Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Portail de Fedora-Fr : la communauté francophone autour de la distribution Linux Fedora

Optimisation de l'autonomie de son portable ou de son netbook

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par :


1 Historique du document

  • 25/04/11 : Mise à jour. Finalisation du document
  • 31/10/08 : Création du document

2 Introduction

Quand son portable ou son netbook est connecté directement sur le secteur, on ne regarde pas l'autonomie et l'on recherche plutôt la performance. Il en est plus de même dès lors que l'on devient nomade et que l'on utilise la batterie de son portable ou de son netbook. Dans ce cas-là, on recherche surtout à avoir la plus grande autonomie possible. Mais, il n'y a pas de miracle possible : une autonomie accrue se fera toujours au détriment des performances du portable ou du netbook.


Il est ainsi possible d'augmenter l'autonomie de la batterie de son portable ou de son netbook en respectant certaines consignes générales de bon aloi comme :

  • Décharger les modules non utilisés : USB 1.1, Yenta/PCMCIA, Wireless, IRDA, Bluetooth...
  • Réduire la scrutation (polling) des périphériques : USB, NVRAM, lecteurs....
  • Réduire l'activité du disque dur.
  • Diminuer la luminosité de l'écran.
  • Réduire les réveils du processeur.
  • Mettre en oeuvre toutes les possibilités d'économies offertes par les périphériques : AHCI, ALPM, USB autosuspend, Alsa, Wifi, timer HPET pour utiliser le noyau Fedora est utilisé en mode tickless idle...

3 Optimisations au niveau du BIOS

Certains BIOS de portables ou de netbooks possèdent des options d'économies d'énergie comme :

CPU power management: (default disabled)
PCI bus power management: (default disabled)

Il faudra bien sûr les valider.

On pourra aussi regarder les options suivantes que l'on pourra valider si nécessaire :

Processor C1E support: (économie d'énergie quand le processeur est au repos)
Enhanced Speedstep (EIST): (réduction de la fréquence et du voltage du processeur quand il n'est pas utilisé au maximum de ses capacités)
Fan control: (à positionner à auto speed si possible)
HPET: (permet de faire des économies quand le noyau Linux est en mode tickless idle) 

On pourra enfin dévalider les ports d'E/S non utilisés comme le PCMCIA si on ne l'utilise pas par la suite par exemple

4 Optimisations au niveau du processeur

Le paramètre sched_smt_power_savings sous /sys/devices/system/cpu/ contrôle le multi-threading. Par défaut, il vaut 0 pour des performances optimales (au détriment de la consommation). En le positionnant à 1, sous faible charge CPU, tous les threads d'un processus sont attribués complètement à un coeur (core) du processeur puis à d'autres coeurs si besoin pour laisser au repos un maximum de coeurs.

L'activation de la fonctionnalité se fera par :

# echo 1 > /sys/devices/system/cpu/sched_smt_power_savings

La désactivation de la fonctionnalité se fera par :

# echo 0 > /sys/devices/system/cpu/sched_smt_power_savings


Les états de performance d'un processeur (P-states) sont un ensemble de fréquences et de valeurs de tensions d'alimentation du processeur auxquelles le processeur opère. Plus la fréquence de fonctionnement est élevée, plus le processeur est performant au détriment de la consommation.

La puissance consommée est directement proportionnelle au carré de la tension d'alimentation et directement proportionnelle à la fréquence de fonctionnement !

Grâce à la valeur courante du P-state, on peut trouver un compromis à un instant donné entre performances et consommation.

L'infrastructure de contrôle du P-state sous Linux est le CPUFREQ qui doit être validé dans le noyau. Il existe différents algorithmes de contrôle appelés gouverneurs (governor). Le gouverneur par défaut est les ondemand governor.

Pour connaître la liste des gouverneurs possibles supportés par un coeur, on exécute la commande :

# cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_governors
ondemand userspace performance

Pour connaître le gouverneur en usage, on exécute la commande :

# cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor
ondemand


L'activation de la fonctionnalité gouverneur ondemand se fera pour le coeur 0 par :

# echo ondemand > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor

La désactivation de la fonctionnalité pour revenir au mode performance se fera par :

# echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor

5 Optimisations au niveau du disque dur et du système de fichiers

La mise à jour de l'heure d'accès à un fichier, bien qu'imposé par le standard POSIX, provoque beaucoup d'accès au disque dur donc augmente la consommation. Il est possible de dévalider cette fonctionnalité non essentielle pour un usage au quotidien du portable ou du netbook.

La désactivation de la fonctionnalité access time se fera par :

# mount -o remount,relatime /
# mount -o remount,relatime /home
# idem pour tous les systèmes de fichiers du netbook

L'activation de la fonctionnalité access time pour revenir au mode normal fera par :

# mount -o remount /
# mount -o remount /home
# idem pour tous les systèmes de fichiers du netbook


Le noyau Linux supporte un mode laptop pour le sous-système des E/S. Quand le mode laptop est validé, le noyau essaye d'être intelligent avec les E/S. Toutes les futures E/S disque dur planifiées (par anticipation) sont soumises en une seule fois quand le noyau a à faire une E/S sur disque dur. Le mode laptop réduit l'usage du disque dur par regroupement des écritures sur disque...

L'activation de la fonctionnalité laptop se fera par :

# echo 5 > /proc/sys/vm/laptop_mode


La désactivation de la fonctionnalité laptop se fera par :

# echo 0 > /proc/sys/vm/laptop_mode


Le writeback du cache du système de fichiers sur le disque dur se fait assez fréquemment. Pour réduire la consommation, il suffit de le faire moins fréquemment.

L'activation d'une écriture du writeback toutes les 15 secondes pour économie d'énergie se fera par :

# echo 1500 > /proc/sys/vm/dirty_writeback_centisecs


L'activation d'une écriture du writeback toutes les 5 secondes pour un mode normal se fera par :

# echo 500 > /proc/sys/vm/dirty_writeback_centisecs


Certains disques durs ont une fonctionnalité d'économie d'énergie (Advanced Power Management). On peut utiliser la commande hdparm pour régler la politique d'économie d'énergie. Il faut utiliser le flag -B pour cela :

-B   set Advanced Power Management setting (1-255)
1 : économie maximale
255 : performance maximale

L'option "-B 1" peut réduire la durée de vie du disque dur car si l'on a beaucoup d'activités disque dur, on passe son temps à parquer/dé-parquer les têtes !!! Pour mettre, en toute connaissance de cause, le disque dur dans le mode d'économie d'énergie le plus agressif après 60s de temps mort, on utilisera la commande :

# hdparm -B 1 -S 12 /dev/sda


Le démon syslog trace tous les messages de log du noyau Linux dans le fichier /var/log/messages. Par défaut, le démon réalise une opération sync pour chaque message donc force une opération d'écriture sur disque dur, ce qui va consommer de l'énergie. Cette opération de "purge" permet d'augmenter les chances de retrouver des traces dans le fichier /var/log/messages en cas de crash brutal. On peut, pour un usage économe, éviter cette fonctionnalité par modification du fichier /etc/rsyslog.conf.

L'activation de la fonctionnalité syslog sans sync se fera par l'ajout d'un tiret - dans /etc/syslog.conf (vers ligne 40) :

*.info;mail.none;authpriv.none;cron.none		-/var/log/messages


La désactivation de la fonctionnalité syslog sans sync se fera par le retrait du tiret dans /etc/syslog.conf (vers ligne 40) :

*.info;mail.none;authpriv.none;cron.none		/var/log/messages

6 Optimisations au niveau du lecteur de CD/DVD

Le démon hal permet diverses interactions avec le matériel. Une composante de hal est de scruter les lecteurs CD/DVD régulièrement pour voir si l'on a introduit un CD/DVD ROM. Cette scrutation (polling) laisse donc le matériel en dehors d'un état basse consommation.

Si l'on utilise peu le lecteur de CD/DVD, on peut économiser de l'énergie en supprimant la scrutation.

La désactivation de la fonctionnalité de scrutation de hal se fera par :

# hal-disable-polling --device /dev/scd0

On ajustera éventuellement la valeur de /dev/xxx pour pointer vers le bon périphérique représentant le lecteur de CD/DVD...


L'activation de la fonctionnalité de scrutation de hal pour revenir au mode normal fera par :

# hal-disable-polling --enable-polling --device /dev/scd0

7 Ecran

On pourra réduire la luminosité de l'écran pour augmenter d'autant l'autonomie de son portable ou de son netbook. Suivant son matériel, on pourra agir via les touches de fonction Fn.

On pourra aussi le faire via la commande (luminosité de 50 %) :

# xbacklight -set 50

Pour la carte graphique, on pourra dévalider l'option DRI du fichier /etc/X11/xorg.conf dan la section Device :

Option          "NoDRI"

On pourra aussi dévalider la sortie TVout (sortie pour vidéoprojecteur par exemple) si besoin :

# xrandr # Liste les displays actifs 
# xrandr --output TV --off # Devalide la sortie TV

8 USB

On pourra faire quelques économies d'énergie en utilisant l'USB en mode autosuspend. On pourra valider ce mode en passant un paramètre au boot du noyau Fedora (voir ci-après) ou bien en créant le fichier /etc/modprobe.d/usbcore contenant la directive :

usbcore.autosuspend=1

On pourra aussi utiliser le shell script suivant :

for i in /sys/bus/usb/devices/*/power/autosuspend; do echo 1 > $i; done 
for i in /sys/bus/usb/devices/*/power/level; do echo auto > $i; done

9 PCMCIA

Si l'on ne peut pas dévalider le port PCMCIA au niveau du BIOS car on ne l'utilise pas par la suite, on peut aussi "blacklister" les modules Linux gérant le port PCMCIA au moyen des commandes suivantes :

# echo "blacklist pcmcia" >> /etc/modprobe.d/blacklist
# echo "blacklist yenta_socket" >> /etc/modprobe.d/blacklist

10 Bluetooth

Si l'on ne peut pas dévalider le Bluetooth au niveau du BIOS ou avec les touches de fonction Fn car on ne l'utilise pas par la suite, on peut alors désactiver le Bluetooth au moyen des commandes suivantes :

# hciconfig hci0 down
# rmmod hci_usb

11 Ethernet

Si l'on n'utilise pas le mode Wake-on-LAN, on peut alors le désactiver avec la commande :

# ethtool -s eth0 wol d

Si l'on a une interface Ethernet gigabit, on peut forcer son usage à 100 Mb/s pour limiter la consommation électrique :

# ethtool -s eth0 autoneg off speed 100

12 Wifi

Si l'on n'utilise pas le réseau Wifi, on peut alors le désactiver avec la commande :

# echo 1 > /sys/bus/pci/devices/*/rf_kill


Si l'interface Wifi est utilisée, on pourra mettre en oeuvre le protocole Power Save Poll pour limiter la consommation électrique. On pourra le mettre en oeuvre pour une interface Wifi Intel utilisant les drivers ipw2100 ou ipw2200 en exécutant la commande :

# iwpriv eth1 set_power 5  # Interface Wifi : eth1

Pour une interface Wifi utilisant les drivers iwl3945 ou iwl4965, on exécutera la commande :

# echo 5 > /sys/bus/pci/drivers/iwl3945/*/power_level # iwl3945 
# echo 5 > /sys/bus/pci/drivers/iwl4965/*/power_level # iwl4965

13 Optimisations au niveau des démons et services

Il existe des services qui sont lancés périodiquement par Fedora comme :

  • beagle : indexation des fichiers de son desktop.
  • updatedb : création de la base de données pour locate.

Ces services sont lancés périodiquement par le serveur cron via des crontabs. Il suffira pour dévalider ces lancements périodiques de les neutraliser dans le répertoire /etc/rc5.d si l'on travaille sous environnement graphique (niveau 5).

14 Paramètres passés au noyau Linux au boot de Fedora

Le logiciel PowerTOP propose d'analyser quels sont les processus les plus consommateurs d'énergie. Il est donc possible d'affiner l'autonomie.

PowerTOP conseille par exemple de passer le paramètre usbcore.autosuspend=1 au boot du noyau Fedora pour activer le mode auto suspend pour l'USB.

Il est donc possible d'éditer le fichier /etc/grub.conf et de rajouter ce paramètre pour optimiser encore l'autonomie :

# grub.conf generated by anaconda
#
# Note that you do not have to rerun grub after making changes to this file
# NOTICE:  You do not have a /boot partition.  This means that
#          all kernel and initrd paths are relative to /, eg.
#          root (hd0,0)
#          kernel /boot/vmlinuz-version ro root=/dev/sda1
#          initrd /boot/initrd-version.img
#boot=/dev/sda
default=0
timeout=1
splashimage=(hd0,0)/boot/grub/splash.xpm.gz
hiddenmenu
title Fedora (2.6.26.6-79.fc9.i686)
        root (hd0,0)
        kernel /boot/vmlinuz-2.6.26.6-79.fc9.i686 ro root=UUID=d36aadd9-9c22-4789-89e5-ba202bb19dd7 rhgb quiet usbcore.autosuspend=1
        initrd /boot/initrd-2.6.26.6-79.fc9.i686.img
...

15 Conclusion

Nous avons balayé les astuces de configuration matérielles et logicielles de son portable ou de son netbook qui permettent de réaliser des économies d'énergie et d'augmenter l'autonomie si l'on travaille sur batterie.

Il est possible de regrouper ces recommandations et d'en faire un shell script qui peut être lancé au démarrage de son portable ou de son netbook.

On pourra en trouver un exemple pour le netbook MSI Wind ici : Shell script msi.

16 Références

  • Le site lesswatts.org
  • Le logiciel PowerTOP
  • L'article "How to reduce power consumption" sur thinkwiki.org
Actions
Espaces de noms
Variantes