Préparer ses disques avant l’installation

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher

1 Utilisation de Gparted

Une fois Gparted lancé, sélectionnez le disque à préparer. En général le premier de la liste dans ce cas. Vous devriez voir un image qui ressemble à l'image vue précédemment.

Commencez par vous assurer que toutes les partitions sont démontées.

On y trouve :

  • quelques partitions annexes pour Windows ;
  • une partition pour le système Windows proprement dit — assez grosse et de format NTFS ;
  • dans certains cas, mais pas toujours, une partition pour les donnés — assez grosse également et de format NTFS aussi ;
  • une petite partition marquée EFI System Partition — de petite taille, autour de 100 Mo, mais essentielle puisque c'est par là que le démarrage est rendu possible. En aucun cas, il ne faudra la reformater.

1.1 Si vous ne voulez pas conserver Windows

Si vous ne voulez pas conserver Windows, vous devriez avoir sauvegardé vos données. Elles sont utilisables sous Fedora.

Ensuite, toutes les partitions étant démontées, dans le menu Périphérique, choisissez Créer une table des partitions. Dans la boîte de dialogue qui apparaît choisissez GPT pour le type de partition. Validez et patientez.

Quand Gparted a terminé, vous pouvez le quitter. C'est fini.

1.2 Si vous voulez conserver Windows

Vous devriez avoir sauvegardé vos données. Elles sont utilisables sous Fedora. Elles ne devraient normalement pas être détruite, mais une telle précaution n'est jamais de trop, surtout si vous découvrez l’outil.

Observez bien la taille des partitions et leur taux d'occupation. Pour que votre système Windows puisse fonctionne correctement laissez lui au moins 10 % d’espace en plus de sa taille. Prévoyez éventuellement d’installer d’autres logiciels. Si vous n’avez pas de partition Data séparée, il est probable que vous ayez de la place à récupérer.

Dans le cas où vous pouvez récupérer de la place, cliquez su la partition, puis dans le menu partition, choisissez Redimensionner/Déplacer, une boîte de dialogue apparaît.


Boîte de dialogue de Gparted pour le redimensionnement d’une partition


Maintenant, utilisez la poignée en fin de partition pour la redimensionner. Ou alors saisissez une valeur dans la zone de saisie Nouvelle taille. Pensez à laisser les 10 % en plus de la place déjà occupée — ici on ne le voit pas car c'est une simulation, mais la place occupée est marquée par un ombrage. Quand c'est ce que vous voulez, cliquez sur le bouton Redimensionner/Déplacer.

InProgress tip.png Attention !
Ne déplacez pas les partitions de Windows, sinon le système ne démarrera plus. Contentez-vous de les réduire. Fedora saura tirer partie des espaces dispersés.
Note tip.png Sachez que
bien que l'image présentée montre immédiatement une partition dont la taille a été réduite, en fait, rien ne s’est encore réellement passé. Vous avez juste programmé une tâche qui est en attente.

Continuez en faisant de même avec la partition data si elle existe.

InProgress tip.png Attention !
Nous le répétons, en aucun cas vous ne devez toucher à la petite partition EFI System

Quand toutes vos partitions sont correctement définies et en attente de redimensionnement, cliquez sur la grosse coche verte dans la barre d’outil et patientez. Les opérations de redimensionnement peuvent s’avérer très longues surtout si vos disques sont vastes.


Réponse normale de Gparted après application des opérations en attente