CRON : Configuration de tâches automatisées : Différence entre versions

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
m
m (Syntaxe)
Ligne 17 : Ligne 17 :
  
 
Il existe 7 champs paramétrables par un nombre, une chaîne de caractères, séparés par un espace :<br />
 
Il existe 7 champs paramétrables par un nombre, une chaîne de caractères, séparés par un espace :<br />
minute(1) heure(2) jour(mois)(3) mois(4) jour(semaine)(5) utilisateur(6) commande(7)[[BR]]
+
minute(1) heure(2) jour(mois)(3) mois(4) jour(semaine)(5) utilisateur(6) commande(7)
  
 
* (1) valeur comprise entre 0 et 59
 
* (1) valeur comprise entre 0 et 59

Version du 18 décembre 2006 à 00:07

Todo tip.png
A Faire :
Mettre le nom réel de l'auteur du tutoriel.

Par : Sat
Avec l'aimable contribution de : ThomasCanniot

1 Présentation

Cron est un service ou démon (crond) permettant d'exécuter des tâches à des intervalles de temps réguliers. Il est présent sur tout système de type Unix et distributions GNU/linux dont Fedora.

Bref, un outil indispensable à tout bon administrateur système.

La configuration de cron se fait via des fichiers crontab, il existe un fichier crontab par utilisateur et un fichier crontab système (/etc/crontab). Pour rajouter une action, il suffit d'éditer votre fichier crontab.

Attention, le fichier crontab du système ne doit être utilisé uniquement que pour les routines systèmes. De plus, vos propres routines nécessitant des droits plus élevés que celle dont dispose votre utilisateur, il est recommandé, si vous l'éditez, de faire au préalable une sauvegarde du fichier en cas de problème.

2 Syntaxe

Il existe 7 champs paramétrables par un nombre, une chaîne de caractères, séparés par un espace :
minute(1) heure(2) jour(mois)(3) mois(4) jour(semaine)(5) utilisateur(6) commande(7)

  • (1) valeur comprise entre 0 et 59
  • (2) valeur comprise entre 0 et 23
  • (3) valeur comprise entre 1 et 31
  • (4) valeur comprise entre 1 et 12
  • (5) valeur comprise entre 0 et 6 (Dimanche étant le 0) ou alors les abréviations correspondant aux jours de la semaine en Anglais: sun,mon,tue,wed,thur,fri,sat
  • (6)uniquement pour le fichier crontab système
  • (7)commande à effectuer

Il existe aussi des caractères spéciaux

  • * : s'il est utilisé dans l'un des 5 premiers champs, indique que la commande doit être effectuée tout le temps
  • / : permet de spécifier une répétition
  • - : permet de définir une plage
  • , : permet de définir plusieurs valeurs

Supposons qu'on veuille vider un répertoire tmp dans notre home toutes les heures.

* */1 * * *  rm -rf ~/tmp

Un autre exemple, pratique pour les étudiants et les travailleurs, se réveiller en musique tout les jours de la semaine sauf le week-end avec xmms.

0 6 * * 1-5 DISPLAY=:0 xmms -p
Note tip.png Propriété DISPLAY
La propriété DISPLAY est obligatoire pour toute application tournant au dessus de X11, par défaut c'est 0.

Supposons que l'on veuille lancer le script sauvegarde.sh régulièrement le mardi et le vendredi à 4h du matin.

0 4 * * 3,5 sauvegarde.sh

pour supprimer les mails, il suffit de rajouter à la fin de la commande >/dev/null 2>&1

3 Comment éditer son fichier crontab ?

  • crontab -l permet de lister toutes les actions crontab de votre utilisateur.
  • crontab -u toto -l permet de lister toutes les actions crontab de l'utilisateur toto.
  • crontab -r permet lui de supprimer votre fichier crontab.
  • crontab -e permet d'éditer votre fichier crontab, par défaut l'éditeur est vi.

Mais vous pouvez créer avec votre éditeur favori (nécessite les droits super-utilisateur via su - ou sudo) un fichier portant votre nom d'utilisateur dans /var/spool/cron

4 Quelques considérations à propos de cron

On peut aussi personnaliser son cron en choisissant le shell utilisé, le path contenant les scripts et les exécutables etc...

Exemple :

SHELL=/bin/tcsh
PATH=:/bin:/usr/bin:/home/titi/scripts

Ici, on choisit comme shell d'exécution tcsh et on rajoute dans le path, le repertoire script contenu dans le home de l'utilisateur titi.

Après avoir édité votre crontab, on peut vouloir relancer le démon crond avec la commande service crond restart (en super-utilisateur) mais ce n'est pas obligatoire car cron scrute chaque minute le fichier /etc/crontab ainsi que le répertoire /var/spool/cron.

On peut contrôler l'accès à cron via les fichiers /etc/cron.allow et /etc/cron.deny, le premier listant les utilisateurs autorisés à utiliser cron et le second ceux qui ne le sont pas. L'absence d'un des deux fichiers ne pose aucun problème, d'ailleurs sous Fedora, seul le second existe. Leur modification n'exige pas le redémarrage du service crond.

Il existe d'autres gestionnaires de tâches automatisées comme anacron et at mais cela dépasse le cadre de ce tutoriel.

Voici le strict minimum à connaître de vi pour éditer son crontab :

  • a : quitter le mode commande pour le mode entrée (rien de spécial à dire, ça marche comme un éditeur de texte basique)
  • [Échap] : pour quitter le mode entrée et revenir au mode commande
  • :wq : pour quitter vi et enregistrer ses modifications

5 Documentation