Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Portail de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

Carte graphique NVIDIA : installation des pilotes

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par :

1 Prérequis

La première étape à suivre est d'ajouter le dépôt RPM Fusion à YUM.

Cette documentation permet d'installer le pilote propriétaire nVidia principalement pour les fonctions d'accélération 3D matérielles avancées. Selon votre usage, préférez l'utilisation du pilote libre "nouveau", utilisé automatiquement à partir de Fedora 11.

Note tip.png Privilégiez Nouveau !
Le pilote libre nouveau prend en charge la 3D. Si les performances sont suffisemment satisfaisantes pour votre usage, évitez d'installer automatiquement le pilote propriétaire! Au besoin, vous pourrez installer le paquet libtxc_dxtn depuis le Dépôt RPM Fusion free. Ce dernier permet d'obtenir quelques fonctions opengl supplémentaires avec tout les pilotes libres, notamment dans certains jeux utisant des textures

2 Installation des pilotes pour Fedora

Note tip.png Pilote en compilation automatique ou précompilé?
Rpmfusion fournit deux types de paquets pour les pilotes nvidia:
  • akmod-nvidia (et variantes) qui à chaque démarrage, verifie la présence du pilote, et si celui-ci est absent, le compile automatiquement. Pratique pour les mises à jour du noyau.
  • kmod-nvidia (et variantes) lui contient directement le pilote déjà compilé, ce paquet doit être construit pour la version du noyau que vous utilisez. Il peut de ce fait y avoir un certain lapse de temps entre la sortie d'un nouveau noyau Fedora, et la disponibilité du kmod-nvidia associé.
Note tip.png Version des pilotes chez RPM Fusion
Le Dépôt RPM Fusion fournit plusieurs versions du pilote :
  • akmod-nvidia ou kmod-nvidia À utiliser si vous avez une carte série GeForce des plus récentes.
  • akmod-nvidia-304xx ou kmod-nvidia-304xx (version 304.88) À utiliser si vous avez une carte série Geforce 6 ou supérieure, jusqu'au séries 600.
  • akmod-nvidia-173xx ou kmod-nvidia-173xx À utiliser si vous avez une carte série GeForce 5 FX. Support des bureaux 3D - présence des extensions libwfb.so (si Fedora < 9) et libcuda.so fournie par Nvidia.

Sur les anciennes Fedora (avant la Fedora 17) :

  • akmod-nvidia-96xx ou kmod-nvidia-96xx À utiliser si vous avez une carte série GeForce 2 MX, 3 ou 4. Support des bureaux 3D. Ce pilote est disponible jusqu'à fedora 10.
  • akmod-nvidia-legacy ou kmod-nvidia-legacy À utiliser si vous avez une carte série GeForce 2 ou plus anciens. Pas de support des bureaux 3D - Support du serveur DGA (vidéo en overlay - xdtv. Ce pilote est disponible jusqu'à fedora 8.)

Si vous n'êtes pas sûr de choisir le bon pilote (notamment série GeForce 2), vérifier la liste de correspondance cartes/pilote : ftp://download.nvidia.com/XFree86/Linux-x86/295.49/README/supportedchips.html

2.1 Pour les GeForce séries 6 et au-delà

Si /sbin/lspci donne NV >= 40 ou >= G70 :

  • 01:00.0 VGA compatible controller: nVidia Corporation GeForce 9300M GS (rev a1)
$ su -
# yum install kmod-nvidia
# reboot
Note tip.png Fedora 32 bits et Noyau PAE :
Si vous disposez d'un processeur récent, lors de l'installation initiale le noyau choisi sera un kernel-PAE. Dans ce cas il faudra utiliser
# yum install kmod-nvidia-PAE

Pour vérifier : rpm -q kernel kernel-PAE

2.2 Pour les GeForce séries 5

Si /sbin/lspci donne NV = 30 (NV34 dans ce cas) :

  • 01:00.0 VGA compatible controller: nVidia Corporation NV34GL [Quadro FX 500/600 PCI] (rev a1)
$ su -
# yum install kmod-nvidia-173xx
# reboot

2.3 Pour les GeForce séries 2 à 4

Si /sbin/lspci donne NV < 30 (NV28 dans ce cas) :

  • 03:00.0 VGA compatible controller: nVidia Corporation NV28 [GeForce4 Ti 4200 AGP 8x] (rev a1)
$ su -
# yum install kmod-nvidia-96xx
# reboot

Pour les GeForce 2, seuls les modèles MX sont compatibles avec ce pilote. Pour les autres GeForce 2 il faut utiliser le pilote legacy.

2.4 Pour les cartes plus anciennes

Si vous avez une carte plus ancienne que GeForce 2 et à partir de RIVA TNT... (N'est plus supporté au delà de Fedora 8).

  • 01:00.0 vga compatible controller: nVidia corporation NV5M64 [riva tnt2 model 64/model 64 pro] (rev15)
$ su -
# yum install kmod-nvidia-legacy
# reboot

3 Redémarrer le serveur X

InProgress tip.png Attention !
Le moyen le plus simple est de réaliser un reboot complet. Si l'installation du pilote nvidia a impliqué l'installation d'un nouveau noyau plus récent, vous devez choisir ce dernier lors de l'affichage du menu grub. En effet, le kmod est installé seulement pour le dernier noyau, mais il est possible d'installer le kmod correspondant au précédant manuellement.

Vous devriez voir s'afficher le logo NVIDIA, puis l'écran de login.

4 Fonctionnalités du pilote

4.1 nVidia et VDPAU

VDPAU est la nouvelle API proposée par nvidia pour permettre l'accélération par le GPU du décodage de certains formats vidéo. (MPEG-1, MPEG-2, H-264 et VC-1). Elle nécéssite un matériel de serie GeForce 8 ou supérieur, d'un pilote compatible (à partir de 180.xx), d'une version de ffmpeg et d'un lecteur multimedia (mplayer, xine, XBMC, etc), ces derniers recompilées avec le support de vdpau. Prochainement mesa devrait implémenter l'API VDPAU dans les pilotes libres nouveau et radeon. Il est prévu de prendre en charge l'accélération du codec VP8.

Voici une sortie classique de l'outil vdpauinfo

# vdpauinfo 
display: :0   screen: 0
API version: 1
Information string: NVIDIA VDPAU Driver Shared Library  295.49  Tue May  1 00:13:48 PDT 2012
...

4.2 nVidia et VA-API

Il existe un pont entre l'API VDPAU et VA-API, API alternatives implémenté notamment par les pilotes intel. Pour cela il faut installer le paquet libva-vdpau-driver

# yum install libva-vdpau-driver libva-utils

Une sortie typique de l'outil vainfo:

# vainfo 
libva: VA-API version 0.32.0
Xlib:  extension "XFree86-DRI" missing on display ":0".
libva: va_getDriverName() returns 0
libva: Trying to open /usr/lib64/dri/nvidia_drv_video.so
libva: va_openDriver() returns 0
vainfo: VA-API version: 0.32 (libva 1.0.15)
vainfo: Driver version: Splitted-Desktop Systems VDPAU backend for VA-API - 0.7.3
vainfo: Supported profile and entrypoints
     VAProfileMPEG2Simple            :	VAEntrypointVLD
     VAProfileMPEG2Main              :	VAEntrypointVLD
     VAProfileH264Main               :	VAEntrypointVLD
     VAProfileH264High               :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Simple              :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Main                :	VAEntrypointVLD
     VAProfileVC1Advanced            :	VAEntrypointVLD

4.3 nVidia et XEN

Actuellement, nVidia ne supporte pas officiellement l'utilisation du pilote nvidia via l'hyperviseur xen. Si vous avez une utilisation fonctionnelle en Dom0 ou en DomU. Merci de rapporter sur le forum le cas échéant.

4.4 nVidia et XvMC

L'interêt de XvMC est de permettre l'accélération par le GPU du décodage de certains formats de vidéos. Les spécifications de cette méthode sont libres. Cependant, seuls les pilotes propriétaires implémentent XvMC. Pour autant, l'implémentation dans le driver nVidia reste fermée. Mplayer, Xine et MythTV supportent XvMC si compilé avec cette option... A partir de la version 0.9.x , vlc tire aussi parti de ces fonctionnalités des GPU nVidia. Pour activer le support de XvMC, ajouter cette ligne "correspondant à la version du pilote installé. Dans le fichier:

 $ su - 
 # vi /etc/X11/XvMCConfig
 libXvMCNVIDIA_dynamic.so.1

4.5 nVidia et SeLinux

Le pilote Nvidia est compatible avec Selinux lorsque le dépôt RPM Fusion est utilisé.

La seule chose à vérifier dans ce cas, c'est que le booléen allow_execstack est à on, ce qui est le cas par défaut dans les derniers paquets de RPM Fusion. Vous pouvez vérifier en tapant :

$ getsebool allow_execstack
allow_execstack --> on

Si le résultat de la précédente commande vous donne off, exécutez simplement :

$ su -lc 'setsebool -P allow_execstack on'

4.6 nVidia et DGA

Certains programmes multimédia utilisent un serveur DGA (par example xdtv). Bien que la tendance soit d'utiliser XV, il peut être nécessaire d'avoir un support du serveur DGA directement dans le driver nVidia. Dans ce cas il faudra utiliser le pilote nvidia-legacy. Celui-ci supporte les cartes les plus anciennes jusqu'au GeForce série 5. (mais pas au delà!)

5 Problèmes Connus

5.1 Informations Générales

Lorsque un problème persiste et n'est pas répertorié, vous pouvez faire quelques vérifications:

  • Le kmod-nvidia correspond à votre noyau (rpm -q kmod-nvidia et uname -r )
  • Est ce que la version du kmod-nvidia correspond à la version de xorg-x11-drv-nvidia
  • Si vous avez installé Fedora x86_64, les programmes i686 nécessitent l'installation de xorg-x11-drv-nvidia-libs.i686.
  • Est ce qu'il y a des messages d'erreurs lors du chargement du serveur Xorg : cat /var/log/Xorg.0.log |grep EE && cat /var/log/Xorg.0.log |grep WW
  • Est ce que vous avez désactivé le plug & play dans le bios de la carte mère (à jour) et activé l'irq pour le vga (parfois nécessaire).
  • Avec Fedora 10, l'utilisation des outils nvidia-xconfig et nvidia-settings pose un problème. L'absence du xorg.conf ou le fait qu'il ne respecte pas le format attendu incite ces outils à générer un nouveau xorg.conf incompatible avec celui généré automatiquement au redémarrage par livna-config-display. Il est recommandé de ne pas utiliser ces outils, ou au minimum, de ré-intégrer la section ModulePath telle qu'elle est utilisé dans la version modifiée par livna-config-display. ce problème n'apparait pas avec Fedora 9 et plus ancien.

5.2 Conflit avec le framebuffer

nVidia ne supporte explicitement pas l'utilisation des modes vga au démarrage. Il se peut que vous ne rencontriez aucun problème apparent en utilisant cette option pour permettre un boot graphique. Cepandant l'initialisation par défault de la carte graphique en utilisant vesafb peut entrainer des problèmes par la suite.


5.3 Fedora et nouveau

Depuis Fedora 11, le pilote libre nouveau est utilisé par défaut à la place de nv. Celui-ci implémente certaines évolutions planifiées par des développeurs du serveur Xorg (le server graphique), tel que la configuration de l'écran en mode noyau ("kernel mode setting" ou KMS). Cela implique que le module soit chargé relativement tôt dans le processus de démarrage du système. Pour cette raison, il est possible de trouver le module nouveau.ko directement dans l'image du noyau (initrd), chargée au démarrage.

Pour vérifier si nouveau est chargé en même temp que nvidia:

$ lsmod |grep nouveau
nouveau               470896  0
drm                   205980  1 nouveau
i2c_algo_bit            5972  1 nouveau
i2c_core               22240  7 i2c_i801,nvidia,nouveau,drm,i2c_algo_bit

Cela peut signifier que nouveau fait partie de l'image de démarrage, mais n'est pas nécéssairement activé. Il peut être possible de le décharger. Dans ce cas là, il faut suivre la procédure suivante.

# rmmod nouveau

Pour empêcher nouveau d'entrer en conflit avec nvidia, il est donc nécessaire de mettre nouveau sur liste noire :

Ajoutez rd.driver.blacklist=nouveau comme option au noyau dans le fichier /etc/default/grub à la fin de la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX, puis régénérez la configuration de Grub à l'aide de la commande :

# grub2-mkconfig -o /boot/grub2/grub.cfg


Si cette première méthode ne fonctionne pas, une autre méthode consiste à régénérer l'image noyau :

Une fois le pilote approprié installé et avant de redémarrer le système, faites:

$ su - 
# mv /boot/initramfs-$(uname -r).img /boot/initramfs-$(uname -r)-nouveau.img
# dracut /boot/initramfs-$(uname -r).img $(uname -r)

Idéalement, $(uname -r) doit être le dernier kernel pour lequel le module noyau est installé. Le module nouveau ne devrait ainsi plus être incorporé dans l'image noyau grâce au fichier /etc/modprobe.d/blacklist-nouveau.conf préalablement installé par le paquet xorg-x11-drv-nvidia*

5.4 Contexte SElinux /dev/nvidia

Il existe un problème de contexte SElinux dont l'origine n'est pas encore connu. Il est rapporté sur le l'outil de gestion de bogues RPMFusion [1] et est intitulé: Contexte Selinux potentiellement incorrect pour /dev/nvidia0. Les contournements possibles sont précisés dans l’outil de gestion de bogues Red Hat, [2].

1. Ajouter /dev/nvidiactl au fichier /etc/selinux/restorecond.conf.

# echo "/dev/nvidia{ctl,0,1,2,3}" >> /etc/selinux/restorecond.conf

2. Lancer le service restorecond:

# service restorecond start

Le contexte devrait évoluer de:

# ls -alZ /dev/nvidia*
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:device_t:s0    /dev/nvidia0
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:device_t:s0    /dev/nvidiactl

vers:

# ls -alZ /dev/nvidia*
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:xserver_misc_device_t:s0 /dev/nvidia0
crw-rw-rw-. root root system_u:object_r:xserver_misc_device_t:s0 /dev/nvidiactl

6 Désinstaller le pilote propriétaire

Si vous avez installé le pilote propriétaire et que vous voulez maintenant utiliser le pilote libre, rien de plus simple :

# yum remove "nvidia-settings" "nvidia-xconfig" "*kmod-nvidia" "xorg*nvidia*"

Le pilote propriétaire sera supprimé et nouveau (le pilote libre) se remettra automatiquement.

7 Liens

Le pilote installé, vous pouvez maintenant supprimer le logo au démarrage de Fedora ou encore activer le dual screen.

Actions
Espaces de noms
Variantes