Func : gérez vos postes à distance

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par : FabienGeorget

1 Func : Fedora Unified Network Controller

func est un programme python permettant de gérer de manière centralisée des postes clients. Il permet de lancer des commandes, voire même des scripts python sans devoir se connecter par ssh. Ce qui en fait un outil très pratique pour gérer réseau.

Pour vous le prouver, voici comment hanter toute une salle informatique :

func @poste_salle_info call command run "eject /dev/cdrom"

Cette commande sort le rail du lecteur CD de tous les postes qui sont dans le groupe poste_salle_info. Ce n'est guère utile, mais rassurez-vous, la suite sera plus intéressante.

Pour plus d'information sur le projet Func, vous pouvez aller sur leur site : https://fedorahosted.org/func/. Vous y trouverez aussi une documentation très bien faite en complément (en anglais bien sûr !) de celle-ci.

Pour simplifier les choses par la suite, nous appelerons le serveur func (le poste d'où sera lancé les commandes func) le maître. Les postes qui seront chargés d'éxécutés les commandes du maîtres seront les sous-fifres (minion en anglais).


Note tip.png Une technologie en développement
Le programme Func est une technologie en cours de développement. Il se peut que certaines fonctions évoluent.

2 Certmaster

Pour que le maître puisse contrôler les sous-fifres, il faut que ces derniers le reconnaissent en tant que tel. Certmaster permet de faire ce lien. Comme son nom l'indique, cette application délivre des certificats aux machines et permet d'établir des liaison entre elles.

C'est donc lui qui assure la sécurité de func.

InProgress tip.png Attention !
Certmaster fonctionne à partir des noms des postes. Votre DNS doit être configuré correctement. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter cet article : Configuration d'un serveur DNS

3 Installation et configuration

3.1 Installation

Bien sûr, il faut commencer par installer.

# yum install func certmaster

Vous devez installer ces paquets sur le maître et sur les sous-fifres.

3.2 Configuration du maître

3.2.1 Pare-feu

Si votre pare-feu est activé, vous devez ouvrir les ports 51234 et 51235 (Protocole tcp). Il y en a un pour func, et l'autre pour certmaster.

Pour les ouvrir, vous pouvez par exemple, utiliser l'interface graphique du pare-feu : «  Administration > Pare-feu »

3.2.2 Certmaster

Vous devez ensuite vous assurez que certmaster est bien activé :

# chkconfig certmaster on 
# service certmaster start

3.3 Configuration des sous-fifres

3.3.1 Pare-Feu

De la même façon que pour le maître, vous devez ouvrir les ports 51234 et 51235 (Protocole tcp) pour le bon fonctionnement du logiciel.

3.3.2 Certmaster

Vous devez ensuite indiquer sous-fifre quel est le maître qu'il doit écouter. Pour cela vous devez éditer le fichier /etc/certmaster/minion.conf en modifiant la ligne certmaster.

Il devra ressembler à ceci :

 [main]
 certmaster = adresse.maitre.fr
 log_level = DEBUG
 cert_dir = /etc/pki/certmaster

3.3.3 Func

Pour écouter le maître, il faut démarrer le démon funcd :

# chkconfig funcd on
# service funcd start

3.3.4 Ajout du sous-fifre dans le maître

Dernière étape, il faut que le maître connaisse le sous-fifre. Pour cela, il va falloir récupérer leur certificat.

Pour connaître les postes qui ont réclamé la pitié du maître :

# certmaster-ca --list

Vous devriez alors voir apparaître l'adresse de votre sous-fifre. Vous devez maintenant le faire accepter :

# certmaster-ca --sign adresse.sous-fifre.fr

Et a priori, c'est bon ! Vous pouvez maintenant tester en lançant depuis le maître :

# func adresse.sous-fifre.fr call command run "eject /dev/cdrom"

3.3.5 Groupes

Vous pouvez, si vous le souhaiter configurer des groupes de sous-fifres pour les manipuler plus facilement en ligne de commande. Pour cela créer un fichier /etc/func/groups. Il doit être construit selon le schéma suivant :

[groupe_truc]
host= poste0.truc.fr; poste1.truc.fr; poste2.truc.fr;

Vous pourrez alors utiliser ce groupe ainsi :

# func @groupe_truc call command run "eject /dev/cdrom"


3.3.6 Quelques erreurs

Quelque fois, la commande n'est pas bien traitée, voici quelques exemples :

Erreur 111 : ['REMOTE_ERROR', 'socket.error', "(111, 'Connection refused')"]

Vérifiez que le service funcd est démarré, et que le pare-feu est bien configuré.


Erreur 113 : ['REMOTE_ERROR', 'socket.error', "(113, 'No route to host')"]                                                  

Vérifiez que le sous-fifre est démarré ou que le DNS est bien configuré.

4 Exemples d'utilisation de Func

Maintenant que vos sous-fifres sont configurés, vous pouvez les administrer à distance. Func offre de multiples possibilités d'utilisation. Nous allons en voir seulement quelques unes ici.

4.1 Lancer une commande sur plusieurs postes

C'est tout simple !

# func "poste0.truc.fr;poste1.truc.fr;poste2.truc.fr" call command run "yum -y install frozen-bubble"

Vous pouvez bien sûr, si vous avez défini les groupes utiliser cette commande :

# func @groupe_truc call command run "yum -y install frozen-bubble"

Ou alors si vous n'avez que ces trois postes avec le suffixe .truc.fr :

# func "*.truc.fr" call command run "yum -y install frozen-bubble"

Notez qu'ici j'utilise la commande yum -y. L'option -y permet de répondre oui à toutes les questions que pose yum. Il vaut mieux vérifier ce que l'on fait.

4.2 Vérifier le statut d'un service

Vous pouvez vérifier le statut d'un service par la commande :

# func @poste_salle_info call service status gpm

Vous aurez alors un retour qui ressemble à cela :

{ 'fifi.bde.espci.fr': 0,
'loulou.bde.espci.fr': 0,
'minnie.bde.espci.fr': 3,
'pathibulaire.bde.espci.fr': 3,
'picsou.bde.espci.fr': 0,
'riri.bde.espci.fr': 3}

Les nombres correspondent aux sorties de la commande "/sbin/service <service> status". 0 correspond à un poste où le service est allumé, 3 à un poste où il est éteint. (Et pour les curieux, gpm est le service qui assure le support de la souris en console.)

Vous pouvez démarrer ou arrêter des services grâce aux commandes

# func @poste_salle_info call service start gpm
# func @poste_salle_info call service stop gpm

4.3 Utiliser func en script

Comme nous l'avons vu, Func est écrit en python. Nous allons donc pouvoir intégrer Func à nos scripts python.


Si vous avez essayer func, vous avez sans doute remarqué que la sortie n'est pas très agréable. Voici un exemple simple de script permettant d'améliorer la lisibilité de la sortie de la commande.

#!/usr/bin/python
#-*- coding: utf-8 -*-
import func.overlord.client as fc
from time import strftime
client = fc.Client("*.bde.espci.fr")
#
# affiche l'heure pour l'enregistrement dans un log
print "\n"+strftime("%d %b %Y %H:%M:%S")+"\n"
#
# la commande utilise
commande = "LANG=C yum -y update --skip-broken --exclude=frozen-bubble"
# LANG=C permet d'eviter les erreurs unicode
#
print "Commande en cours : "+commande+"\n"
#
# On lance la commande
result =  client.command.run(commande)
#
# On prepare la liste des postes qui ont pose probleme
postes_a_probleme = []
#
for (host,details) in result.iteritems():
    print host+"\n --------------"
    try:
        (retour, texte, autre) = details
        if retour != 0:
            # Le retour de la commande est mauvais
            print "/!\\ Le poste : "+host+" à un problème ! /!\\"
            postes_a_probleme.append(host)
        print "Le retour de la commande est : "+str(retour)
        print texte
        print autre
    except ValueError:
        # Value Error : il y a plus que 3 items dans "details"
        if details[0]=="REMOTE_ERROR" and details[2]=="(113, 'No route to host')":
            print "/!\\ Le poste : "+host+" n'est pas joignable ! /!\\ Vérifiez qu'il est allumé."+"\n"
            postes_a_probleme.append(host)
        else:
            print "/!\\ La connection ne se fait pas avec le poste !"+"\n"
            for info in details:
                print info
            postes_a_probleme.append(host)
#
if len(postes_a_probleme)!=0:
    print "\n /!\\ Les postes reticents sont : \n ------------------------ "
    print postes_a_probleme
    print "\n \n"


Func posséde une option intéressante qui pourra vous permettre de traiter les sorties facilement : --xmlrpc. Elle transforme la sortie en une structure XML.

root@oracle ~ # func fifi.bde.espci.fr call service status puppet
{'fifi.bde.espci.fr': 0}
root@oracle ~ # func fifi.bde.espci.fr call --xmlrpc service status puppet
<params>
<param>
<value><struct>
<member>
<name>fifi.bde.espci.fr</name>
<value><int>0</int></value>
</member>
</struct></value>
</param>
<param>
<value><string></string></value>
</param>
</params>

5 Aller plus loin

Voici quelques sites que vous pouvez visiter pour plus d'informations :


N'oubliez pas que Func est un programme récent et en plein développement !