Installation de MythTV : Différence entre versions

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
m (Prérequis : Changé modèle important pour note)
m (Ajouter ma signature)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{EnCours|auteur=ClaudeBoucher}}
 
{{EnCours|auteur=ClaudeBoucher}}
 
+
{{Auteur|ClaudeBoucher}}
 
==Présentation ==
 
==Présentation ==
  

Version du 12 juin 2007 à 05:09

Article en cours de rédaction ou de modification !
InProgress tip.png
Le présent article est actuellement en cours de rédaction ou de modification.
Adressez-vous à la personne en charge pour toute proposition ou modification.
Auteur / Éditeur : ClaudeBoucher
Par : ClaudeBoucher

1 Présentation

1.1 Le système MythTV

MythTV est logiciel libre distribué sous GPL 2 pour Linux, qui permet de transformer un ordinateur personnel en magnétoscope numérique et en centre de divertissement multimédia.

Le projet a été lancé en 2002 par Isaac Richards, un programmeur américain qui, insatisfait de l'enregistreur numérique personnel fourni par son entreprise de câblodistribution, a décidé de construire un système qui permettrait non seulement de programmer l'enregistrement d'émissions de télévision à l'aide d'un guide électronique des programmes, mais aussi de regrouper dans un même système des fonctions telles que la navigation sur le Web, la lecture de DVD, le visionnement de photographies numériques et un lecteur audio numérique.

1.2 Client, serveur ou les deux?

Un système MythTV est conçu pour fonctionner en mode client-serveur. Il est composé d'un ou de plusieurs backend et d'un ou plusieurs frontends.

  • Le backend ou serveur est au cœur du système. Il gère entre autres la ou les cartes d'acquisition vidéo et l'enregistrement des programmes sur le disque dur en format MPEG-2, le téléchargement du guide horaire et la programmation des émissions à enregistrer, l'interface avec la base de données MySQL, la détection des annonces publicitaires en plus d'accueillir les requêtes des clients.
  • Le frontend ou client, sert d'interface d'utilisateur, permettant de consulter les émissions enregistrées, de lire des fichiers vidéo et audio, d'accéder au guide des programmes et aux autres fonctions disponibles par le biais de plugiciels. Le front-end peut être commandé par une télécommande infrarouge ou par un clavier standard ou sans fil et il est généralement branché à un récepteur de télévision ou à un système de cinéma maison.

Dans une configuration de départ, on peut combiner les fonctions du serveur et du client dans un même système. L'utilisateur plus avancé ou qui désire profiter au maximum de l'extensibilité du système optera pour une séparation fonctionnelle entre le ou les serveurs (qui pourront être installés à l'écart dans un garde-robe ou un sous-sol) et les différents clients dédiés ou non — dans le salon, le bureau, la cuisine ou dans une chambre.

2 Prérequis

Cet article comporte nombre d'étapes relativement important et s'adresse a priori à un lecteur déjà familier avec Linux et les particularités de Fedora. Ce wiki de documentation offre plusieurs tutoriels sur l'utilisation de la ligne de commande, les commandes su et sudo et le gestionnaire de paquetages yum.

Cependant, l'utilisateur débutant ne devrait pas baisser les bras! S'il s'en donne la peine, il trouvera dans ce projet l'occasion rêvée de parfaire ses connaissances de Fedora et de réinvestir ses acquis dans un projet concret qui plaira à toute la famille.

Note tip.png Internationalisation
Le présent article présente une installation relativement standard de MythTV. Toutefois, elle est rédigée dans la perspective d'un utilisateur nord-américain. Compte tenu du fait que les normes télévisuelles et que le matériel audio/vidéo varient d'un pays à l'autre, le lecteur voudra d'abord vérifier les normes qui s'appliquent à son lieu de résidence. Wikipédia offre des informations sur les normes NTSC, PAL et SÉCAM.

2.1 Matériel requis

Voici certaines balises pour construire un premier système MythTV, qui servira à la fois de backend et de frontend:

  • Unité centrale : Un ordinateur assez récent équipé d'un Pentium III à 1GHz fera l'affaire pour un système modeste. Par contre si vous pensez utiliser des fonctions qui exigent une utilisation intensive du processeur, comme l'encodage en MPEG-4, la détection automatique des publicités ou la lecture de flux vidéos en haute définition, un processeur plus costaud améliorera votre expérience.
  • Mémoire vive : 512 Mo est généralement suffisant.
  • Disque dur : le plus gros possible, une heure de vidéo en 720 × 576 (ou 720 × 480 en NTSC) occupe plus de 2 Go sur le disque dur.
  • Carte vidéo : les cartes vidéo de nVidia (en particulier, les modèles d'entrée de gamme GeForce 5200 et 6200) sont particulièrement prisées, surtout lorsque vient le temps de brancher MythTV à son téléviseur; dans ce cas, le pilote propriétaire nvidia sera indispensable. Dans le cas où le moniteur fait office de téléviseur, les pilotes vidéo libres (2D) feront parfaitement l'affaire.
  • Carte d'acquisition vidéo :

2.2 Partitionnement du disque et systèmes de fichier

Avant de débuter l'installation du système, il est important de prendre quelques minutes afin de réfléchir à l'organisation du système de fichiers qui sera installé. La décision que vous prendrez, en particulier dans le cas de la partition qui accueillera vos enregistrements, est lourde de conséquence; puisque le déplacement de quelques centaines de Go peut être un processus aussi long que fastidieux. À ce chapitre, les avis divergent:

  • Certains préconisent l'utilisation de deux systèmes de fichiers XFS et JFS pour la partition qui contient les enregistrements, en raison de la grande taille des fichiers vidéo (1 ou plusieurs Go). Plusieurs tests de performances, dont celui de Justin Piszcz dans Linux Gazette (en) (lecture, écriture, effacement) démontre que la performance de XFS et JFS est généralement supérieure à celle du système de fichier ext3 pour les plus gros fichiers.
  • Cependant, la stabilité éprouvée d'ext3 (le système de fichier standard de Fedora et de la plupart des distributions modernes) et sa capacité à être manipulée sécuritairement dans un LVM constituent autant de raisons de ne pas s'écarter des sentiers battus.

Quelque soit votre choix, voici un plan de partitionnement typique pour une installation de MythTV.

Partition Point de montage Taille Format
/dev/sda1 /boot 80-100 Mo ext3
/dev/sda2 swap 512 Mo swap
/dev/sda3 / 8-10 Go ext3
/dev/sda5 /home À déterminer ext3 ou LVM et ext3
/dev/sda6 /mythtv Le reste de l'espace XFS* ou LVM et ext3

*Afin de formater une partition avec le système de fichiers XFS dès l'installation, il faut d'abord le préciser dès l'invite de démarrage du CD ou du DVD d'installation. Voici comment procéder :

boot: linux xfs [Entrée]


2.3 Installation de base

  1. Procéder à une installation de Fedora

3 Procédure

3.1 Procédure alternative : MythDora

3.2 Dépôts requis et configuration initiale

Note tip.png Attention
Contrairement à la plupart des autres articles de ce wiki, l'utilisation du dépôt atrpms est incontournable quand vient le temps d'installer MythTV sur une Fedora (et les autres distributions supportées par ce dépôt). En raison de problèmes de compatibilité bien connus entre certains paquets d'atrpms et de livna, l'installation de paquets provenant du dépôt livna est fortement déconseillée.

Vous devrez installer les dépôts suivants:

3.3 Installer le pilote audio

3.4 Installer le pilote vidéo propriétaire

3.5 Installer les cartes d'acquisition vidéo

3.6 Installer les capteurs et les récepteurs infra-rouges

3.7 Installer les paquetages MythTV

3.8 Installer MySQL

4 Configuration et utilisation

4.1 Configurer le guide des programmes

4.2 Configurer les différents modules

5 Aller plus loin

6 Trucs et astuces

7 Références

7.1 Sites web

7.2 Bibliographie

  • WILSON, J & TITTEL, E. (2006) Hacking MythTV. Indianapolis: Wiley Publishing. 405 p. ISBN-10: 0-470-03787-4