau
i2c_core               22240  7 i2c_i801,nvidia,nouveau,drm,i2c_algo_bit

Cela peut signifier que nouveau fait partie de l'image de démarrage, mais n'est pas nécéssairement activé. Il peut être possible de le décharger. Dans ce cas là, il faut suivre la procédure suivante.

# rmmod nouveau

Pour empêcher nouveau d'entrer en conflit avec nvidia, il est donc nécessaire de mettre nouveau sur liste noire :

Ajoutez rd.driver.blacklist=nouveau comme option au noyau dans le fichier /etc/default/grub à la fin de la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX, puis régénérez la configuration de Grub à l'aide de la commande :

# grub2-mkconfig -o /boot/grub2/grub.cfg


Si cette première méthode ne fonctionne pas, une autre méthode consiste à régénérer l'image noyau :

Une fois le pilote approprié installé et avant de redémarrer le système, faites:

$ su - 
# mv /boot/initramfs-$(uname -r).img /boot/initramfs-$(uname -r)-nouveau.img
# dracut /boot/initramfs-$(uname -r).img $(uname -r)

Idéalement, $(uname -r) doit être le dernier kernel pour lequel le module noyau est installé. Le module nouveau ne devrait ainsi plus être incorporé dans l'image noyau grâce au fichier /etc/modprobe.d/blacklist-nouveau.conf préalablement installé par le paquet xorg-x11-drv-nvidia*

3.6.4 Xorg et Wayland

Comme mentionné dans cette discussion, il semble qu'il faille désinstaller/réinstaller pilotes propriétaires lors du passage de Wayland à Xorg ?

Il semble que la version 1.20 de xorg-server permette de faire fonctionner le pilote propriétaire avec XWayland, voir cet article.

Si malgré cela vous rencontrez des problèmes d'affichage au boot, il est possible de desactiver l'usage de Wayland en modifiant le fichier /etc/gdm/custom.conf pour décommenter la ligne WaylandEnable=false dans la section daemon afin d'avoir ceci :

# GDM configuration storage

[daemon]
# Uncomment the line below to force the login screen to use Xorg
WaylandEnable=false

[security]

[xdmcp]

[chooser]

[debug]
# Uncomment the line below to turn on debugging
#Enable=true

3.6.5 UEFI

Il semble que le passage au noyau 4.10 pose des problèmes aux utilisateurs possédant un boot UEFI et qui compilent les pilotes depuis l'executable. Il leur est suggéré de suivre ce tutoriel.

3.7 Contexte SElinux /dev/nvidia

Il existe un problème de contexte SElinux dont l'origine n'est pas encore connu. Il est rapporté sur le l'outil de gestion de bogues RPMFusion [1] et est intitulé: Contexte Selinux potentiellement incorrect pour /dev/nvidia0. Les contournements possibles sont précisés dans l’outil de gestion de bogues Red Hat, [2].

1. Ajouter /dev/nvidiactl au fichier /etc/selinux/restorecond.conf.

# echo "/dev/nvidia{ctl,0,1,2,3}" >> /etc/selinux/restorecond.conf

2. Lancer le service restorecond:

# service restorecond start

Le contexte devrait évoluer de:

# ls -alZ /dev/nvidia*
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:device_t:s0    /dev/nvidia0
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:device_t:s0    /dev/nvidiactl

vers:

# ls -alZ /dev/nvidia*
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:xserver_misc_device_t:s0 /dev/nvidia0
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:xserver_misc_device_t:s0 /dev/nvidiactl



3.8 Désinstaller le pilote propriétaire RPM Fusion

Si vous avez installé le pilote propriétaire fourni par RPMFUsionet que vous voulez maintenant utiliser le pilote libre, rien de plus simple :

# dnf remove "nvidia-settings" "nvidia-xconfig" "*kmod-nvidia" "xorg*nvidia*"

Il est ensuite fortement conseillé de renommer le fichier xorg.conf :

# mv /etc/X11/xorg.conf /etc/X11/xorg.conf.old

Le pilote propriétaire sera supprimé et nouveau (le pilote libre) se remettra automatiquement.

4 Pilote propriétaire fourni NVIDIA

4.1 Prérequis

Tout d'abord, installez les paquets suivants, entre autres afin que l'installation du pilote survive aux mises à jour du noyau.

# dnf install kernel-devel kernel-headers gcc dkms acpid

4.2 Installation

Suivez les instructions données par NVIDIA. Cette aide pourra peut-être s'avérer utile.


Notez que s'il y a des modifications notables dans le paquet kernel-devel, l'installeur ne s'y retrouve plus et on n'a plus d'affichage.

4.3 Désinstallation

Pour désinstaller le pilote, il suffit de passer l'option --uninstall au script. Par exemple :

# ./NVIDIA-Linux-x86_64-375.39.run --uninstall

Le binaire NVIDIA modifie certains fichiers de configuration et certaines bibliothèques. Pour revenir à l'état initial, lancez :

# rm -f /usr/lib{,64}/libGL.so.* /usr/lib{,64}/libEGL.so.*
# rm -f /usr/lib{,64}/xorg/modules/extensions/libglx.so
# dnf reinstall xorg-x11-server-Xorg mesa-libGL mesa-libEGL
# mv /etc/X11/xorg.conf /etc/X11/xorg.conf.saved

4.4 Rapporter un bug

Si vous n'arriver pas à résoudre votre problème, commencez par lire ceci. Puis vous pouvez rapporter le bug à NVIDIA (n('oubliez pas de lire ceci avant) ou à l'équipe de RPM Fusion.

5 Utilisation d'Optimus avec le pilote propriétaire

Si votre machine est dotée de la technologie Optimus et qu'il vous est nécessaire d'utiliser le pilote propriétaire, quatres options s'offrent à vous.


5.1 RPM Fusion/Fedora

Le paquet fourni par RPM Fusion permet de prendre en charge Optimus de manière satisfaisante. C'est la seule méthode supportée par NVIDIA ainsi que la méthode prévue par les différents composants de logiciels libres (xorg-server, mesa, kernel). Cette méthode est décrite dans la page Optimus du projet RPM Fusion. En résumé, il suffit d'installer les pilotes normalement.

La limitation principale est que le dGPU ne permet pas d'être désactivée durant l’exécution. Cependant, il suffit de supprimer les options de blacklist de nouveau en éditant le menu de démarrage de grub pour laisser nouveau prendre en charge le dGPU, lequel sera désactivé automatiquement.

5.2 Zenvidia

Un contributeur français (cocorico !) a développé un outil qui gère un grand nombre de chose : "Version officiel, beta, Optimus en bumblebee, primus ou le tout récent Prime sans compter la gestion de sauvegardes des pilotes ou la configuration des xorg.conf tout comme un contrôle des dernières mise à jour directement depuis le FTP Nvidia". Zenvidia est disponible ici.

5.3 Bumblebee

Il est possible passer par Bumblebee. Bumblebee est une bidouille historique à base de script bash (voire de module externe au noyau qui ne sont pas intégré upstream comme bbswitch ou acpi_call) qui n'a plus à être utilisée de manière générale. Cette solution a néanmoins l'avantage d'être disponible sous forme de RPM, d'être maintenue et bien documentée.

5.4 FedoraPrime

L'autre voie est de d'utiliser le driver fourni par NVIDIA, qui supporte Optimus depuis la version 319. Pour télécharger le dernier pilote, dirigez-vous ici. Un peu de travail sera peut-être nécessaire pour faire fonctionner cette solution.

Bo Simonsen a porté une solution existante sous Ubuntu (FedoraPrime) pour Fedora. Les instructions sont disponibles ici. Cependant, cette solution nécessite une déconnection-reconnection pour que le changement de carte soit effectif.

6 Liens

Le pilote installé, vous pouvez maintenant supprimer le logo au démarrage de Fedora ou encore activer le dual screen.

Page NVIDIA de RPM Fusion

Page wiki de nouveau