Squid

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Article en cours de rédaction ou de modification !
InProgress tip.png
Le présent article est actuellement en cours de rédaction ou de modification.
Adressez-vous à la personne en charge pour toute proposition ou modification.
Auteur / Éditeur : MatthieuSaulnier
Par : MatthieuSaulnier

1 Présentation

Squid est un serveur de cache de contenus web, plus communaiment appelé serveur "proxy". Il existe deux modes d'utilisations : Proxy et Reverse proxy. La mise en mémoire cache de données d'un site dynamique (comme un blog en PHP par exemple) a pour effet alléger la charge du serveur web qui ne sera plus obligé d'exécuter le même script PHP à chaque requète, le temps ainsi gagné augmente la réactivité globale de ce site. Squid est ainsi placé en première ligne, entre le réseau et le serveur web, ce qui permet entre autres de protèger le serveur web contre les attaques dont la très classique attaque réseau de type DDOS. Il est également possible de mettre en place des filtres pour sécuriser une application web.

2 Installation

Si vous avez installé Fedora en configuration serveur, Squid devrait être installé par défaut. Dans le cas contraire installez-le avec YUM :

# yum install squid

3 Proxy

4 Reverse Proxy

Dans notre cas, Squid et le serveur web Apache vont fonctionner sur la même machine, il convient donc de libérer le port 80 occupé par Apache afin que Squid puisse écouter sur ce port. Remplacer:

Listen 80

Par:

Listen 127.0.0.1:8080

dans le fichier /etc/httpd/conf/httpd.conf

InProgress tip.png Attention !
Il ne faut jamais modifier le fichier httpd.conf, cette situation est la seule exception à la règle.

Puis mettre à jour le fichier de configuration de vos sites de telle sorte que les virtualhosts écoutent sur le bon port et la bonne interface réseau. Remplacer:

<VirtualHost *:80>

Par:

<VirtualHost 127.0.0.1:8080>

Une fois la configuration Apache mise à jour, redémarrer le service:

systemctl restart httpd

Enfin configurer Squid en mode reverse proxy à l'aide de son fichier de configuration. Ajouter au début du fichier /etc/squid/squid.conf les lignes suivantes:

http_port <ip_locale>:80 accel
cache_peer 127.0.0.1 parent 8080 0 no-query originserver name=<hostname>
acl <mes_sites> dstdomain <ndd1> <ndd2> <ndd3>
http_access allow <mes_sites>
cache_peer_access <hostname> allow <mes_sites>
cache_peer_access <hostname> deny all
  • <ip_locale> étant l'adresse IP de la machine dans le réseau local, c'est l'adresse de l'interface réseau externe.
  • <hostname> étant le nom de la machine, name= fonctionne avec n'importe quel nom arbitraire mais pour suivre une certaine logique on utilisera le nom de la machine.
  • <mes_sites> étant un nom arbitraire, nous utiliserons le nom du fichier de conf Apache "messites".

Une fois configuré, démarrer le service:

systemctl start squid

Et pour que le service démarre automatiquement au démarrage de la machine:

systemctl enable squid

À partir de cet instant, toutes les requêtes HTTP vers votre serveur passent par Squid, qui va y répondre tout en mettant régulièrement à jour son cache depuis le serveur Apache.

5 Fichiers de journalisation

Tous les fichiers de journalisation de Squid sont dans le répertoire /var/log/squid/. Les messages de démarrage et d'arrêt du service sont écrit dans /var/log/messages

6 Références

Catégorie:Réseaux et serveurs