Symfony

De Wiki Fedora-Fr
Aller à : navigation, rechercher
Par : IdirHADJCHAIB

1 Introduction

Présentation de Symfony. Symfony2 est un framework php open source sorti en 2011 supporté et développé par SensioLab (Fabien POTENCIER). En plus d'être un outil très complet, offrant un cadre de travail idéal au développement de projet complexe, et d'offrir une base d'outil permettant d'optimiser le code, il est supporté par une large communauté d'utilisateurs et de contributeurs, de nombreux bundles existent.

Nous allons ici traiter d'un cas type, dont voici les caractéristiques :

  • Fedora 21
  • Serveur web Apache 2.4.10
  • Serveur de bdd MariaDb 15.1 (fork de MySQL)
  • PHP 5.6.4
  • Symfony 2.5.8
Note tip.png Info
Cette documentation n'a pas vocation a vous apprendre à administrer un serveur web ou a vous enseigner le php, vous êtes censé avoir les rudiments techniques nécessaires. Si vous avez un doute, une documentation spécifique à vos difficultés est disponible dans le wiki Fedora, mais vous ne pourrez pas faire l'économie d'un peu de débogage, spécialement si vous utilisez la première méthode d'installation.
Ecriture tip.png Conventions d'écriture
Nous respecterons tout du long une convention de notation précise à laquelle vous devrez faire attention :

Les commandes à saisir dans le terminal apparaissent dans une zone encadrée et sont précédées du # pour le super utilisateur (root) ou du $ pour l'utilisateur courant. Exemple:

$ Commande à passer en tant qu'utilisateur courant
# Commande à passer en tant que super utilisateur (root)

Quelques liens :

2 Préparation de Fedora

2.1 Installation du serveur web apache

Commençons par installer apache :

# yum install httpd -y

Activons le service :

# systemctl enable httpd
# systemctl start httpd

Se référer à la documentation sur l'installation d'apache Documentation Apache» pour plus de détails. Nous nous concentrerons sur la configuration d'apache au cours du chapitre 3.4.

2.2 Installation du serveur de base de données mariadb

On installe mariadb :

# yum install mariadb-server -y

Activons le service :

# systemctl enable mariadb
# systemctl start mariadb

On initialise et configure le serveur de base de données :

$ mysql_secure_installation

Veuillez vous référer à la documentation sur l'installation de MySQL Documentation MySQL pour plus de détails, notamment la sécurisation de l'installation.

2.3 Installation et configuration de php

Installation des paquets php indispensables au fonctionnement de symfony2 :

# yum install php-fpm  php-pecl-xdebug  php-pecl-apcu php-pecl-jsonc  -y

Configuration du fuseau horaire local, création et édition du fichier /etc/php.d/timezone.ini :

# echo -e "[DATE]\n//Notre Timezone\ndate.timezone = "Europe/Paris"\n\n"  >>  /etc/php.d/timezone.ini

Configuration de xdebug dans le fichier /etc/php.ini :

# echo -e "\nxdebug.max_nesting_level = 250\n"  >>  /etc/php.d/xdebug.ini

Activons php-fpm et relançons Apache :

# systemctl restart httpd
# systemctl enable php-fpm
# systemctl start php-fpm

Veuillez vous référer à la documentation sur l'installation de php : Documentation PHP pour plus de détails.

3 Installation de Symfony

3.1 Présentation des méthodes d'installation

Nous vous proposons deux méthodes d'installation du framework symfony :

  • Première méthode, environnement de production; installation de l'essentiel de la bibliothèque Symfony depuis les dépôts officiels de fedora. Cette méthode permet une installation sécurisée, propre et optimisée pour de la mise en production, mais moins adaptée au travail d'un développeur. Attention cette méthode implique d'être en mesure de modifier au coup par coup les fichiers de configuration ainsi que l'autoloader pour chacun de vos bundles.
  • Seconde méthode, environnement de développement; installation automatique à l'aide des outils git et composer d'une version récupérée directement sur les dépôts de SensioLab. Cette méthode permet des installations multiples adaptée pour du développement multiprojet mais déconseillée pour la mise en production.

Idéalement vous aurez certainement recours à ces deux méthodes en fonction de l'avancement de votre projet, initialement pendant le développement de vos applications web vous utiliserez la seconde méthode puis une fois achevée vous préparerez la mise en production à l'aide de la première méthode. Veillez seulement autant que possible à utiliser la même version de symfony tout du long afin de garantir la compatibilité de votre projet.

3.2 Environnement de production

Note tip.png Répertoire d'installation des bundles
Par commodité et dans un esprit de simplification de la documentation j'ai choisi d'installer les bundles php dans le répertoire /usr/share/php mais vous avez également la possibilité de faire cette installation dans le répertoire /opt ou dans votre dossier /home/user. Par contre vous devrez adapter la procédure à votre situation, ainsi le script autoload.php doit être modifié et vous devrez accorder des droits d’accès en lecture aux bibliothèque php.

3.2.1 Préparation de l'environnement

Installation de l'outil de gestion de version décentralisé Git :

# yum install git -y 

Veuillez vous référer à la documentation sur l'utilisation de Git Documentation Git pour plus de détails.

3.2.2 Installation des librairies

Installation de la librairies Symfony :

# yum install php-symfony -y

Installation de la librairies Monolog :

# yum install php-Monolog -y

Installation de la librairies Swift :

# yum install php-swift-Swift -y

Installation de la librairies Doctrine :

# yum install php-doctrine-common php-doctrine-datafixtures.noarch php-doctrine-dbal.noarch php-doctrine-orm.noarch -y

A présent les librairies de symfony, Assetic, Doctrine et de Monolog sont installées dans le dossier /usr/share/php/. Si vous souhaitez pouvoir utiliser l'environnement de développement et de debug de symfony vous devrez également ajouter des bundles spécifiques à Symfony et Sensio. Commençons par nous placer dans le dossier /usr/share/php:

# cd /usr/share/php/

On récupère les librairies Sensio :

# git clone --branch v2.3 https://github.com/sensiolabs/SensioFrameworkExtraBundle.git /usr/share/php/Sensio/Bundle/FrameworkExtraBundle/
# git clone --branch v2.3 https://github.com/sensiolabs/SensioDistributionBundle.git  /usr/share/php/Sensio/Bundle/DistributionBundle/
# git clone --branch v2.3 https://github.com/sensiolabs/SensioGeneratorBundle  /usr/share/php/Sensio/Bundle/GeneratorBundle/

On complète les bundles de Symfony :

# git clone --branch v2.3 https://github.com/symfony/AsseticBundle.git  /usr/share/php/Symfony/Bundle/AsseticBundle/
# git clone --branch v2.3 https://github.com/symfony/MonologBundle.git  /usr/share/php/Symfony/Bundle/MonologBundle/
# git clone --branch v2.3 https://github.com/symfony/SwiftmailerBundle.git  /usr/share/php/Symfony/Bundle/SwiftmailerBundle/

On complète la librairie doctrine :

# git clone --branch v1.2 https://github.com/doctrine/DoctrineBundle.git  /usr/share/php/Doctrine/Bundle/DoctrineBundle/
# git clone --branch v1.0.1 https://github.com/doctrine/DoctrineCacheBundle.git  /usr/share/php/Doctrine/Bundle/DoctrineCacheBundle/

On ajoute la librairie SensioLabs\Security :

# git clone --branch v2.0.1 https://github.com/sensiolabs/security-checker.git /usr/share/php/sensiolabs/ ; mv /usr/share/php/sensiolabs/SensioLabs/  /usr/share/php/ ; rm -fr /usr/share/php/sensiolabs/

On ajoute la librairie Assetic :

# git clone --branch v1.2.1 https://github.com/kriswallsmith/assetic.git  /usr/share/php/Assetic2 ; mv /usr/share/php/Assetic2/src/Assetic /usr/share/php/ ; rm -fr /usr/share/php/Assetic2
InProgress tip.png Attention !
Attention actuellement la librairie Assetic fourni dans les dépots fedora n'est pas compatible avec Symfony, c'est pourquoi nous la récupérons avec git.
Note tip.png Installation de bundle ou bibliothèque
Vous aurez à utiliser la même méthode pour installer des bibliothèques supplémentaires(FOS, Fixtures ...etc).

3.2.3 Préparation du répertoire

Plaçons nous dans le dossier web :

# cd /var/www/html/

La version actuelle de Symfony 2 présente sur les dépôts fedora est la 2.5.8, nous téléchargerons donc celle-ci sans vendors sur les serveurs de sensio :

# wget --output-document=SYMFONY http://get.symfony.com/Symfony_Standard_2.5.8.tgz

Nous décompressons l'archive :

# tar -xf SYMFONY

Configurons l'autoload afin de permettre le chargement des bibliothèques php :

# cd Symfony/
# rm app/autoload.php

Utilisez votre éditeur de texte favori et créez le fichier app/autoload.php et ajoutez-y le contenu suivant :

<?php
require_once '/usr/share/php/Symfony/Component/ClassLoader/UniversalClassLoader.php';
require_once '/usr/share/php/Doctrine/Common/Annotations/AnnotationRegistry.php';
use Symfony\Component\ClassLoader\UniversalClassLoader;
use Doctrine\Common\Annotations\AnnotationRegistry;
define ('CLASS_PATH', '/usr/share/php');
$loader = new UniversalClassLoader();
$loader->registerNamespaces(array(
   'Symfony'    => CLASS_PATH,
   'Monolog'    => CLASS_PATH,
   'Sensio'     => CLASS_PATH,
   'Assetic'    => CLASS_PATH,
   'Acme'       => '/var/www/html/Symfony/src',
   'AppBundle'  => '/var/www/html/Symfony/src',
));
$loader->registerPrefixes(array(
   'Swift_'     => '/usr/share/pear/Swift/Swift',
   'Twig_'      => CLASS_PATH,
));
$loader->registerNamespaces(array(
   'Doctrine\\Common' => CLASS_PATH.'/Doctrine',
   'Doctrine\\DBAL'   => CLASS_PATH.'/Doctrine',
   'Doctrine\\ORM'    => CLASS_PATH.'/Doctrine',
   'Doctrine\\Bundle' => CLASS_PATH.'/Doctrine',
   'Doctrine'         => CLASS_PATH,
));
$loader->useIncludePath(true);
AnnotationRegistry::registerLoader(array($loader, 'loadClass'));
$loader->register();


Note tip.png Installation de bundle ou bibliothèque
Vous aurez à éditer ce même fichier pour charger des bibliothèques supplémentaires(FOS, Fixtures ...etc).

3.2.4 Configuration d'apache et de Symfony

Ajoutons l'utilisateur courant au groupe apache, afin de permettre à l'utilisateur courant de modifier les fichiers de symfony :

$ su -c 'usermod -a -G apache $LOGNAME'

La configuration se fera en éditant le fichier app/config/parameters.yml

3.2.5 Nettoyage et vérification

# rm -f composer* UPGRADE*
# rm -f  /var/www/html/SYMFONY
Note tip.png Vendors Missing
Ne vous affolez pas par la présence de messages d'erreurs, Symfony est construit autour de composer et comme on s'en passe, il est normal que vous ayez une erreur concernant l'absence du dossier vendors. Assurez-vous du fonctionnement de app_dev.php, app.php ainsi que de vos commandes php habituelles (php app/console ... etc).

Rendez-vous à l'adresse: http://MonNomDeDomaine/Symfony/web/config.php et http://MonNomDeDomaine/Symfony/web/app_dev.php (en cas d'erreur http://localhost/Symfony/web/config.php et http://localhost/Symfony/web/app_dev.php ) et corrigez les erreurs potentielles.

Vous pouvez continuer l'installation à partir du chapitre 3.4 Configuration des permissions d'accès et de sécurité, le reste ést commun aux deux méthodes.

3.3 Seconde méthode, environnement de développement

3.3.1 Préparation

Pour des raisons de commodité veillez à ne pas être en root. Installation du logiciel de gestion de version décentralisée indispensable à Symfony ; Git :

# yum install git -y

Le dossier de destination de l'installation de Symfony sera /var/www/html/Symfony. Notez bien que ce dossier sera destinataire d'une installation propre à un seul projet (site web ou application), pour un nouveau projet vous devrez reprendre à cette étape.

Ajoutons l'utilisateur courant au groupe apache, afin de permettre à l'utilisateur courant de modifier les fichiers de Symfony :

# usermod -a -G apache $LOGNAME
# mkdir /var/www/html/Smfony/
# cd /var/www/html/

3.3.2 Installation

Récupération et installation de la bibliothèque de gestion composer :

$ curl -s https://getcomposer.org/installer | php

Mettons à jours composer:

$ php ./composer.phar  self-update

Passons à l'installation proprement dites :

$ php   composer.phar   create-project symfony/framework-standard-edition    /var/www/html/Symfony    2.5.8   --prefer-dist

Explication de la commande : /var/www/html/Symfony - Le répertoire qui recevra l'installation de symfony2 2.5.8 - La version de symfony (pour connaître la dernière version disponible : http://symfony.com/download )


Répondez aux questions de l'installeur comme suit:

Some parameters are missing. Please provide them.
database_driver (pdo_mysql):[entrer]                          //Faites [entrer] pour confirmer l'utilisation de mariadb (mysql)
database_host   (127.0.0.1):[entrer]                          //Adresse Ip de la de base de données,par défaut faites [entrer].
database_port   (null):[entrer]                               //Port de connexion, par défaut faites [entrer].
database_name   (symfony):[entrer]                            //Nom de la base de données pour symfony, puis faites [entrer].
database_user   (root):[entrer]                               //Utilisateur Mariadb, par défaut faites [entrer].
database_password (null): motdepassemariadb[entrer]           //Mots de passe de votre utilisateur mariadb puis [entrer].
mailer_transport   (smtp):[entrer]                            //Protocole à utiliser pour les mails, facultatif faites [entrer].
mailer_host   (127.0.0.1):[entrer]                            //Adresse Ip du serveur de mail, facultatif faites [entrer].
mailer_user   (null):[entrer]                                 //Utilisateur du serveur de mail, facultatif faites [entrer].
mailer_password   (null):[entrer]                             //Mot de passe de l'utilisateur du serveur de mail, facultatif faites [entrer]. 
locale (en): fr[entrer]                                       //Langue d'installation de symfony par défaut l'anglais, entrez 'fr' puis [entrer].
secret  (ThisTokenIsNotSoSecretChangeIt): passphrase[entrer]  //Entrez une passphrase d'identification puis faites [entrer].

Remarque: aucune inquiétude à avoir vous pourrez modifier ces paramètres à tout moment.

Positionnons-nous à la racine de notre projet :

$ cd /var/www/html/Symfony/

Une petite mise à jour de Symfony :

$ php ./composer.phar update

3.4 Configuration des permissions d'accès et de sécurité

Permissions d'accès et gestion des utilisateurs

Fedora nomme l'utilisateur du serveur web d'apache comme "apache", nous allons donc lui accorder les droits d'accès complets au cache et au logs de même pour l'utilisateur courant :

$ sudo setfacl -R -m u:apache:rwx -m u:`whoami`:rwx /var/www/html/Symfony/app/cache /var/www/html/Symfony/app/logs
$ sudo setfacl -dR -m u:apache:rwx -m u:`whoami`:rwx /var/www/html/Symfony/app/cache /var/www/html/Symfony/app/logs
InProgress tip.png Attention !
Si vous obtenez une erreur du type; ««[sudo] password for **login**: **login** is not in the sudoers file. This incident will be reported»» faites en tant qu'utilisateur courant (non root):
$ su -c 'setfacl -R -m u:apache:rwx -m u:$LOGNAME:rwx /var/www/html/Symfony/app/cache /var/www/html/Symfony/app/logs'
$ su -c 'setfacl -dR -m u:apache:rwx -m u:$LOGNAME:rwx /var/www/html/Symfony/app/cache /var/www/html/Symfony/app/logs'

Configuration de selinux

$ su -c 'setsebool allow_httpd_anon_write true'

Nous demanderons à SeLinux d'autoriser l'accès en lecture et en écriture aux répertoires de cache de Symfony :

$ su -c 'chcon -Rt chcon -Rt public_content_rw_t /var/www/html/Symfony/app/cache'
$ su -c 'chcon -Rt chcon -Rt public_content_rw_t /var/www/html/Symfony/app/logs'

Veuillez vous référer à la documentation sur l'utilisation de SELinux Documentation SELinux pour plus de détails.

3.5 Configuration du serveur web apache

Configuration du nom de domaine

Ajoutons un nom de domaine pour notre projet Symfony, ouvrez le fichier /etc/hosts avec votre éditeur préféré en root, nous modifierons la première ligne de cette manière :

127.0.0.1     MonNomDeDomaine localhost   
##Veillez à remplacer MonNomDeDomaine par votre domaine et surtout à ce qu'il soit avant localhost.

Configuration d'un hôte Virtuel propre à Symfony

Utilisez votre éditeur de texte favori en root pour créer le fichier /etc/httpd/conf.d/MonNomDeDomaine.conf comme suit :

##VHOST symfony
<VirtualHost *:80>
##Remplacez par votre domaine
ServerName MonNomDeDomaine
DocumentRoot "/var/www/html/Symfony/web"
ServerAlias www.MonNomDeDomaine
<Directory "/var/www/html/Symfony/web">
##Une fois en production remplacez app_dev.php par app.php
   DirectoryIndex app_dev.php
   AllowOverride All
   Require all granted
</Directory>
</VirtualHost>

Cette méthode vous permettra de limiter l'url rewriting et de faire pointer votre domaine directement dans le seul dossier accessible de l'extérieur; le répertoire /var/www/html/Symfony/web/. Se référer à la documentation sur l'installation d'apache Documentation Apache» pour plus de détails.

3.6 Configuration de Symfony

Un dernier redémarrage de httpd et php-fpm pour permettre à apache de prendre en compte les modifications:

# systemctl restart httpd
# systemctl restart php-fpm 

Rendez-vous à l'adresse: http://MonNomDeDomaine/config.php » et http://MonNomDeDomaine/app_dev.php (en cas d'erreur http://localhost/Symfony/web/config.php» et http://localhost/Symfony/web/app_dev.php» ) et corrigez les erreurs potentielles.

4 Conclusion

Si vous en êtes aussi loin, vous disposez à présent d'un framework Symfony complètement fonctionnel. Je vous recommande à présent d'approfondir le sujet en suivant la documentation en français de sensiolab: http://symfony.com/fr/doc/current/book/index.html

Catégorie:Développement et Programmation Catégorie:Réseau et Serveurs