Cuda : Différence entre versions

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
 
(38 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{EnCours|auteur=MaximeVillard}}
+
{{Auteur|EdouardDuliege}}
{{Auteur|MaximeVillard}}
 
  
 
== Introduction ==
 
== Introduction ==
Cette page a pour but d'expliquer comment installer et utiliser Cuda sur Fedora 16. Le but final ici sera de faire tourner une application nécessitant parfois Cuda : Boinc. Nous utiliserons les répertoires d'installation par défaut, mais vous pouvez les adaptez à vos envies.
+
CUDA signifie Compute Unified Device Architecture. Cette technologie est disponible sur toutes les cartes graphiques NVIDIA, aussi appelées Graphic Processing Units (GPU), depuis 2006. Elle permet d'effectuer des calculs hautement parallélisés sur la carte graphique et ainsi de gagner considérablement en temps de calcul. Elle peut-être utilisée au sein d'applications telles que le traitement d'image ([https://www.blender.org/features/ Blender]), ou bien le calcul distribué ([http://www.boinc-af.org/ Boinc]). Jean-Michel Richer en a écrit [http://www.info.univ-angers.fr/~richer/cuda_crs1.php une présentation] très intéressante, en français.
==== Pré-requis ====
 
Soyons tout d'abord sûrs que notre carte graphique supporte Cuda. Pour cela, on se réfère à [http://www.nvidia.fr/object/cuda_gpus_fr.html cette page].
 
  
Puis on vérifie que l'on possède tout ce qui est nécessaire :
+
Cette page a pour but d'expliquer comment installer et utiliser CUDA sur les versions récentes de Fedora (testé sur Fedora 25).
su -c 'yum install make gcc-c++ freeglut-devel libXi-devel libXmu-devel mesa-libGLU-devel'
 
  
== Téléchargements ==
+
=== Pré-requis ===
Il va vous falloir obtenir deux programmes : "CUDA Toolkit" et "GPU Computing SDK".
+
Soyons tout d'abord sûrs que notre carte graphique supporte Cuda. Pour cela, on se réfère à [http://www.nvidia.fr/object/cuda_gpus_fr.html cette page en français], ou encore, en anglais, [https://developer.nvidia.com/cuda-gpus cette page] pour les cartes récentes et [https://developer.nvidia.com/cuda-legacy-gpus celle-là] pour les plus anciennes.
  
Le premier est disponible [http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/toolkit/cudatoolkit_4.1.28_linux_32_fedora14.run ici](32bits) ou [http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/toolkit/cudatoolkit_4.1.28_linux_64_fedora14.run ici](64bits), et le second [http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/sdk/gpucomputingsdk_4.1.28_linux.run ici].
+
A noter que les cartes disposant d'une compute capability<2.0, telle que la GTX 260, ne pourront pas utiliser les drivers au-delà de la série 340.xx, et seront donc limités à CUDA 6.5.
  
On peut les télécharger en console et les enregistrer sur le Bureau.
+
Voici la liste des [https://stackoverflow.com/questions/30820513/what-is-version-of-cuda-for-nvidia-304-125/30820690#30820690 pilotes nécessaires] en fonction des versions de CUDA.
 +
* CUDA 8.0: 367.4x
 +
* CUDA 7.5: 352.xx
 +
* CUDA 7.0: 346.xx
 +
* CUDA 6.5: 340.xx
 +
* CUDA 6.0: 331.xx
 +
* CUDA 5.5: 319.xx
 +
* CUDA 5.0: 304.xx
 +
* CUDA 4.2: 295.41
 +
* CUDA 4.1: 285.05.33
 +
* CUDA 4.0: 270.41.19
 +
* CUDA 3.2: 260.19.26
 +
* CUDA 3.1: 256.40
 +
* CUDA 3.0: 195.36.15
  
32bits :
 
cd ~/Bureau
 
wget http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/toolkit/cudatoolkit_4.1.28_linux_32_fedora14.run
 
wget http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/sdk/gpucomputingsdk_4.1.28_linux.run
 
64bits :
 
cd ~/Bureau
 
wget http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/toolkit/cudatoolkit_4.1.28_linux_64_fedora14.run
 
wget http://developer.download.nvidia.com/compute/cuda/4_1/rel/sdk/gpucomputingsdk_4.1.28_linux.run
 
  
Note: ceux désirant obtenir des versions ultérieures de ces programmes doivent se rendre [http://developer.nvidia.com/cuda-downloads ici].
 
== Installation ==
 
On supposera ici que vous avez enregistré les deux fichiers précédemment téléchargés sur votre bureau.
 
==== CUDA Toolkit ====
 
On va dans "Bureau", on change les droits du fichier cudatoolkit téléchargé, et on l'exécute avec les droits root :
 
cd ~/Bureau
 
chmod +x cudatoolkit*
 
su -c './cudatoolkit*'
 
Lorsqu'il vous demandera :
 
Enter install path (default /usr/local/cuda, '/cuda' will be appended):
 
faites '''[entrée]''' (pour utiliser le chemin par défaut, soit /usr/local/cuda).
 
  
==== GPU Computing SDK ====
+
Puis on installe les outils nécessaires à la compilation :
Comme précédemmet, on va dans "Bureau", on change les droits du fichier gpucomputingsdk téléchargé, et on l'exécute sans les droits root cette fois-ci :
+
  # dnf group install "Outils de développement et bibliothèques pour C"
cd ~/Bureau
 
chmod +x gpucomputingsdk*
 
./gpucomputingsdk*
 
Lorsqu'il vous demandera :
 
  Enter install path (default ~/NVIDIA_GPU_Computing_SDK):
 
faites '''[entrée]''' pour utiliser le chemin par défaut, et faites de même lorsqu'il vous demandera :
 
Enter CUDA install path (default /usr/local/cuda):
 
  
==== Préparation ====
+
== Procédure pour les versions récentes de Fedora ==
On met à jour les variables :
 
echo 'export PATH=$PATH:/usr/local/cuda/bin' >> ~/.bashrc
 
echo 'export LD_LIBRARY_PATH=$LD_LIBRARY_PATH:/usr/local/cuda/lib:/usr/local/cuda/lib64' >> ~/.bashrc
 
Puis on modifie le fichier '''/usr/local/cuda/include/host_config.h''' à la ligne 80, comme ceci :
 
#if __GNUC__ > 4 || (__GNUC__ == 4 && __GNUC_MINOR__ > 7)
 
  
==== Compilation ====
+
=== Installation du pilote NVIDIA et de CUDA ===
On finit par compiler.
+
Les drivers sont disponibles dans le [[Dépôt_RPM_Fusion|dépôt rpmfusion-nonfree]].
  
32bits:
+
CUDA 8.0 est disponible dans le [https://developer.nvidia.com/compute/cuda/8.0/Prod2/local_installers/cuda-repo-fedora23-8-0-local-ga2-8.0.61-1.x86_64-rpm dépôt de NVIDIA pour Fedora 23]. Un [https://developer.nvidia.com/compute/cuda/8.0/Prod2/patches/2/cuda-repo-fedora23-8-0-local-cublas-performance-update-8.0.61-1.x86_64-rpm patch] est nécessaire.
cd ~/NVIDIA_GPU_Computing_SDK/C
 
LINKFLAGS=-L/usr/lib/nvidia/ make
 
64bits:
 
cd ~/NVIDIA_GPU_Computing_SDK/C
 
LINKFLAGS=-L/usr/lib64/nvidia/ make
 
  
== Test ==
+
# dnf install cuda-repo-fedora23-8-0-local-ga2-8.0.61-1.x86_64.rpm cuda-repo-fedora23-8-0-local-cublas-performance-update-8.0.61-1.x86_64.rpm
Voyons si nous pouvons calculer des Work Unit Cuda avec Boinc. Je prendrai pour exemple le projet GPUGRID.
 
On fait un :
 
setenforce 0
 
On télécharge et on lance les Work Unit de GPUGRID...
 
  
[[Fichier:Cuda_gpugrid.png‎]]
+
On peut ensuite installer CUDA et les pilotes.
  
Et ça marche !
+
# dnf install akmod-nvidia cuda
 +
 
 +
Pour que les bibliothèques CUDA soient reconnues, il peut-être nécessaire d'ajouter les fichiers suivants (à vérifier).
 +
 
 +
# echo 'PATH=/usr/local/cuda/bin:$PATH' > /etc/profile.d/cuda.sh
 +
# echo '/usr/local/cuda-8.0/targets/x86_64-linux/lib' > /etc/ld.so.conf.d/cuda-8-0.conf
 +
# echo '/usr/local/cuda-8.0/nvvm/lib64/' >> /etc/ld.so.conf.d/cuda-8-0.conf
 +
 
 +
=== Installation de la bonne version de gcc ===
 +
La versions système de gcc ne permet pas de compiler les exemples fournis par NVIDIA. Il est donc nécessaire soit d'installer une version antérieure, soit d'utiliser des paquets spécifiques de CentOS ([https://www.softwarecollections.org/en/scls/rhscl/devtoolset-4/ devtoolset]). Cette solution évite d'avoir à compiler soit même un compilateur.
 +
 
 +
 
 +
 
 +
==== Installation de devtoolset ====
 +
Installer la toolchain est suffisant :
 +
 
 +
# dnf install http://ftp.ciril.fr/pub/linux/centos/7.3.1611/extras/x86_64/Packages/centos-release-scl-2-2.el7.centos.noarch.rpm
 +
# dnf install devtoolset-4-toolchain
 +
 
 +
Ceci fait, à chaque fois que vous voudrez utiliser CUDA, il faudra lancer la commande suivante :
 +
$ scl run devtoolset-4 bash
 +
 
 +
Vous pouvez vérifier que la version de gcc a changé :
 +
$ gcc --version
 +
gcc (GCC) 5.2.1 20150902 (Red Hat 5.2.1-2)
 +
Copyright (C) 2015 Free Software Foundation, Inc.
 +
This is free software; see the source for copying conditions.  There is NO
 +
warranty; not even for MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE
 +
 
 +
Lorsque vous n'aurez plus besoin de la toolchain, il vous suffira de lancer un
 +
$ exit
 +
 
 +
Et vous pourrez vous assurer que la version de gcc est bien celle installée sur votre machine
 +
$ gcc --version
 +
gcc (GCC) 7.1.1 20170622 (Red Hat 7.1.1-3)
 +
Copyright (C) 2017 Free Software Foundation, Inc.
 +
This is free software; see the source for copying conditions.  There is NO
 +
warranty; not even for MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.
 +
 
 +
==== Installation de gcc 5.4.0 ====
 +
 
 +
Autre solution, au choix, qui présente en plus l'avantage de ne pas avoir de commande à taper avant d'utiliser Cuda : il est possible de compiler la version adéquate du compilateur gcc. Celle-ci dépend de la [http://docs.nvidia.com/cuda/cuda-installation-guide-linux/index.html#system-requirements version de CUDA].
 +
 
 +
C'est un peu long, mais ça va bien se passer. La procédure est basée sur un article de [https://solarianprogrammer.com/2016/10/07/building-gcc-ubuntu-linux/ Solarian Programmer]. D'une manière générale, il est conseillé de compiler en tant qu'utilisateur limité et non en tant qu'administrateur.
 +
 
 +
On commence par récupérer la bonne version de gcc et la décompresser :
 +
 
 +
$ mkdir ~/gcc-5.4.0 && cd ~/gcc-5.4.0
 +
$ wget ftp://ftp.lip6.fr/pub/gcc/releases/gcc-5.4.0/
 +
$ tar -xvf gcc-5.4.0.tar.bz2
 +
$ mv gcc-5.4.0 src && cd src
 +
 
 +
On peut ensuite faire les étapes préliminaires à la compilation. On ne choisit de compiler que les langages c, c++ et fortran. On ajoute également un préfixe pour préciser l'emplacement et un suffixe pour différencier gcc de la version système.
 +
 
 +
$ contrib/download_prerequisites
 +
$ mkdir ../build && cd ../build
 +
$ ../src/configure -v --build=x86_64-linux-gnu --host=x86_64-linux-gnu --target=x86_64-linux-gnu --prefix=/usr/local/gcc-5.4 \ --enable-checking=release --enable-languages=c,c++,fortran --disable-multilib --program-suffix=-5.4
 +
 
 +
Arrive ensuite la compilation à proprement parler. L'option -j 4 permet d'utiliser 4 threads simultanées pour compiler (à ajuster selon votre processeur). Cette opération est longue et dure 30 minutes sur un Xeon de 2010 avec 12 cœurs.
 +
 
 +
$ make -j 4
 +
 
 +
Pour installer gcc après l'avoir compilé, il est nécessaire d'être administrateur. On notera l'absence de "-" après su, qui changerait le répertoire.
 +
 
 +
$ su
 +
# make install
 +
 
 +
Pour finir, il ne reste qu'à mettre des liens symboliques dans le répertoire de CUDA et à le préciser au compilateur. Pour ce faire, les liens symboliques vers gcc, g++ et cpp sont dans le sous répertoire /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc, qui ne fait pas partie du path, tandis que /usr/local/cuda-8.0/bin/ fait partie du path. C'est le fichier nvcc.profile qui dit où se trouve le compilateur.
 +
 
 +
# mkdir /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc && cd /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc
 +
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/gcc-5.4 gcc
 +
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/cpp-5.4 cpp
 +
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/g++-5.4 g++
 +
# echo "compiler-bindir = /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc" >> /usr/local/cuda-8.0/bin/nvcc.profile
 +
 
 +
=== Test de CUDA ===
 +
Cette fois, pour effectuer la compilation, il est nécessaire d'être administrateur, sinon vous n'aurez pas les droits d'accès dans le répertoire.
 +
 
 +
Un premier test permet de vérifier la bande passante des cartes graphiques :
 +
 
 +
# cd /usr/local/cuda-8.0/samples/1_Utilities/bandwidthTest/
 +
# make -j 4
 +
# ./bandwidthTest --device=all
 +
 
 +
Un autre test graphique est assez sympathique :
 +
 
 +
# cd /usr/local/cuda-8.0/samples/5_Simulations/fluidsGL
 +
# make -j 4
 +
# ./fluidsGL
  
Voilà, c'est fini, vous avez Cuda sur votre Fedora.
 
 
== Références ==
 
== Références ==
* http://developer.nvidia.com/cuda-toolkit-41
+
* [http://developer.nvidia.com/cuda-toolkit CUDA toolkit]
* http://developer.download.nvidia.com/compute/DevZone/docs/html/C/doc/CUDA_Getting_Started_Linux.pdf
+
* [http://developer.download.nvidia.com/compute/DevZone/docs/html/C/doc/CUDA_Getting_Started_Linux.pdf CUDA Start guide]
 +
* [https://docs.nvidia.com/cuda/index.html CUDA documentation]
 +
* un grand merci à GuL pour [https://forums.fedora-fr.org/viewtopic.php?pid=576036 son tutoriel] !
 +
* https://rpmfusion.org/Howto/CUDA
 +
 
  
 
[[Catégorie:Matériel]]
 
[[Catégorie:Matériel]]
[[Catégorie:Carte graphique|NVIDIA : installation des pilotes]]
 
 
[[Catégorie:NVIDIA]]
 
[[Catégorie:NVIDIA]]

Version actuelle datée du 5 septembre 2017 à 08:50

Par : EdouardDuliege

1 Introduction

CUDA signifie Compute Unified Device Architecture. Cette technologie est disponible sur toutes les cartes graphiques NVIDIA, aussi appelées Graphic Processing Units (GPU), depuis 2006. Elle permet d'effectuer des calculs hautement parallélisés sur la carte graphique et ainsi de gagner considérablement en temps de calcul. Elle peut-être utilisée au sein d'applications telles que le traitement d'image (Blender), ou bien le calcul distribué (Boinc). Jean-Michel Richer en a écrit une présentation très intéressante, en français.

Cette page a pour but d'expliquer comment installer et utiliser CUDA sur les versions récentes de Fedora (testé sur Fedora 25).

1.1 Pré-requis

Soyons tout d'abord sûrs que notre carte graphique supporte Cuda. Pour cela, on se réfère à cette page en français, ou encore, en anglais, cette page pour les cartes récentes et celle-là pour les plus anciennes.

A noter que les cartes disposant d'une compute capability<2.0, telle que la GTX 260, ne pourront pas utiliser les drivers au-delà de la série 340.xx, et seront donc limités à CUDA 6.5.

Voici la liste des pilotes nécessaires en fonction des versions de CUDA.

  • CUDA 8.0: 367.4x
  • CUDA 7.5: 352.xx
  • CUDA 7.0: 346.xx
  • CUDA 6.5: 340.xx
  • CUDA 6.0: 331.xx
  • CUDA 5.5: 319.xx
  • CUDA 5.0: 304.xx
  • CUDA 4.2: 295.41
  • CUDA 4.1: 285.05.33
  • CUDA 4.0: 270.41.19
  • CUDA 3.2: 260.19.26
  • CUDA 3.1: 256.40
  • CUDA 3.0: 195.36.15


Puis on installe les outils nécessaires à la compilation :

# dnf group install "Outils de développement et bibliothèques pour C"

2 Procédure pour les versions récentes de Fedora

2.1 Installation du pilote NVIDIA et de CUDA

Les drivers sont disponibles dans le dépôt rpmfusion-nonfree.

CUDA 8.0 est disponible dans le dépôt de NVIDIA pour Fedora 23. Un patch est nécessaire.

# dnf install cuda-repo-fedora23-8-0-local-ga2-8.0.61-1.x86_64.rpm cuda-repo-fedora23-8-0-local-cublas-performance-update-8.0.61-1.x86_64.rpm

On peut ensuite installer CUDA et les pilotes.

# dnf install akmod-nvidia cuda

Pour que les bibliothèques CUDA soient reconnues, il peut-être nécessaire d'ajouter les fichiers suivants (à vérifier).

# echo 'PATH=/usr/local/cuda/bin:$PATH' > /etc/profile.d/cuda.sh
# echo '/usr/local/cuda-8.0/targets/x86_64-linux/lib' > /etc/ld.so.conf.d/cuda-8-0.conf
# echo '/usr/local/cuda-8.0/nvvm/lib64/' >> /etc/ld.so.conf.d/cuda-8-0.conf

2.2 Installation de la bonne version de gcc

La versions système de gcc ne permet pas de compiler les exemples fournis par NVIDIA. Il est donc nécessaire soit d'installer une version antérieure, soit d'utiliser des paquets spécifiques de CentOS (devtoolset). Cette solution évite d'avoir à compiler soit même un compilateur.


2.2.1 Installation de devtoolset

Installer la toolchain est suffisant :

# dnf install http://ftp.ciril.fr/pub/linux/centos/7.3.1611/extras/x86_64/Packages/centos-release-scl-2-2.el7.centos.noarch.rpm
# dnf install devtoolset-4-toolchain

Ceci fait, à chaque fois que vous voudrez utiliser CUDA, il faudra lancer la commande suivante :

$ scl run devtoolset-4 bash

Vous pouvez vérifier que la version de gcc a changé :

$ gcc --version
gcc (GCC) 5.2.1 20150902 (Red Hat 5.2.1-2)
Copyright (C) 2015 Free Software Foundation, Inc.
This is free software; see the source for copying conditions.  There is NO
warranty; not even for MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE

Lorsque vous n'aurez plus besoin de la toolchain, il vous suffira de lancer un

$ exit

Et vous pourrez vous assurer que la version de gcc est bien celle installée sur votre machine

$ gcc --version
gcc (GCC) 7.1.1 20170622 (Red Hat 7.1.1-3)
Copyright (C) 2017 Free Software Foundation, Inc.
This is free software; see the source for copying conditions.  There is NO
warranty; not even for MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.

2.2.2 Installation de gcc 5.4.0

Autre solution, au choix, qui présente en plus l'avantage de ne pas avoir de commande à taper avant d'utiliser Cuda : il est possible de compiler la version adéquate du compilateur gcc. Celle-ci dépend de la version de CUDA.

C'est un peu long, mais ça va bien se passer. La procédure est basée sur un article de Solarian Programmer. D'une manière générale, il est conseillé de compiler en tant qu'utilisateur limité et non en tant qu'administrateur.

On commence par récupérer la bonne version de gcc et la décompresser :

$ mkdir ~/gcc-5.4.0 && cd ~/gcc-5.4.0
$ wget ftp://ftp.lip6.fr/pub/gcc/releases/gcc-5.4.0/
$ tar -xvf gcc-5.4.0.tar.bz2
$ mv gcc-5.4.0 src && cd src

On peut ensuite faire les étapes préliminaires à la compilation. On ne choisit de compiler que les langages c, c++ et fortran. On ajoute également un préfixe pour préciser l'emplacement et un suffixe pour différencier gcc de la version système.

$ contrib/download_prerequisites
$ mkdir ../build && cd ../build
$ ../src/configure -v --build=x86_64-linux-gnu --host=x86_64-linux-gnu --target=x86_64-linux-gnu --prefix=/usr/local/gcc-5.4 \ --enable-checking=release --enable-languages=c,c++,fortran --disable-multilib --program-suffix=-5.4

Arrive ensuite la compilation à proprement parler. L'option -j 4 permet d'utiliser 4 threads simultanées pour compiler (à ajuster selon votre processeur). Cette opération est longue et dure 30 minutes sur un Xeon de 2010 avec 12 cœurs.

$ make -j 4

Pour installer gcc après l'avoir compilé, il est nécessaire d'être administrateur. On notera l'absence de "-" après su, qui changerait le répertoire.

$ su
# make install

Pour finir, il ne reste qu'à mettre des liens symboliques dans le répertoire de CUDA et à le préciser au compilateur. Pour ce faire, les liens symboliques vers gcc, g++ et cpp sont dans le sous répertoire /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc, qui ne fait pas partie du path, tandis que /usr/local/cuda-8.0/bin/ fait partie du path. C'est le fichier nvcc.profile qui dit où se trouve le compilateur.

# mkdir /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc && cd /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/gcc-5.4 gcc
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/cpp-5.4 cpp
# ln -s /usr/local/gcc-5.4/bin/g++-5.4 g++
# echo "compiler-bindir = /usr/local/cuda-8.0/bin/gcc" >> /usr/local/cuda-8.0/bin/nvcc.profile

2.3 Test de CUDA

Cette fois, pour effectuer la compilation, il est nécessaire d'être administrateur, sinon vous n'aurez pas les droits d'accès dans le répertoire.

Un premier test permet de vérifier la bande passante des cartes graphiques :

# cd /usr/local/cuda-8.0/samples/1_Utilities/bandwidthTest/
# make -j 4
# ./bandwidthTest --device=all

Un autre test graphique est assez sympathique :

# cd /usr/local/cuda-8.0/samples/5_Simulations/fluidsGL
# make -j 4
# ./fluidsGL

3 Références