SSHFS : montage de systèmes de fichiers via SSH : Différence entre versions

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
m (Déplacement de la section liens et renommage + Mise en forme)
m (Ajout Contributeur)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Auteur|JohanCwiklinski}}
 
{{Auteur|JohanCwiklinski}}
 +
{{Contributeurs|[[Utilisateur:NicolasBerrehouc|NicolasBerrehouc]]}}
 
{{Guide}}
 
{{Guide}}
  

Version du 13 septembre 2020 à 14:52

Par : JohanCwiklinski
Avec l'aimable contribution de : NicolasBerrehouc
Note tip.png Aide
Pour lire ce wiki convenablement, merci de lire la page suivante concernant les conventions de nommage.

Il existe deux façons d'installer SSHFS sur votre système : en utilisant votre gestionnaire de paquets ou la bonne vieille compilation. L'installation par paquets RPM a été testée sur Fedora Core 4, 5 et 6. Les versions antérieures ne dispensaient pas les paquets requis, l'installation manuelle était par conséquent de mise.

1 Installation par paquetages

Fedora fourni les paquets dans les dépôts standards

# dnf install fuse-sshfs

2 Utilisation de sshfs

Les utilisateurs ne peuvent monter un système de fichiers distant que dans un répertoire dans lequel ils ont un accès en écriture.

À titre d'exemple, créez un répertoire sshfs_mount dans votre dossier utilisateur et montez-y un système de fichiers situé sur la machine nommée 'distante' :

$ mkdir ~/sshfs_mount
$ sshfs distante: ~/sshfs_mount

Cela montera le système de fichiers de distante dans le répertoire sshfs_mount avec les droits de l'utilisateur en cours. Les options de montage s'apparentent à celles de la commande SSH. Par exemple, pour monter le répertoire travail du dossier utilisateur de toto sur distante, la commande deviendra :

$ sshfs toto@distante:travail/ ~/sshfs_mount

Simple, non ? La commande de démontage du système de fichiers est la suivante :

$ fusermount -u ~/sshfs_mount

Pour des raisons de sécurité, on ne doit jamais accéder à un système distant depuis ou vers le compte root ; connectez-vous avec un utilisateur normal, puis $ su -
ou $ sudo la_commande

3 Liens