DNF, le gestionnaire de paquets de Fedora

De Wiki Fedora-Fr
Révision datée du 1 juillet 2015 à 10:14 par IdirHadjchaib (discussion | contributions) (première ébauche de la documentation dnf)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Par : IdirHadjchaib

Modèle:DNF

1 Introduction

DNF est le nouveau gestionnaire de paquets pour les distributions basées sur « RPM » (RPM Package Manager). Conçu de sorte à être très proche de Yum à l'emploi il n'en reste pas moins qu'ils s'agit d'un tout nouvel outil nettement plus performant, doté de fonctions de gestions et de résolutions des dépendances beaucoup plus avancées. Installé en natif à partir de Fedora 18, DNF est le gestionnaire de paquet par défaut depuis Fedora 22.

2 Configuration de DNF

Dnf fournis avec un plugin de configuration avancée très performant : dnf config-manager, vous permettant:

  • Ajouter ou Supprimer un dépôt, méthode dépréciée nous lui préférerons l'installation direct dnf install --nogpgcheck http://adresse-du-repos.com/repo.rpm
  • Désactiver ou activer un dépôt
  • Configurer un proxy
  • Consulter votre configuration

2.1 Gestion des dépôts

Pour le moment, Fedora 22, les dépôts sont configurés dans le dossier /etc/yum.repos/, mais dans un future proche ils seront directement configuré dans le fichier /etc/dnf/dnf.conf. Installation automatique

# dnf install --nogpgcheck http://adresse-du-repos.com/repos.rpm

Installation manuelle Editer ou créer un fichier nom-du-dépôt.repo dans le répertoire /etc/yum.repos/ dont voici la structure :

[nom-du-depôt]
name=Le nom du dépôt $releasever - $basearch
baseurl=http://adresse-du-dépôt.com/fedora/$releasever/$basearch/
mirrorlist=http://adresse-du-miroire.com/fedora/$releasever/
enabled=0
gpgcheck=1
gpgkey=http://adresse-de-la-clés-gpg/RPM-GPG-KEY-nomdudépôt

Installation config-manager L'utilisation de config-manager pour l'ajoût d'un dépôt est pour le moment dépréciée puisqu'elle édite le fichier /etc/dnf/dnf.conf, or il n'est pour le moment pas souhaitable d'éditer ce fichier:

# dnf config-manager --add-repo http://exemple.com/fedora/dépôt.repo

ou encore:

# dnf config-manager --add-repo http://exemple.com/fedora/

Activer et désactiver d'un dépôt Pour activer un dépôt de manière permanente:

# dnf config-manager --set-enabled nom-du-dépôt

Pour désactiver un dépôt de manière permanente:

# dnf config-manager --set-disabled  nom-du-dépôt

2.1.1 Les dépôts natifs et officiels

Les dépôts natifs sont installés de base avec votre système et sont indispensables:

Les dépôts officiels doivent êtres ajoutés manuellement et vous offre un catalogue étendu de pilotes matériels et de logiciels (libre mais aussi non-libre):

  • Dépôt RPM Fusion : indispensable pour les pilotes matériels et le multimédia
  • Dépôt adobe : pour Macromedia Flash Player (lecteur flash propriétaire)

2.1.2 Les dépôts particuliers

2.2 Les Extensions

2.3 Configuration d'un proxy

Il est possible d'utiliser DNF derrière un proxy.

# dnf config-manager --setopt proxy=http://proxy.exemple.com:1234/  --save

2.4 Consulter votre configuration

Vous pouvez consulter vos options de configuration, tel que les dépôts activés, les options de débogages, les options d'affichages...

# dnf config-manager --dump

Si vous souhaitez uniquement consulter vos dépôts:

# dnf repolist all

3 Utilisation de DNF

Toutes les commandes suivantes sont à lancer en tant qu'utilisateur root (administrateur), ou avec la commande sudo (pour plus d'information sur la commande sudo, voir la documentation Sudo).

3.1 Mises à jour

Je ne peux que vous conseiller de mettre à jour régulièrement votre système, les mises à jours vous permettant d'améliorer la fiabilité et la sécurité de votre système, via la commande :

# dnf update
Note tip.png su -c
Exemple avec la commande su -c sans passer root :
$ su -c 'dnf update'

Si vous souhaitez uniquement savoir si des mises à jours sont disponible mais sans les installer :

# dnf check-update

Si vous souhaitez faire une mise à jour tout en excluant un paquet :

# dnf update --exclude=nomdupaquet\*
Note tip.png Exemple d'exclusion d'un paquet
Exemple de mise à jour avec exclusion de la mise à jour du noyau :
# dnf update --exclude=kernel\*

3.2 Rechercher un paquet

Pour rechercher un paquet, faites la commande :

# dnf list <nom du paquet>

Bien sûr, ceci n'est pas très pratique si l'on ne connaît pas très bien le nom du paquet. Heureusement pour vous, DNF accepte le caractère joker * (étoile). Ce caractère joker fonctionne également avec les autres commandes. Remarque : il est nécessaire d'« échapper » le joker en plaçant le caractère \ devant celui-ci ou bien en sécurisant toute la chaine de caractère avec les guillemets. Exemple :

# dnf list kernel\*

ou

# dnf list "kernel*"

DNF vous listera les paquets correspondants à votre recherche installés et ceux que vous pouvez installer.

Il est aussi possible de faire une recherche plus large, plus uniquement sur le nom du paquet mais aussi sur la description:

# dnf search <mot clef>

3.3 Installer un paquet

Pour installer un paquet :

# dnf install <nom du paquet>

Vous pouvez également installer plusieurs paquets en même temps :

# dnf install <nom du paquet1> <nom du paquet2>

3.4 Supprimer un paquet

Pour supprimer un paquet :

# dnf remove <nom du paquet>

Attention aux dépendances, bien lire ce qui est proposé à la suppression.

Note tip.png Paquet protégé
Contrairement à yum, dnf intègre de base le plugin Protected-packages, qui empêche la suppression de certain paquet (de base exclusivement dnf). Si vous souhaitez ajouter un paquet à protéger vous devez ajouter le nom du paquet au fichier /etc/dnf/protected.d/dnf.conf.

3.5 Utilisation des groupes

DNF peut de plus gérer des groupes de RPMs, pour faciliter l'installation d'ensembles complexes, comme par exemple les environnements graphiques.

Pour connaitre la liste des groupes disponible:

# dnf grouplist

Pour avoir des informations sur un groupe, comme les paquets qui le composent:

# dnf groupinfo "Nom du Groupe"

Pour installer un groupe:

# dnf groupinstall "Nom du Groupe"
Note tip.png Installation de groupe de paquet
Soyez prudent lorsque vous installez plusieurs groupes, veillez par exemple à éviter d'installer plusieurs environnements graphiques, il est très complexe de les faires cohabiter.

Pour supprimer un groupe:

# dnf groupremove "Nom du Groupe"

3.6 Utilisation de l'historique

Pour l'historique les transactions dans l'historique:

# dnf history

La liste donne quelques informations importantes, dont l'identifiant (ID) des transactions. Cet ID est utilisé dans les autres commandes.

3.6.1 Information sur une transaction particulère

Pour avoir l'information sur une transaction:

# dnf history info <ID>

3.6.2 Rejouer une transaction particulière

Pour rejouer une transaction:

# dnf history redo <ID>

3.6.3 Annuler une transaction particulière

Pour annuler une transaction:

# dnf history undo <ID>

3.7 Les options utiles

4 Les différences entre YUM et DNF

DNF apporte des nouvelles fonctionnalitées et supprime certaines fonctionnalités: Fonctionnalités Supprimées :

  • --skip-broken
  • deplist
  • resolvedep
  • Upgrade est désormais équivalente à update
  • overwrite_groups, le cas échéant les groupes sont fusionnés
  • mirrorlist_expire, géré dynamiquement par dnf
  • group_package_types
  • upgrade_requirements_on_install, désormais faisable par une simple mise à jour
  • dnf history rollback check, étant plus tolérant aux modifications faite à rpmdb cette option est désormais inutile tout comme --force
  • yum shell et yum swap n'éxistant plus, vous pouvez basculer vers de nouveau outils sans casser votre configuration en utilisant dnf --allowerasing install nouveau-paquet-remplacant
  • dnf provides, contrairement à yum dnf nécéssite un path complet pour identifier le fichier (sinon utiliser 'dnf provides '*/fichierX' ' )
  • --enableplugin, désormais les plugins sont activés par défaut

Excludes and repo excludes apply to all operations Yum’s conf directive includepkgs is just include

Nouvelles fonctionnalités :

  • protected_packages le plugin est installé et activé par défaut
  • dnf history info last, renvoie les informations sur la dernière transaction
  • Bandwidth limiting, désormais la gestion de bande passante est globale et inclus les multiples téléchargement en paralléle

Désormais par défaut :

  • skip_if_unavailable activé par défaut
  • clean_requirements_on_remove activé par défaut

Fonctionnalités modifiés :

  • dnf provides ne fournis fonctionne pas avec le contenu du répertoire /bin
  • dnf remove kernel supprime tous les paquets kernel, le noyau courant n'est plus exclu


plus d'information ici https://dnf.readthedocs.org/en/latest/cli_vs_yum.html?highlight=erase#overwrite-groups-dropped-comps-functions-acting-as-if-always-disabled

5 Conclusion