Création de CD d'installation de Fedora avec les mises à jour

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Note tip.png Remarque
L'utilité de ce tutoriel est à reconsidérer étant donné que le projet FedoraUnity sort régulièrement des images disques de Fedora Core 6 mises à jour à l'aide du nouvel utilitaire Pungi. Si vous désirez télécharger les images disques de FC 6 mise à jour, rendez-vous sur cette page.
Par : RemiCollet

Testé avec Fedora Core 3, Fedora Core 5 et Fedora Core 6. Devrait fonctionner sans problème avec les versions plus récentes.

Le but de ce petit tutoriel est de construire des CD d'installation de Fedora intégrant directement toutes les mises à jour disponibles. En effet, quelques mois après sa sortie, les mises à jour officielles de FC6 représentaient déjà plus d'1 Go (40% de la distribution).

Disposer d'un jeu de CD mis à jour représente un gain de temps certain lors d'une installation mais permet aussi de disposer du dernier noyau, et donc d'une meilleure détection/gestion du matériel.

Cette opération permet aussi d'intégrer des logiciels absents des CD originaux ou dans des versions plus récentes (firefox-2.0.0.2 ou php-5.2.1 par exemple).

1 Pré-requis

Il faut bien entendu disposer d'une FC opérationnelle comprenant notament les paquets suivants :

  • anaconda
  • anaconda-runtime
  • createrepo
  • yum-utils

Il faut aussi avoir beaucoup d'espace disque (un bonne dizaine de Go) et un peu de temps (entre 1 et 2h hors téléchargements).

2 Documentation

L'article suivant : http://www.techonthenet.com/linux/fc2_update.htm m'a beaucoup servi à réaliser ce tutoriel ainsi que les nombreux messages trouvés dans les archives des listes de RedHat (https://www.redhat.com/archives/fedora-list/) pour les nouvelles syntaxes anaconda.

3 Préparation de l'environnement

Plaçons-nous dans un répertoire de travail qui servira pour toutes les opérations et définissons quelques constantes pour gagner du temps :

export PYTHONPATH=/usr/lib/anaconda
export PATH="$PATH:/usr/lib/anaconda-runtime"
export FCBASE=`pwd` 
export MYVER=FC5U1
export MYISOS=$FCBASE/$MYVER
export MYDATE="10/05/2005"
export MYNAME="Remi COLLET <remi.collet.AT.univ-reims.fr>"
export MYREL="$(cat /etc/fedora-release) - Updates au $MYDATE"

Et créons quelques dossiers :

mkdir -p $FCBASE/fedora/i386/SRPMS
mkdir -p $MYISOS

4 Copie des originaux

Il est nécessaire de recopier l'intégralité des 8 CD dans le répertoire de travail.

Si vous avez enregistré les images ISO des CD originaux :

for i in FC-5-i386*.iso
do
 mount -o loop $i /media/cdrom && ( 
   echo Traitement de $i
   tar cf - -C /media/cdrom  . | tar xpf - -C $FCBASE/fedora/i386 
 )
 umount /media/cdrom
done


Si vous n'avez que les CD (le DVD), recopiez chaque CD (le DVD) avec la commande

tar cf - -C /media/cdrom . | tar xpf - -C $FCBASE/fedora/i386/ 
eject


Note : attention, si vous utilisez, comme base, des supports du projet FedoraUnity, les RPMS sont directement enregistrés dans le répertoire Fedora (au lieu de Fedora/RPMS sur les supports officiels). Il est donc préférable de le remettre au bon endroit.

cd $FCBASE/fedora/i386/Fedora
mkdir RPMS
mv *.rpm RPMS


5 Téléchargement des mises à jour

Récupérez les mises à jours voulues, beaucoup sont déjà dans les "caches" d'up2date (/var/spool/up2date) et/ou de yum (/var/cache/yum/updates-released/packages). Téléchargez les autres à partir d'un miroir dans le répertoire $FCBASE/fedora/i386/Fedora/RPMS.

Ne prenez que les dernières versions de chaque paquet, et supprimez les paquets originaux lorsqu'il existe une mise à jour.

Si vous souhaitez intégrer "toutes" les mises à jour, la tâche est fastidieuse, voici donc quelques petits scripts qui peuvent vous aider.

5.1 Récupération de la liste des mises à jour

Cette commande permet d'obtenir la liste des mises à jour officielles depuis le dépôt updates.

reposync -urls --newest-only  -r updates | grep -v debuginfo

5.2 Contrôle de la présence des dernières versions

Ce petit script permet de vérifier que la dernière version de chaque RPM est présente.

pushd $FCBASE/fedora/i386/Fedora/RPMS
reposync -urls --newest-only  -r updates | grep -v debuginfo | while read pathrpm
do
        nomrpm=$(basename $pathrpm)
        if [ ! -f $nomrpm ]
        then    echo $nomrpm manquant.
        fi
done
popd

Si vous n'utilisez que des RPM officiels, vous pouvez aussi remplacer le message echo $nomrpm manquant. par la commande de téléchargement :

wget -nv $pathrpm

5.3 Suppression des anciennes versions

Les outils de yum-utils permettent de nettoyer le dossier (dépôt) contenant les RPM.

repomanage -o $FCBASE/fedora/i386/Fedora/RPMS | xargs rm

6 Personnalisation

Vous avez la possibilité de modifier la distribution de différentes manières qui ne seront pas décrites dans cet article, mais juste pour mémoire.

6.1 Modification du fichier comps.xml

Cette opération permet de modifier le choix des applications installées. Par exemple j'ai l'habitude de désactiver les jeux pour une installation professionnelle (non, on ne joue pas au bureau).

6.2 Personnalisation du répertoire isolinux pour une installation Kickstart

Cette opération a déjà fait l'objet d'un tutoriel.

J'ai l'habitude d'ajouter une entrée permettant de déclencher l'installation automatisée en réseau, de franciser les messages et de modifier l'image isolinux/splash.lss afin d'indiquer la date de dernière mise à jour.

7 Nettoyage des fichiers inutiles

Suppression des fichiers TRANS.TBL du CD.

find $FCBASE/fedora -name TRANS.TBL -exec rm -f {} \;

Vous pouvez aussi supprimer les images ISO des CD originaux si vous avez besoin de place.

8 Préparation de la distribution

Utilisation des scripts fournis par le projet anaconda (l'installeur de Fedora)

8.1 Liste des RPM

L'opération est différente en fonction de la version de Fedora.

  • jusqu'à la version 4, l'installeur utilise les fichiers hdlist.
  • à partir de la version 5, l'installeur utilise les métadonnées de yum.

8.1.1 genhdlist - jusqu'à FC4

Cette opération permet de construire la liste des paquetages présents. Elle signalera une erreur si un paquetage est présent en plusieurs exemplaires (oubli lors du nettoyage).

genhdlist --productpath Fedora  $FCBASE/fedora/i386

On doit récupérer les fichiers hdlist et hdlist2 dans fedora/i386/Fedora/Base.

8.1.2 createrepo - à partir de FC5

pushd $FCBASE/fedora/i386
createrepo -g Fedora/base/comps.xml .
popd

Cette opération actualise les métadonnées présentes dans le dossier $FCBASE/fedora/i386/repodata.

8.2 pkgorder

Cette opération permet de construire une liste ordonnée des RPM.

pkgorder $FCBASE/fedora/i386 i386 Fedora | tee $FCBASE/fedora/pkgfile.$MYVER

Attention : elle va boucler de nombreuses fois (message LOOP) avant d'aboutir à une solution. Il faut donc être un peu patient.

On récupère un fichier $FCBASE/fedora/pkgfile.FC5U1.

8.3 buildinstall

Construction des images utilisées dans la phase d'amorçage à partir du noyau présent.

buildinstall \
       --pkgorder $FCBASE/fedora/pkgfile.$MYER \
       --version 5 --product 'Fedora Core' --release "$MYREL" \
       --discs "1,2,3,4,5" \
       --prodpath Fedora \
       --comp $MYVER \
       $FCBASE/fedora/i386

8.4 splittree

Préparation des différents CD :

rm -rf $FCBASE/fedora/i386-disc[1-9]
splittree.py --arch=i386 	\
       --total-discs=9 	\
       --bin-discs=5 --src-discs=4 \
       --release-string="$REL"  	\
       --pkgorderfile=$FCBASE/fedora/pkgfile.$MYVER \
       --distdir=$FCBASE/fedora/i386 		\
       --srcdir=$FCBASE/fedora/i386/SRPMS 	\
       --productpath=Fedora

Remarque : pour FC3 et FC4, utilisez l'option --bin-discs=4.

Bien sûr, si vous souhaitez créer uniquement le DVD, cette opération est inutile.

8.5 Liste des RPM par support

Il s'agit d'indiquer à l'installeur sur quel support physique trouver chaque RPM. L'opération est différente en fonction de la version de Fedora.

8.5.1 genhdlist - jusqu'à FC4

Il s'agit de construire les fichiers hdlist et hdlist3 finaux, qui permettront à l'installeur de savoir quel support utiliser.

Pour les CD :

rm -f $FCBASE/fedora/i386-disc1/Fedora/base/hdlist*
genhdlist --withnumbers \
       --fileorder $FCBASE/fedora/pkgfile.$MYVER \
       --productpath Fedora \
       $FCBASE/fedora/i386-disc[1234]

Pour le DVD :

rm -f $FCBASE/fedora/i386/Fedora/base/hdlist*
genhdlist --withnumbers \
       --fileorder $FCBASE/fedora/pkgfile.$MYVER \
       --productpath Fedora \
       $FCBASE/fedora/i386

8.5.2 createrepo - à partir de FC5

Il s'agit d'ajouter la référence du CD aux métadonnées de yum. Chaque CD est identifié par un horodatage timestamp et un numéro d'ordre qui sont présents dans le fichier .discinfo.

cd $FCBASE/fedora
STAMP=$(head -n 1 i386-disc1/.discinfo)
createrepo --verbose --groupfile Fedora/base/comps.xml --baseurl=media://$STAMP --outputdir i386-disc1 --split i386-disc[1-5]
cd i386
createrepo --verbose --groupfile Fedora/base/comps.xml --baseurl=media://$STAMP#1 .

Cette opération actualise les métadonnées présentes dans les dossiers $FCBASE/fedora/i386/repodata et $FCBASE/fedora/i386-disc1/repodata.

9 Fabrication des images ISO

9.1 L'environnement

bootimg="isolinux/isolinux.bin"
bootcat="isolinux/boot.cat"
mkisopts="-R -J -T"
bootopts="-no-emul-boot -boot-load-size 4 -boot-info-table"
cd $FCBASE/fedora

9.2 Le DVD

mkisofs $mkisopts $bootopts \
-V "$MYVER - DVD" \
-A "$REL" \
-p "$MYNAME" \
-b "$bootimg" \
-c "$bootcat" \
-x i386/SRPMS \
-o $MYISOS/FC3-i386-DVD.iso \
i386

9.3 Les CD

Le premier CD est amorçable :

mkisofs $mkisopts $bootopts \
-V "$MYVER - CD 1" \
-A "$MYREL" \
-p "$MYNAME" \
-b "$bootimg" \
-c "$bootcat" \
-x lost+found \
-o $MYISOS/FC3-i386-disc1.iso \
i386-disc1

Les 3 suivants pour FC3 et FC4, les 4 suivants pour FC5.

for i in 2 3 4 5
do
mkisofs $mkisopts \
-V "$MYVER - CD $i" \
-A "$MYREL" \
-p "$MYNAME" \
-x lost+found \
-o $MYISOS/FC3-i386-disc${i}.iso \
i386-disc${i}
done

Et, si on le désire, les CD sources :

for i in 1 2 3 4
do
mkisofs $mkisopts \
-V "$MYVER - CD $i" \
-A "$MYREL" \
-p "$MYNAME" \
-x lost+found \
-o $MYISOS/FC3-i386-SRPMS-disc${i}.iso \
i386-disc$(( $i + 3 ))
done

9.4 Contrôle des médias

L'installeur possède une option "checkmedia" qui permet un contrôle d'intégrité avant installation.

Il est donc nécessaire d'implanter une somme de contrôle (MD5) sur chaque image ISO. Cette opération est assez longue.

cd $MYISOS
for i in *.iso
do	echo $i
	implantisomd5 $i
done

9.5 Contrôle pour le téléchargement

Si vous désirez offrir vos belles images en téléchargement, il est utile de fournir un moyen de contrôle à l'utilisateur avant de graver les supports. La somme MD5 est couramment utilisée, la somme SHA1 présente une meilleure sécurité. Leur calcul est assez long.

cd $MYISOS
md5sum  *.iso | tee  MD5.txt
sha1sum *.iso | tee SHA1.txt

Les fichiers MD5.txt et SHA1.txt pourront être déposés avec les images sur le site de téléchargement.

9.6 Gravure

Il ne vous reste plus qu'à graver les CD à partir des images ISO enregistrées dans le répertoire FC3U1.

Avec k3b, par exemple, pensez à utiliser l'option Outils / Graver une image CD ou Outils / Graver une image d'un DVD au format ISO.

Je ne grave que le premier (sur un CD-RW) puisque je réalise mes installations à partir d'un partage NFS contenant les images ISO. Cela me permet donc de mettre à jour régulièrement mon jeu d'installation, par exemple après chaque grosse mise à jour (openoffice.org, xorg, kde...) en incrémentant le numéro de version à chaque fois (FC3U2, FC3U4...).

Avec PXE il est même possible de ne pas graver les supports, mais ce sera l'objet d'une autre rubrique...