SSHFS : montage de systèmes de fichiers via SSH

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par : JohanCwiklinski

Il existe deux façons d'installer SSHFS sur votre système : en utilisant votre gestionnaire de paquets ou la bonne vieille compilation. L'installation par paquets RPM a été testée sur Fedora Core 4, 5 et 6. Les versions antérieures ne dispensaient pas les paquets requis, l'installation manuelle était par conséquent de mise.

1 Liens importants

2 Installation par paquetages

Fedora dispense les paquetages nécessaires (fuse, fuse-libs et fuse-sshfs) via le Dépôt extras. Effectuez une petite recherche pour savoir ce qu'il en est sur votre système :

$ yum search sshfs
Searching Packages:
Setting up repositories
Reading repository metadata in from local files


fuse-sshfs.i386                          1.2-3.fc4              extras
Matched from:
fuse-sshfs
http://fuse.sourceforge.net/sshfs.html

Si votre recherche n'aboutit pas, il est fort probable que le dépôt extras ne soit pas activé chez vous. Dans ce cas, assurez vous que le fichier /etc/yum.repos.d/fedora-extras.repo contienne la ligne enabled=1 ou complétez la ligne de commande yum avec l'option --enablerepo=extras

Vous pouvez maintenant - en tant qu'utilisateur root bien entendu - installer les paquetages nécessaires :

# yum install fuse-sshfs
[...]
Installing: fuse-libs                    ######################### [1/3]
Installing: fuse                         ######################### [2/3]
Installing: fuse-sshfs                   ######################### [3/3]
		
Installed: fuse-sshfs.i386 0:1.2-3.fc4
Dependency Installed: fuse.i386 0:2.4.2-2.fc4 fuse-libs.i386 0:2.4.2-2.fc4
Complete!

Attention toutefois à ce que le noyau sous lequel vous avez démarré le système corresponde à celui indiqué dans les fichiers de boot... En effet, si votre noyau a été mis à jour et que votre machine n'a pas été redémarrée ; fuse va s'installer uniquement pour le nouveau ; il vous sera donc impossible d'utiliser sshfs avant d'avoir relancé votre machine ;-)

Pour savoir sur quel noyau a été effectuée l'installation, la commande suivante devrait suffire (en root) :

# find /usr/src/kernels/ -name fuse*
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1637_FC4-smp-i686/include/config/fuse
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1637_FC4-smp-i686/include/linux/fuse.h
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1637_FC4-smp-i686/fs/fuse
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1644_FC4-smp-i686/include/config/fuse
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1644_FC4-smp-i686/include/linux/fuse.h
/usr/src/kernels/2.6.14-1.1644_FC4-smp-i686/fs/fuse

Pour savoir sur quel noyau vous avez démarré, entrez :

# uname -r
2.6.14-1.1644_FC4smp

Une fois les paquetages correctement installés, attaquez-vous à la configuration

3 Installation manuelle

La première étape pour une installation manuelle de sshfs est de récupérer les sources adéquates. Il vous faudra récupérer les source de fuse ainsi que celles de sshfs.

Pour installer fuse, suivez ces étapes :

$ tar zxvf fuse-version.tar.gz
$ cd fuse-version
$ ./configure
$ make
$ su
# make install

Suivant le même schéma, installons sshfs :

$ tar zxvf sshfs-fuse-version.tar.gz
$ cd sshfs-fuse-version
$ ./configure
$ make
$ su
# make install
# modprobe fuse

Vérifiez la présence de la ligne /usr/local/lib dans le fichier /etc/ld.so.conf puis lancez ldconfig (en tant que root).

Rien de plus compliqué ; vous êtes maintenant en possession de la dernière version de sshfs et de fuse, compilées particulièrement pour votre système. Passez dorénavant à la configuration

4 Configuration et exécution

4.1 Eléments post installation manuelle

Pour des raisons de sécurité, les versions packagées de sshfs ne peuvent être utilisées par les utilisateurs que s'ils appartiennent au groupe fuse. Ce n'est pas le cas lors d'une installation manuelle.

Sur Fedora Core, l'ajout d'un utilisateur à un groupe se fait de la façon suivante (en tant que root) :

# gpasswd -a {username} fuse

Pour ne pas avoir à vous connecter de nouveau avec votre utilisateur, entrez la commande suivante :

$ newgrp fuse

4.2 Utilisation de sshfs

Une fois l'installation et l'éventuelle configuration supplémentaire achevées, vous pouvez utiliser sshfs. Notez au passage que les utilisateurs ne peuvent monter un système de fichiers distant que dans un répertoire dans lequel ils ont un accès en écriture.

À titre d'exemple, créez un répertoire sshfs_mount dans votre dossier utilisateur et montez-y un système de fichiers situé sur la machine nommée 'distante' :

$ mkdir ~/sshfs_mount
$ sshfs distante: ~/sshfs_mount

Cela montera le système de fichiers de distante dans le répertoire sshfs_mount avec les droits de l'utilisateur en cours. Les options de montage s'apparentent à celles de la commande SSH. Par exemple, pour monter le répertoire travail du dossier utilisateur de toto sur distante, la commande deviendra :

$ sshfs toto@distante:travail/ ~/sshfs_mount

Simple, non ? La commande de démontage du système de fichiers est la suivante :

$ fusermount -u ~/sshfs_mount

Il est souvent considéré comme une erreur de sécurité d'accéder à un système distant depuis ou vers le compte root ; préférez toujours la connexion avec un utilisateur normal, quitte à faire un petit su ;-)