Sauvegardes avant mise a jour

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par : StéphaneDewitte

1 Pourquoi faire ?

Lors d'une mise à jour de version, anaconda va écraser de nombreux fichiers liés au système, ou bien des fichiers personnels. Il est donc important de savoir quels éléments sauvegarder avant un changement de version. De plus, le fait de sauvegarder certains éléments va permettre de pouvoir repartionner le disque, si le partionnement initial ne nous convient pas.

2 Ou sauvegarder ?

Afin de sauvegarder les divers éléments, nous allons dans la plupart des cas créer une archive. Il faudra ensuite sauvegarder les différentes archives créées dans un endroit qui ne risque rien. On peut penser à

  • un cd ou dvd
  • une copie sur un disque dur externe
  • une copie sur un autre ordinateur en réseau
  • une copie sur un disque dur interne qui ne sera pas touché par l'installation.

Si vous avez plusieurs partitions, dont une est montée sur un répertoire non système (c'est à dire autre que /, /etc, /home, /var, /tmp, /usr ou un sous répertoire de ceux cités), vous pouvez copier vos archives dedans. Lors de l'installation de la nouvelle version, en cas de nouveau partitionnement, il faudra bien entendu ne pas toucher à cette partition, et signaler à anaconda de ne pas formater cette partition.

3 Quoi sauvegarder ?

3.1 Le répertoire /home

C'est une évidence, il contient les fichiers personnels de chacun de vos utilisateurs, ainsi que leurs réglages. C'est donc la première chose à sauvegarder. Pour ce faire, il existe plusieurs moyens :

3.1.1 En cas de partition séparée

Si votre répertoire /home est sur une partition séparée, et que vous ne souhaitez pas modifier le partitionnement, vous pouvez tout laisser tel quel. Lors de l'installation, anaconda retrouvera les partitions, et vous pourrez lui signaler quelle partition correspond à votre /home, en lui demandant de ne pas la formater. Cette solution marche convenablement, mais il est conseillé si vous avez de quoi stocker de faire quand même une sauvegarde comme décrit ci-dessous.

3.1.2 Sauvegarde en archive

Pour faire une archive, le plus simple est d'utiliser la ligne de commande. Il faut donc ouvrir un terminal et taper :

tar cvzf /repsauvegarde/home.tar.gz /home

Où repsauvegarde est le répertoire dans lequel vous souhaitez stocker vos sauvegardes (pour les graver plus tard éventuellement). Ce répertoire ne doit pas être un sous répertoire de /home.

3.2 Les bases de données

Il est possible que vous utilisiez des bases de données. Un exemple type est amarok qui peut utiliser une base de données mysql ou postgres. D'autres applications utilisent des bases de données sans que vous la voyiez vraiement (cacti, etc...)

3.2.1 Postgres

Bien entendu, cette méthode n'est valable que si postgres est installé sur votre poste :) Pour sauvegarder les bases de données postgres :

$ su -
# su - postgres -c pg_dumpall | gzip > /repsauvegarde/postgres.gz

3.2.2 Mysql

Même chose que pour postgres, cette méthode n'est valable que si mysql est installé...

$ su -
# mysqldump --all-databases | gzip > /repsauvegarde/mysql.gz

3.3 Bind

Ceci n'est utile que si la machine est utilisée comme serveur DNS pour certains domaines. Si elle ne sert que de cache dns, il est inutile de sauvegarder quoi que ce soit. Tout d'abord, il faut regarder dans /etc/named.conf, dans la variable directory pour savoir où se trouvent les fichier de configuration. En général, ils sont dans /var/named On en fait donc une sauvegarde

$ su -
# tar cvzf /repsauvegarde/named.tar.gz /var/named

3.4 Apache

Si vous avez un serveur web qui tourne sur votre machine (c'est le cas, si vous utilisez munin, cacti ou mrtg par exemple)

$ su -
# tar cvzf /repsauvegarde/apache.tar.gz /var/www

3.5 Les fichiers de configuration

Les fichiers de configuration se trouvent dans le répertoire /etc. Il suffit donc de faire une archive complète de ce répertoire.

$ su -
# tar cvzf /repsauvegarde/etc.tar.gz /etc

3.6 C'est tout ?

Pas forcément. Selon votre utilisation, il se peut qu'il y ait d'autres choses à sauvegarder. Si vous avez stocké des documents ailleurs que dans les répertoires utilisateurs par exemple. Dans ce cas, il n'y a que vous qui puissiez savoir ce qu'il y a à sauvegarder. La syntaxe générale pour faire une archive est :

$ su -
# tar cvzf /repsauvegarde/archive.tar.gz /rep_a_sauver

Avec /repsauvegarde le répertoire où mettre l'archive, archive.tar.gz le nom de l'archive, et rep_a_sauver le répertoire à sauvegarder.

Certains voudront aussi sauvegarder le répertoire /root de la même façon afin de garder certains réglages spécifiques à l'utilisateur root.

4 Et ensuite ?

Ensuite, il faut mettre toutes les archives créées à l'abri, dans un endroit où on pourra y accéder plus tard, comme expliqué plus haut. Ne pas commencer l'installation si on a pas pleinement compris ce que l'on vient de faire au risque d'écraser les fichiers de l'ordinateur et de ne pas pouvoir reprendre les sauvegardes.

4.1 le répertoire /home

Si le répertoire a été supprimé, il faut le reconstituer. Pour cela, il faut copier à la racine (/) le fichier home.tar.gz créé précédemment, puis faire

$ su -
# tar xvzf /home.tar.gz

Ensuite, il faut recréer les utilisateur sur le systeme, en utilisant par exemple sysem-config-users Supposons qu'il y avait deux utilisateurs : steph et sabrina. Il doit donc y avoir deux répertoire /home/steph et /home/sabrina. Une fois les utilisateurs créés dans le système, il faut redonner les droits aux répertoires :

$ su -
# chown -R steph /home/steph
# chown -R sabrina /home/sabrina

4.2 Les bases de données

Bien entendu, on suppose que les programmes ont bien été réinstallés :) On suppose également que les fichiers de sauvegardes ont été déposées dans un répertoire /repsauvegardes Pour postgres :

$ su -
# su - postgres -c 'gunzip /repsauvegarde/postgres.gz | psql postgres'

Pour mysql :

$ su -
# gunzip /repsauvegardes/mysql.gz
# mysql < /repsauvegardes/mysql

4.3 Bind

Une fois bind réinstallé, il suffit de décompresser l'archive au bon endroit. On copie donc le named.tar.gz à la racine, et on lance :

$ su -
# tar xvzf /named.tar.gz

Puis on remet les bons droits :

# chown -R named /var/named

4.4 Apache

Une fois apache réinstallé, vous pouvez remettre les fichiers au bon endroit. On remet d'abord l'archive à la racine, puis on décompresse :

$ su -
# tar xvzf /apache.tar.gz

Puis on remet les bons droits :

# chown -R apache /var/www

4.5 Les fichiers de configuration

InProgress tip.png Attention !
Une chose à ne pas faire est d'écraser le nouveau répertoire /etc avec notre sauvegarde !

Cela amènerait probablement beaucoup de problèmes lors du prochain redémarrage.
En effet, étant donné qu'il y a eu mise à jour majeure, certains programmes peuvent changer de syntaxe , et mettre un ancien fichier de configuration empêchera ce programme de se lancer correctement.

Il faut donc agir au cas par cas. Si un programme ou service ne correspond plus à vos attentes, il faut chercher son fichier de configuration, le comparer avec celui que l'on a sauvegardé, et rentrer à la main les changements nécessaires (après avoir sauvegardé l'original bien sur !).

Il n'y a pas de solution miracle.