SSH : X11Fowarding

De Wiki Fedora-Fr
Révision datée du 3 mars 2019 à 13:14 par NicolasBerrehouc (discussion | contributions) (Conclusion : Utilisation option de compression)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Par : ChristophePolyte
Note tip.png Aide
Pour lire ce wiki convenablement, merci de lire la page suivante concernant les conventions de nommage.
InProgress tip.png Attention !
Ces fonctionnalités ne s'appliquent qu'à l'utilisation du serveur d'affichage X11 et non de Wayland.

Consulter l'article sur Wayland pour plus d'informations.

1 Présentation

Exécuter des applications à distance sans avoir à lancer un bureau est une chose possible sous Linux depuis de nombreuses années. La variable DISPLAY permet de déporter l'affichage d'un programme fonctionnant sous X-Window mais ce système a une grosse lacune, la sécurité !

L'utilisation de la redirection X11 avec SSH présente plusieurs avantages :

  • Elle permet de s'affranchir de la configuration hasardeuse des pare-feux, dès que les sessions SSH sont autorisées, le X11 Forwarding est possible (si autorisé dans la configuration de SSHd) ;
  • Autant X est fiable en local, autant il devient vraiment peu sécurisé avec l'export de l'affichage traditionnel. SSH sécurise grandement cette opération.

2 Paramétrage de SSHd pour autoriser le forwarding

Par défaut la valeur X11Forwarding du fichier de configuration /etc/sshd/sshd_config est sur yes, il convient donc de vérifier sa valeur :

# grep -i X11Forwarding /etc/ssh/sshd_config
X11Forwarding yes
#	X11Forwarding no

Tout est ok au niveau du serveur !

3 Paramétrage du client pour effectuer du forwarding

3.1 Client SSH

Il suffit de rajouter le paramètre -X sur la ligne de commande permettant de se connecter. Il faut bien entendu qu'un serveur X soit opérationnel. On peut remarquer que le titre de la fenêtre de xclock distant, l'hôte est précisé.

$ ssh -X login@pc-serveur

3.2 Putty

Il faudra au préalable installer un serveur X sous Windows. Xming est un excellent choix, il existe aussi VcXsrv Windows X Server.

Sous Putty, il faut autoriser le X11Fowarding pour la connexion.

Une fois que tout est fait, il suffit de lancer Xming ou VcXsrv Windows X Server par exemple.

Pour le lancement d'applications simples, Xming peut être lancé directement. Pour lancer une session telle de GNOME, il faut passer par Xlaunch présent avec l'installation de Xming.

On peut également choisir l'affichage en plein écran.

4 Conclusion

La redirection X11 est assez simple à mettre en oeuvre.

Il ne faut surtout pas essayer de fixer la variable DISPLAY en X11Forwarding, si la variable est fixée et que l'affichage déporté fonctionne alors le chiffrement SSH ne sera pas utilisé.

Un point négatif : il faut beaucoup de bande passante réseau car le protocole X est en effet très gourmand. Il est cependant possible d'utiliser l'option -C avec ssh afin de compresser le flux, voir man ssh pour plus de détails.